La dernière tempête, Ragnar Jonasson

La dernière tempête

Vous aimez les polars ? Alors ne manquez pas celui-ci ! Vous n’aimez pas trop les polars ? Alors ce polar islandais va vous réconcilier avec le genre ! Une lecture addictive.

Un inconnu dans la tempête de neige islandaise

Nous sommes à quelques jours de Noël en Islande, dans une campagne très isolée. Erla et son mari Einar vivent dans une ferme loin de tout et de tous, si ce n’est de la maison de leur fille Anna. Et avec cette terrible tempête de neige, c’est tout juste si leur fille pourra les rejoindre pour le réveillon.

Par cette météo démentielle, personne n’est censé mettre le nez dehors, sauf à risquer sa vie. Et pourtant, un inconnu vient frapper à la porte du couple, visiblement exténué. Si Einar lui propose d’emblée le gite et le couvert, le temps de récupérer, Erla a un mauvais pressentiment. Quelque chose en lui sonne comme un danger, une menace. A-t-elle raison de se méfier de lui ?

Cette maison va être le théâtre d’un drame. Et même de plusieurs. C’est à Hulda, enquêtrice, que l’affaire va être confiée. Difficile de garder une parfaite étanchéité entre maison et travail, entre tourments personnels et meurtres sur lesquels investiguer. D’autant qu’une autre affaire préoccupe Hulda : la disparition d’une jeune femme, Unmur, partie découvrir seule l’Islande lors de son année sabbatique.

Un roman policier hypnotique

La dernière tempête clôt la trilogie commencée avec La dame de Reyjavik et L’île au secret. Mais attention, nul besoin d’avoir lu les deux précédents, les trois volumes peuvent se lire séparément ! La preuve, je les ai lus dans le désordre 😉

Ragnar Jonasson excelle à entretenir le suspense, à nous mener en bateau, à jongler avec les apparences et les nerfs des lecteurs. Les personnes dangereuses ne sont pas toujours celles que l’on croit et dont on se méfie. Dès les toutes premières pages de ce roman choral, il nous immerge dans la campagne islandaise, loin de tout, en plein cœur de l’hiver. Il parvient à créer une atmosphère enveloppante, inquiétante, à nous soustraire au réel pour nous emporter totalement dans son univers. La tension narrative est permanente, l’intrigue excellemment bien ficelée et la chute vertigineuse. Difficile de vous en dire plus sans risquer de déflorer l’intrigue. Alors je n’ai qu’un conseil : lisez-le !

Un polar fascinant.

Informations pratiques

La dernière tempête, Ragnar Jonasson – Editions de La Martinière, février 2021 – 21€ – 282 pages

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s