L’amour au temps des éléphants, Ariane Bois

L'amour au temps des éléphants

Coup de cœur absolu pour ce roman qui nous offre un voyage dans le temps et sur trois continents. Un trio de personnages attachants, liés par l’amitié, l’amour, la guerre et la défense animale. A lire !

Trois destinées sur fond de guerre et de soif de liberté

Nous sommes en 1916 à Erwin, dans le Tennessee. La foule est venue applaudir le cirque de passage dans la ville. Mais alors que les éléphants défilent, enchainés les uns aux autres, un drame se produit. Mary l’éléphante, maltraitée par son dompteur, se rebelle et le tue. Parmi les spectateurs, c’est la sidération. Trois personnes qui ne se sont jamais rencontrées, Arabella, Jérémy et Kid, assistent alors avec effroi au sort réservé à Mary : la pendaison en haut d’une grue. Un spectacle d’horreur qui va sceller leur destin et les marquer à jamais.

Tous trois n’ont jusqu’ici rien en commun. Arabella est une jeune fille qui étouffe au sein de sa famille protestante rigoriste. Elle ne supporte plus les interdictions multiples qu’on lui oppose, à un âge où elle a tant envie de découvrir le monde. Kid, lui, est un noir américain exploité dans les champs de coton, car en 1916 au sud des Etats-Unis, la vie d’un homme noir ne vaut rien. Poursuivi par le Klu Klux Klan pour des faits mensongers, il est en fuite. Enfin, Jérémy est issu d’une famille fortunée. Après de brillantes études à Harward, il a refusé de prendre la succession de son père à la tête de l’entreprise, malgré la colère de ce dernier, et s’est lancé dans le journalisme.

Tous trois écœurés par ce à quoi ils ont assisté, désireux de fuir un pays où les mœurs sont si répréhensibles, où la couleur de peau est un handicap pour un noir, où la liberté d’être et de faire ce que l’on souhaite n’a pas sa place, ils partent pour la France combattre aux côtés de leurs compatriotes.

Un combat qui ne sera que le premier de leurs combats communs. La cause des éléphants les réunira à nouveau. Et ce combat périlleux pour préserver l’espèce les emmènera jusqu’au Kenya, paradis des animaux et donc des éléphants. Tous trois trouveront -ils la liberté à laquelle ils aspirent sur le continent africain, à l’image de celle qu’ils veulent offrir aux éléphants ?

Défense animale

C’est un roman émouvant et captivant que nous offre Ariane Bois avec L’amour au temps des éléphants, aux éditions Belfond. La romancière part d’un fait divers authentique – la pendaison d’une éléphante en 1916 dans le sud des Etats-Unis- pour en faire une épopée envoutante sur trois continents, aux côtés de trois êtres unis par cette soif inextinguible de liberté, de justice et de respect – y compris des animaux. Car « Il n’y a pas d’hommes libres sans animaux libres ».

On s’engouffre dans leur sillage, admiratif de leur courage, de leur combattivité, impatients de savoir ce que la vie leur réserve. Car dès les toutes premières pages, on se sent proche des personnages, Ariane Bois étant parvenue à créer d’emblée une forte intimité entre eux et le lecteur. La construction est remarquablement maitrisée, le style d’une grande fluidité, la tension permanente. Le tiercé gagnant d’un roman dont on quitte les attachants personnages à regret.

C’est émouvant, fascinant et tendre. Alors, tenté(e)?

Informations pratiques

L’amour au temps des éléphants, Ariane Bois- Editions Belfond, février 2021 – 252 pages – 19€

3 réflexions sur “L’amour au temps des éléphants, Ariane Bois

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s