Pour tout te dire, Gilly Macmillan

Pour tout te dire

Pour tout te dire est le nouveau thriller de la reine du genre, Gilly Macmillan. Un roman classé parmi les dix meilleurs thrillers de l’année par le New York Times.

Un passé envahissant

Lucy Harper est une romancière de renom. Les aventures de son héroïne Eliza sont suivies avec impatience par une horde de fans de roman en roman. Un succès qui lui a offert une vie très confortable financièrement. Et lui a permis de rencontrer Dan, son mari. Mais si lui aussi est habité par la passion de l’écriture, sa carrière d’écrivain peine à décoller.

Dan a d’ailleurs une surprise pour elle. Il a acheté une grande bâtisse à rénover. S’il est exalté à la perspective de ce déménagement, pour Lucy, c’est la sidération. Cette maison est située à Charlotte Close, village de son enfance. Un village qu’elle a fui après le drame, tandis qu’elle était âgée de 13 ans. Dan, qui n’est pas sans connaitre son passé familial, a pourtant choisi ce lieu cauchemardesque pour son épouse. Il affirme ne pas vouloir que son passé nuise à leur avenir, vouloir l’aider à affronter ses peurs et à tourner la page. Mais est-ce sa seule motivation ?

Quand Dan disparait après une dispute, peu de temps après leur emménagement, tous les projecteurs sont braqués sur Lucy. D’autant que c’est aussi ce qui est arrivé à son petit frère Teddy quelques décennies auparavant, tandis qu’il était à ses côtés. Lucy serait-elle une meurtrière? Des disparitions mystérieuses aussi romanesques que ses livres. Sauf qu’il ne s’agit plus d’une fiction.

Un thriller haletant

Pour tout te dire est le nouveau roman de la reine du thriller, Gilly Macmillan, paru aux éditions Les escales. C’est une double énigme qu’elle nous invite à résoudre : la double disparition de Dan et de Teddy. Présent et passé alternent en de courts chapitres qui apportent un rythme soutenu à l’histoire et maintiennent une tension narrative croissante. Impossible de poser le livre une fois la lecture commencée. La romancière joue avec les nerfs du lecteur, multiplie les fausses pistes, les rebondissements et nous réserve une chute vertigineuse, aux antipodes des pistes esquissées.

Mon seul regret est la fin ouverte réservée à la disparition de Teddy. Tout le livre, j’ai été tenue en haleine par le désir de connaitre le dénouement. Or Gilly Macmillan laisse le soin au lecteur d’imaginer lui-même ce qui a pu arriver à l’enfant.

Un très bon triller. Une lecture addictive.

Informations pratiques

Pour tout te dire, Gilly Macmillan – éditions Les escales, juin 2021 – 356 pages – 21,50€

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s