Face à la mer immense, Lorraine Fouchet

Face à la mer immense

Imaginez les invités d’un mariage bloqués sur une île bretonne à cause du mauvais temps. Rapprochements, règlements de compte, mise à nu de secrets familiaux, la tempête n’est pas que sur la mer.

Mariage en Bretagne

Prune est une célèbre romancière. Dès son premier roman Face à la mer immense, il y a une vingtaine d’années, elle a rencontré un vif succès. Succès jamais démenti depuis. Mais de là à imaginer que la réalité puisse dépasser la fiction, que les lecteurs de ses livres puissent se rapprocher à l’image, et même grâce, aux personnages dudit roman, voilà quelque chose qu’elle n’avait pas envisagé.

C’est pourtant ce qui s’est passé avec Fleur et Merlin, lesquels se sont rencontrés grâce à son livre. Et d’avoir envie que Prune, à l’origine sans le savoir de ce rapprochement, y assiste. Le mariage aura lieu comme dans l’intrigue, sur l’île de Groix.

Si le mariage de ces deux lecteurs attendrissants émeut Prune, la perspective de retourner sur cette île bretonne qu’elle fuit comme la peste depuis 18 ans ne l’enchante pas du tout.

Mais il est peut-être temps d’affronter son passé, ses peurs, ses blessures. Et puis, ce ne sera que pour la journée. Juste une parenthèse vite refermée.

Or c’est sans compter avec les surprises du climat breton et celles, au moins aussi grandes, que réserve la mise en présence de membres d’une grande famille, avec les rancœurs, les jalousies, les non-dits et l’amour qui l’alimentent…

Une tendre mise en abyme

Avec Face à la mer immense, Lorraine Fouchet nous fait voyager en Bretagne, sur l’île de Groix qu’elle connaît si bien. Une île battue par les vents où en une seule journée, vous pouvez avoir les quatre saisons réunies. Et ce que vivent les invités du mariage est à l’image de ce climat breton : très variable. Pour certains c’est une grosse tempête, pour d’autres le calme plat, tandis que pour d’autres encore c’est un temps radieux. C’est une galerie de personnages très attachants que nous livre Lorraine Fouchet. Des personnages aux profils si variés que le lecteur se retrouve forcement dans l’un d’eux. Le couple séparé, les jeunes amoureux, le jeune homme homosexuel, le couple remarié, le fils en mal de père, l’amoureuse déçue, la maman endeuillée.

Avec beaucoup de tendresse, d’humanité et de sel (breton évidemment), Lorraine Fouchet nous montre que les tempêtes ne s’arrêtent pas à n’être que tourments. Elles permettent aussi de balayer le superflu, le douloureux, les non-dits et de chasser les nuages pour permettre au soleil de briller à nouveau sur les existences.

Informations pratiques

Face à la mer immense, Lorraine Fouchet – éditions Héloïse d’Ormesson, avril 2021 – 20€ – 320 pages