Ceux d’ici ne savent pas, Heather Young

Ceux d'ici ne savent pas, Heather Young

Un voyage dans le désert aride du Nevada, aux cotés d’un jeune orphelin indiciblement attachant, porteur d’un secret trop lourd pour ses frêles épaules. Un roman au suspense psychologique intense et aux rebondissements multiples, impossible à lâcher.

Assassinat et secrets de famille

Nous sommes à Lovelock, un coin perdu du désert du Nevada. Et dans ce lieu reculé, où il ne se passe pas grand chose, c’est l’effervescence : le corps du nouvel enseignant, Adam Merkel, a été retrouvé calciné près du canyon de Limerick par l’élève qu’il avait pris sous son aile, le jeune Sal.

Adam Merkel était un professeur sans histoire, qui s’était pris d’affection pour Sal, orphelin élevé sans beaucoup d’affection par ses deux oncles, trafiquants notoires. Et Sal avait trouvé en lui un confident et un protecteur. Mais pourquoi cet homme avait-il quitté la prestigieuse université du Nevada pour s’enterrer dans ce coin perdu et enseigner dans un petit collège? Fuyait-il quelque chose? Était-il moins lisse qu’il n’y paraissait?

C’est ce que Nora, sa collègue, décide d’élucider. Elle partageait avec Adam des blessures communes, une solitude douloureuse et se sentait proche de lui. Comme lui, elle a perdu un proche suite à un accident en raison de l’addiction du conducteur. Nora a l’intime conviction que Sal sait bien plus de choses sur ce meurtre qu’il ne veut l’avouer. Cherche-t-il à protéger quelqu’un? Est-il menacé lui-même?

Un roman aussi émouvant que fascinant

Avec Ceux d’ici ne savent pas, paru aux éditions Belfond, Heather Young embarque ses lecteurs dans une enquête haletante dans le décor grandiose des plaines du Nevada. La construction est magistrale, l’analyse psychologique d’une grande subtilité et les personnages indiciblement touchants.

Heather Young nous interroge sur la façon de gérer la souffrance, notamment celle provoquée par la perte d’un proche et la culpabilité qui en découle : refuge dans l’addiction (alcool, drogue...), dans l’imaginaire, dans l’écriture. Jusqu’où la douleur du deuil peut-elle conduire?

La romancière tient ses lecteurs en haleine de la première à la dernière page, multiplie les fausses pistes pour mieux jouer avec leurs nerfs. Amour, souffrance, culpabilité, rédemption, ces personnages malmenés par l’existence sauront vous émouvoir et marquer votre esprit de leurs empreintes.

Un coup de cœur!

Informations pratiques

Ceux d’ici ne savent pas, Heather Young – éditions Belfond, novembre 2021- 406 pages – 21,50€