Rentrée littéraire : Batailles, Alexia Stresi

Batailles, Alexia Stresi
©Karine Fléjo photographie

Après Looping, Alexia Stresi nous revient avec un roman  tout aussi puissant et émouvant sur  le scandale des enfants de l’ile de la Réunion arrachés à leur famille, à leur fratrie. Ou  comment se réapproprier sa vie quand on vous l’a volée. Magnifique ❤ !

Disparition et secret de famille

Rose, sage femme, est habituée à devoir garder son sang-froid. Pourtant cette fois, quand sa mère Brigitte ne répond plus à ses appels, c’est l’inquiétude. Et de se rendre à son domicile.  Elle découvre paniquée que sa mère a déménagé sans laisser d’adresse, avec pour toute indication une lettre pour  sa fille : Brigitte lui demande de n’effectuer aucune recherche pour la retrouver et de lui laisser le temps de guérir.

Mais guérir de quoi ? Quelle est donc cette maladie, ou cette blessure physique ou psychologique qui nécessite un départ si soudain ? Pour Rose qui n’a pas d’autre famille que sa mère, c’est la sidération.

À l’inquiétude se mêle la culpabilité : non seulement Rose n’est pas parvenue à la retenir, mais elle craint d’être responsable de son départ, coupable tout en se sentant victime.

Amputée d’une partie d’elle-même, Rose ne se sent plus capable d’exercer son métier. Assister au bonheur des jeunes mamans et se dire que parmi elles, il y en a peut-être qui abandonneront leurs enfants comme elle-même a été abandonnée lui  est insurmontable émotionnellement.

Découvrira-t-elle le motif du départ de Brigitte ? Sa mère l’a-t-elle vraiment abandonnée ou est-elle partie pour mieux se retrouver et mieux la retrouver ? Doit-elle la juger, la condamner, ou essayer de la comprendre?

Trafic d’enfants à l’adoption

C’est un roman bouleversant avec des personnages magnifiques, que nous offre Alexia Stresi. Chirurgienne hors-pair de l’âme  humaine, la romancière dissèque au scalpel de sa plume les émotions qui traversent ses personnages, crée entre eux et le lecteur une telle intimité, qu’il nous deviennent familiers, indiciblement attachants. Vivants. Des êtres blessés mais combatifs, courageux, déterminés.

Dans Batailles, elle revient sur un pan peu connu de l’histoire, celui du scandale du Bumidom ( Bureau pour le Développement des Migrations dans les Départements d’Outre-Mer) en particulier et des trafics d’enfants à l’adoption en général.

Au début des années 60, Michel Debré a créé le Bumidom pour pallier le problème de surpopulation dans les départements d’outre-mer , dont l’île de la Réunion. Parmi les mesures prises, celles visant à faciliter l’adoption des orphelins de l’île de la Réunion par des Français vivant dans des départements sous peuplés comme la Creuse. Mais la noblesse de la  volonté politique affichée fait place assez vite à des dérapages. Pour répondre aux quotas d’enfants élevés imposés par les ministères parisiens, des assistantes sociales n’hésitent pas à se servir ailleurs que dans les orphelinats, à arracher des enfants à leurs familles jugées abusivement trop pauvres ou inaptes à les élever. Des centaines de familles seront ainsi déchirées, des fratries disloquées, dans le cadre du Bumidom . Et l’arrivée en France pour ces enfants n’aura pas toujours un goût de Paradis : racisme, exclusion, exploitation, pour nombre d’entre eux ce sera l’enfer. Avec beaucoup de sensibilité, sans jamais à verser dans le pathos,  Alexia Stresi rend hommage à ces enfants et nous montre combien la reconstruction est difficile quand les racines ont été coupées aussi brutalement et injustement.

Un roman viscéralement humain, positif et lumineux sur la reconstruction, la quête de racines.

Gros coup de coeur ❤ !

Informations pratiques

Batailles, Alexia Stresi – éditions Stock, janvier 2021 – 250 pages – 19,50€

—> retrouvez le billet que j’avais consacré au précédent roman d’Alexia Stresi : Looping

Une réflexion sur “Rentrée littéraire : Batailles, Alexia Stresi

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s