Ma vie d’instit (tome 2), Emy Bill

ma vie d'instit

Le quotidien plein d’humour – parfois noir- d’une professeure des écoles passionnée par son métier. Les 1000 et 1 casquettes du métier d’enseignant. Jubilatoire!

Le quotidien d’une professeure des écoles

Quand Emy Bill s’est lancée dans une carrière d’enseignante, il y a tout d’abord eu les stages. Des immersions parfois chaleureuses, parfois glaciales dans des écoles primaires. Mais même ses pires expériences ne sont pas venues à bout de sa passion, de son désir d’enseigner aux enfants. Elle sera Instit, un point c’est tout.

Sauf que la vie d’instit ne se résume pas qu’à l’enseignement des savoirs à nos chères têtes blondes. Etre prof des écoles, c’est aussi être gendarme pour rétablir le calme dans la classe, infirmière pour soigner les petits bobos de la cour de récré, assistante sociale pour répondre aux désirs des parents, cuisinière pour l’atelier cuisine et tant d’autres casquettes encore. Etre instit c’est être un couteau suisse 😉

Alors imaginez, quand dans ce quotidien aux multiples rebondissements et aux multiples ajustements nécessaires, débarque la Covid-19. Entre absence d’informations et informations contradictoires, c’est le grand bazar.

L’école en temps de covid-19

Emy Bill est une professeure des écoles doublée d’une excellente dessinatrice. Sur son blog, « Pour mieux te croquer « (cliquez ICI) , elle publie au quotidien des dessins pleins d’humour et de tendresse, sur les perles de ses élèves, sur les joies et les difficultés de son métier d’instit. Après le succès de sa première BD, elle nous revient avec un Tome 2 : Ma vie d’instit, publié chez City éditions. Et c’est purement jubilatoire. Si vous avez peur de passer pour une folle car vous éclatez de rire toute seule devant votre livre, ne le lisez pas. Si vous avez envie de soleil, de rires, de passer un excellent moment en immersion dans une école, foncez acheter cette bande dessinée.

Non seulement l’humour de l’auteure est savoureux, son regard sensible et juste, sa passion pour son métier palpable, mais elle a un formidable trait de crayon. Les dessins sont drôles et les expressions cocasses renforcent la puissance du propos. Plutôt que de vous en parler encore et encore, retournez sur les bancs de l’école en lisant cette BD!

Informations pratiques

Ma vie d’instit (tome 2), Emy Bill – City éditions, mai 2021 – 16,90€ -144 pages

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s