Puissions-nous vivre longtemps, Imbolo Mbue

Puissions-n

Après « Voici venir les rêveurs », Imbolo Mbue nous revient avec un roman magnifique, fort, bouleversant. Quand les multinationales exploitent les terres des peuples d’Afrique et détruisent tout, y compris les vies humaines. Roman d’une jeune génération qui a décidé de ne plus subir.

Pollution pétrolière en Afrique

Nous sommes dans le village de Kosawa en Afrique de l’Ouest, village dans lequel une multinationale américaine, Pexton, est venue exploiter du pétrole. Non seulement nombre de villageois ont été chassés purement et simplement de leurs terres, mais ces derniers temps les habitants sont décimés par une étrange maladie. Peu à peu, ils en découvrent avec horreur la cause : l’eau est polluée par les rejets toxiques de Pexton. Pire : les sols et l’air sont eux aussi devenus très dangereux pour la population locale. Et les préparations médicinales transmises depuis des générations n’y peuvent rien. Pas plus que les incantations des chamans.

Les villageois réalisent alors combien ils ont été trompés. On leur avait promis une vie meilleure avec ce forage pétrolier, l’accès à « la civilisation ». On leur offre la mort et la misère. Les plus jeunes décident d’agir : assister aux réunions de la multinationale, essayer de parler calmement aux autorités locales et aux industriels comme le font es anciens n’aboutit à rien. Pendant ce temps, des gens meurent. De plus en plus. Dans l’indifférence générale. Il faut taper plus fort. Il en va de leur survie. Une poignée d’entre eux se soulèvent alors. Mais cette insurrection se termine dans un bain de sang.

Mais Thula, une jeune fille du village, brillante élève, refuse de se résigner. Elle entend bien sauver son peuple de l’exploitation et de la mort grâce à l’accès à des études supérieures. Elle part donc étudier aux Etats-Unis et se fait la promesse de revenir d’ici quelques années, forte de ses connaissances pour mener la révolution.

Un roman engagé

Puissions-nous vivre longtemps est un roman très engagé, qui interroge le lecteur sur les dérives du capitalisme et du colonialisme. Sur les liens de domination régissant les rapports entre les pays occidentaux et l’Afrique. Que pèsent les vies de ces villageois face à la perspective des mirobolants profits de l’exploitation de leurs terres ? Que pèsent leurs voix face aux multinationales ? Imbolo Mbue nous offre un magnifique et poignant voyage. Elle nous immerge dans la culture africaine, ses traditions, ses croyances et nous embarque aux côtés d’une jeune femme au courage extraordinaire, d’une combativité hors-normes, la jeune Thula . Le lecteur prend alors part à son combat, tremble avec elle, se révolte avec elle, retenant son souffle jusqu’à la toute dernière page pour découvrir si son entreprise sera couronnée ou non de succès.

Informations pratiques

Puissions-nous vivre longtemps, Imbolo Mbue – éditions Belfond, février 2021 – 432 pages – 23€