A l’adresse du bonheur, Lorraine Fouchet

A l'adresse du bonheur Lorraine Fouchet

Une histoire rafraichissante, tendre, parfumée à l’air iodé de Bretagne. Où quand les membres d’une même famille se retrouvent dans la maison de leur enfance et déterrent les souvenirs, les rancœurs et les joies.

Racheter la maison de son enfance

Pierre se remet difficilement d’un burn-out. Médecin de père en fils, il a mal vécu la pandémie, ces morts qui se comptent par milliers, ces patients hospitalisés privés de la présence de leurs proches y compris lors des adieux. Une impuissance qui l’a rongé et l’a conduit à vendre son cabinet et sa patientèle. Quand soudain il lit dans le journal que la maison de son enfance, Ker Joie, sur l’île de Groix, est en vente, son esprit s’illumine. Voilà une éclaircie bienvenue dans le ciel de son esprit : il va se porter acquéreur de cette maison qu’il avait fallu vendre à regret lors du décès de son père dix ans plus tôt. Et il va en faire la surprise à sa mère Adeline, dont ils vont bientôt célébrer les 80 ans. Mieux : et si tous se retrouvaient là-bas, dans ces murs qui ont vu naitre tant de rires, de larmes, d’amour, de drames, pour fêter cela ?

Mais il y aura des invités non-inscrits sur la liste et pas toujours animés de bonnes intentions. Ker-Joie va devenir l’espace de quelques jours Ker Drames… L’amour et les rires vont-ils rapidement succéder à l’agressivité, à la haine, à l’image du climat breton si changeant ?

Un voyage en Bretagne

La bretonne que je suis aime retrouver cette belle région dans laquelle évoluent souvent les personnages de Lorraine Fouchet. A l’adresse du bonheur, paru aux éditions Héloïse d’Ormesson met le cap sur l’île de Groix, ses jolies maisons typiques aux volets colorés et aux façades de granit. Parmi ces maisons, l’une d’elle, Ker Joie, va devenir le théâtre de retrouvailles tantôt houleuses, tantôt émouvantes et chaleureuses, entre ses anciens habitants.

L’auteure, médecin urgentiste, évoque le métier de médecin mis à mal par l’impuissance face au virus de la Covid les premiers mois, les rapprochements opérés par les confinements successifs, les blessures d’amour, les rivalités familiales. Avec beaucoup de tendresse, d’humanité, elle nous emmène sur son île, au cœur de cette famille qui va devoir mettre tout à plat, affronter son passé, exhumer ses secrets. Pour repartir sur des bases saines et resserrer ses liens.

Informations pratiques

A l’adresse du bonheur, Lorraine Fouchet- éditions Héloïse d’Ormesson, mars 2022 – 20€- 315 pages

6 réflexions sur “A l’adresse du bonheur, Lorraine Fouchet

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s