10 romans à offrir pour Noël

🎅🎅Vous cherchez un cadeau personnalisé, divertissant, qui fasse voyager et puisse être partagé ? Stop !!! Ne cherchez plus, j’ai la perle rare : LE cadeau idéal, qui cumule toutes ces particularités, LE LIVRE . Un livre, oui, mais quel livre ? Rassurez-vous, j’ai la liste miracle! Voici ma sélection de 10 romans récents à offrir à Noël.🎅🎅

NB : il vous suffit de cliquer sur le titre du livre pour accéder à l’article complet qui lui est consacré. Elle n’est pas belle la vie? 

🎄Pour un Noël plein de frissons🎄

Amateurs de frissons, de polars, de thrillers, de suspense, j’ai pensé à vous!

  • L’épouse et la veuve, Christian White, éditions Albin Michel. Deux femmes que tout semble opposer, liées par des crimes et des secrets enfouis. Un huis-clos haletant. Soyez prévenus : quand vous commencerez L’épouse et la veuve, attendez-vous à ne pas pouvoir le reposer avant d’avoir éclairci le mystère. Car l’auteur a le don de ménager le suspens de chapitre en chapitre, multipliant les pistes pour mieux égarer le lecteur, semant les indices et les rebondissements pour maintenir la tension narrative à son comble.
  • Prendre un enfant par la main, François-Xavier Dillard, éditions Pocket. Gros coup de cœur pour ce thriller magistralement mené, qui vous prend en otage dès les premières pages et fait de vous la victime consentante d’une lecture en apnée. Survivriez-vous à la perte de votre enfant ?

🎄Pour un Noël historique🎄

Envie d’un voyage dans le temps, amateurs de romans historiques ?

  • La fille de Joyce, Annabel Abbs- Editions Hervé Chopin. Un roman richement documenté, vivant, vibrant, qui fait découvrir la vie terrifiante imposée par la famille et la société de l’époque à la talentueuse Lucia Joyce. Un portrait puissant. Celui d’une femme qui se consume de ne pas pouvoir exprimer son talent pour son art. Un destin qui n’est pas sans rappeler celui de Camille Claudel.
  • L’enfant du train, Ruth Druart – City éditions. Une fresque qui commence sous l’occupation et se poursuit au début des années 50 aux Etats-Unis. Si la guerre sert de toile de fond, c’est avant tout une belle aventure humaine, ceux de parents adoptifs prêts à risquer leur vie pour sauver un bébé des griffes des nazis et des camps de la mort. Mais peut-on se substituer aux vrais parents ? Les liens du sang sont plus forts que les liens du cœur ?

🎄Pour un Noël émouvant🎄

Vous aimez faire vibrer votre corde sensible? Alors suivez-moi!

  • La mère d’Eva, Sylvia Ferreri, éditions Pocket. Quel roman ! Sans voyeurisme, sans complaisance, avec une infinie justesse, elle nous immerge dans le quotidien d’une famille dont l’enfant est en grande souffrance, né garçon dans un corps de fille. Ce sujet de société est traité avec beaucoup d’intelligence et une grande pudeur. L’amour maternel dans toute sa puissance et sa beauté
  • Dans la nuit blanche, Olivier Adam, éditions Robert Laffont. Suite à un mystérieux accident dont le chauffard a pris la fuite, Antoine, adolescent apprécié de tous, est entre la vie et la mort. A son chevet, ses proches se relaient. Un très sensible et très beau roman choral .
  • S’adapter, Clara Dupont-Monod, éditions Stock. La naissance d’un enfant handicapé, relatée par sa fratrie. Un livre poignant, viscéralement humain, d’une déchirante beauté. Comme nous le montre avec une infinie justesse l’auteure, la naissance d’un enfant handicapé impacte non seulement les parents, mais aussi le reste de la fratrie. Leur construction psychique, leur comportement, leur devenir, leur insertion sociale sont influencés par ce pair différent. J’ai été saisie par la justesse de l’analyse, la pertinence des propos, la sensibilité de l’écriture. Et n’ai pas de mot pour exprimer mon admiration. Un roman vibrant d’amour.

🎄Pour un Noël viscéralement humain🎄

Des êtres viscéralement humains, chahutés par l’existence, des romans qui vous prennent aux tripes, cela vous tente?

  • Un tesson d’éternité, Valérie Tong-Cuong, éditions JC Lattès. Quand un grain de sable vient enrayer la mécanique de l’existence. Quand la vie bascule. Le portrait indiciblement émouvant d’une femme combattive. Avec beaucoup de pertinence, d’intelligence dans l’analyse, Valérie Tong Cuong s’interroge sur le poids du passé dans notre existence présente. Peut-on dépasser les traumatismes de l’enfance, en guérir ? Ou est-on condamné à trainer son passé comme un boulet?
  • Pleine terre, Corinne Royer, éditions Actes Sud. Un roman percutant, magistralement rédigé, sur la réalité du monde paysan. Un roman inspiré d’un fait divers dramatique, qui pointe le désespoir des paysans face aux exigences aberrantes du système. Un roman qui brille autant par son fond que par sa forme. Par la profondeur de son propos que par la beauté du style. Un roman nécessaire.
  • La toute petite reine, Agnès Ledig, éditions Flammarion. Un roman d’une grande humanité, sur deux êtres blessés en pleine reconstruction. Peut-on dépasser ses peurs, ses blessures et dépasser son passé ? Un roman lumineux, qui fait du bien comme un bon feu de cheminée au cœur de l’hiver.
  • Revenir à toi, Leonor de Recondo, éditions Grasset : Revenir à toi, de Léonor de Récondo, ou comment se réapproprier son passé. Comment reconstituer le puzzle de sa vie, sans plus jouer, sans masque. Outre un bouleversant roman d’amour entre une fille et sa mère, c’est un bel hommage au théâtre que nous offre la romancière. C’est indiciblement émouvant, d’une grande fluidité et d’une grande justesse.

Et bien sûr, pour un choix plus vaste encore, n’hésitez pas à piocher dans les 200 chroniques annuelles publiées sur ce blog !