Les chevaux de cœur, Cécile Pardi

les chevaux du coeur

Un roman tendre, bienveillant, véritable hymne à l’amour des chevaux en particulier et des animaux en général. Un merveilleux voyage initiatique.

La thérapie par les animaux

Pendant des années, celle que l’on surnomme affectueusement Mama Reine, a accueilli des enfants placés par l’aide sociale à l’enfance, les a élevés, aimés, choyés. Puis le temps passant, on l’a estimée trop vieille pour continuer à être famille d’accueil. Elle s’est donc retrouvée seule, mise au rebut comme une vieille chaussette.

Parmi les enfants qu’elle a chéris, un trio composé de Julien, commercial au bord du burn-out, Jojo le hippie bouddhiste et Rose l’indécrottable optimiste. Des enfants devenus grands, dont l’amour pour leur Mama Reine est resté intact. Et ils vont avoir le loisir de le lui prouver, même si pour l’heure, leurs chemins les ont physiquement éloignés de la vieille femme.

Un jour, Lorena, ostéopathe pour chevaux vient s’installer dans le village. La jeune femme, dynamique, proche des animaux au point de communiquer avec eux, se lie aussitôt d’amitié avec Mama Reine. Elle lui propose d’accueillir dans son ancienne étable deux chevaux. Mama Reine ne connait rien aux chevaux, mais Lorena lui promet de s’en occuper elle-même. Alors pourquoi pas ?

Sunnyboy et Merveille entrent donc dans la vie de Mamma Reine. Plus qu’une présence, ces chevaux vont lui changer et lui sauver la vie.

Un roman inspirant

Aimez-vous les animaux ? Avez-vous une tendresse particulière pour les chevaux ? Alors Les chevaux du cœur vont vous combler. Avec beaucoup de sensibilité et d’humour aussi, Cécile Pardi nous présente les chevaux sous un angle inédit : comment l’animal peut entrer en communication avec l’humain et avoir pour lui des vertus thérapeutiques. Certes, elle y mêle un peu de magie, de télépathie, de merveilleux, mais le fond est vrai. Les chevaux peuvent nous aider à nous reconnecter à nos émotions, à nous recentrer, à nous révéler à nous-mêmes. D’où l’existence de thérapies assistées par le cheval, lequel joue le rôle de médiateur, de révélateur.

Cécile Pardi nous rappelle à l’occasion combien l’homme a trop souvent eu tendance à rabaisser les animaux, pour pouvoir les exploiter ou les manger. Et nous invite à changer si nécessaire de regard sur eux, à les respecter.

Pas de mièvrerie ici, mais un roman touchant, positif, inspirant. Un roman lumineux comme un soleil d’été.

Coup de cœur !

Informations pratiques

Les chevaux de cœur, Cécile Pardi- éditions Albin Michel, juin 2021 – 254 pages – 17,90€

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s