Le bonheur se cache parfois derrière les nuages, Sonia Dagotor

Le bonheur se cache parfois derrière les nuages

Quand l’amour conjugal s’effiloche, on peut choisir de fermer les yeux, de s’en accommoder. Ou de réagir. Un roman feel-good qui montre que le bonheur est possible à tout âge

Bonheur conjugal et temps qui passe

Francine et Michel, son mari, se sont unis depuis 39 ans. Pour fêter ces noces de crêpes, Francine décide d’aller au théâtre, puis dans leur restaurant préféré. Quant à Michel, se souvient-il seulement qu’ils se sont mariés il y a pile 39 ans aujourd’hui ? Ce qui aurait dû être une soirée chaleureuse, aimante, festive, vire à l’amertume. Francine observe son époux, penché sur son smartphone à jouer à Candy Crush, son passe-temps favori. Comme d’habitude.

Mais cette fois, cela ne passe pas. Francine n’en peut plus de se sentir transparente, seule, négligée.

Quand leur relation a commencé à se déliter ? Quand a-t-elle commencé à devenir transparente dans le regard de Michel ? En attendant les plats, perdue dans ses pensées, Francine rembobine le fil de leur existence conjugale. Bruno, son premier amour, sa rencontre avec Michel, ses enfants, ce fils tant espéré, les coups de canif dans le contrat de mariage, les déceptions surmontées, ravalées, Les bonheurs aussi. Bonheurs de moins ne moins nombreux.

« Parfois on sait, parfois on ne sait pas et parfois on fait semblant de ne pas savoir ». A présent Francine sait. Elle a pleinement conscience de ne plus être heureuse avec Michel. Mais trouvera-t-elle la force de le quitter ? De se donner la possibilité d’être épanouie ?

Un roman feel-good sur le couple

Avec Le bonheur se cache parfois derrière les nuages, Sonia Dagotor nous offre un roman feel-good sur les affres de la vie de couple au fil du temps. Sur cet embrasement qui parfois, se réduit après quelques années à un tas de cendres. Mais pas seulement. Son héroïne, Francine, a bien perçu leurs désaccords, a senti que certaines limites avaient été franchies : mais partir, admettre que l’on s’est trompé, que l’autre ne contribue plus à notre bonheur, n’est pas pour autant une décision facile à prendre. Ce sont ces atermoiements, ces petites et grosses déceptions cumulées que la romancière nous relate. Jusqu’à la déception de trop. Celle qui fait éclater l’orage.

Informations pratiques

Le bonheur se cache parfois derrière les nuages, Sonia Dagotor – éditions Robert Laffont, mai 2021 – 282 pages -17€