5 livres de témoignage/récit à offrir pour Noël

Vous souhaitez offrir un livre qui soit le témoignage d’une expérience forte, un récit vibrant? Alors j’ai pensé à vous! Pour chaque livre, cliquez sur le titre pour accéder à l’article complet que je lui ai consacré.

Parmi les publications de ces derniers mois, j’ai lu et partagé avec vous de très beaux témoignages, des expériences humaines fortes, bouleversantes, lumineuses. Des chemins de vie inspirants. Voici 5 livres qui feront de magnifiques cadeaux de Noel à glisser sous le sapin :

  • Alain Rémond, Ma mère avait ce geste, éditions Plon. Après le magnifique Chaque jour est un adieu, publié il y a une vingtaine d’années, dont la beauté, la profondeur et la sensibilité m’avaient émerveillée, j’attendais avec impatience de lire le nouveau livre autobiographique d’Alain Rémond. Ma mère avait ce geste est d’une beauté bouleversante et évoque l’amour que l’auteur porte à sa mère. Une œuvre magistrale.
  • Anne-Dauphine Julliand, Deux petits pas sur le sable mouillé, version illustrée d’aquarelles, éditions J’ai Lu : Le combat bouleversant d’un couple, d’une famille, pour faire face à la maladie génétique incurable de leurs deux petites filles. Mais surtout, un poignant témoignage sur la force de l’amour, cet amour capable de déplacer des montagnes. Inoubliable.
  • Thierry Beccaro, Ma résilience à moi, éditions Plon : Avec beaucoup de pudeur et de sensibilité, Thierry Beccaro nous livre quelle a été sa voie de résilience, pour surmonter la maltraitance infantile dont il a été victime. Parce qu’il est possible de se reconstruire. D’avancer. Un témoignage plein d’espoir pour toutes celles et ceux qui cheminent encore dans la nuit.
  • Emmanuelle Hutin, La grenade, éditions Stock : Ne soyez surtout pas effrayé par la gravité du sujet de La grenade. Ce n’est pas un livre sur la maladie, même si elle est presque un personnage à part entière du livre. Ce n’est pas non plus un livre sur le deuil. Ce n’est pas davantage un livre sombre. C’est le  témoignage vibrant d’une mère et femme face à la maladie de son fils. C’est le chemin magnifique d’une femme, mue par le besoin viscéral de se réaliser pleinement. Ce n’est pas de la pitié ni de l’accablement que ressent le lecteur de La grenade. Mais de l’empathie pour la famille, de l’admiration pour le cheminement de la femme et de la gratitude pour le message d’espoir véhiculé par la romancière.
  • Dunya Mikhail, Captives, un apiculteur au secours des Yézidies, éditions Grasset. Dunya Mikhail recueille les témoignages de survivantes du génocide commis par Daech en Irak et en Syrie contre la minorité yézidie. Mais aussi leur sauvetage par un homme extraordinaire au péril de sa vie. Ou quand le pire côtoie le meilleur de l’homme.
décoration de Noel cinemagraph

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s