Jean-Gabriel Causse, Les couleurs invisibles

Les couleurs invisibles Causse Jean Gabriel

N’avez-vous jamais eu envie de larguer les amarres, de tout quitter ? Mettre de la distance pour mieux se retrouver, c’est le voyage initiatique que nous propose Jean-Gabriel Causse avec Les couleurs invisibles.

Tout quitter

Antoine attend les résultats de ses analyses dans la salle d’attente du service d’oncologie, en présence de sa femme Alice. Mais au moment où le cancérologue se présente à lui, pour lui annoncer le diagnostic, une peur panique l’envahit. Et de prendre sa femme par le bras pour s’enfuir. Cette dernière ne peut s’empêcher de lui manifester de la pitié, tout sauf ce dont Antoine a besoin en cet instant précis. Il se réfugie donc seul pour la nuit sur son voilier, avec une idée en tête : larguer les amarres. Toutes ses amarres. Celles de son travail de coloriste free-lance, travail bien en deçà de ses ambitions, lui qui a le don de synesthésie, c’est-à-dire de voir les sons en couleur, et imaginait mettre ce don au service de marques de luxe. Prendre du champ avec Alice, qu’il a rencontrée il y a quinze ans et avec laquelle une forme de routine s’est installée. « S’il y a quelque chose d’appréciable dans la maladie, c’est que ça pousse à se poser de vraies questions. ». Il a besoin de faire le bilan de sa vie, de prendre du recul. Et germe alors en lui une idée : convaincu de vivre ses derniers jours, il décide de concrétiser un rêve : utiliser son don à essayer de comprendre ce qui se cache derrière les couleurs, à aller voir les plus belles couleurs que la planète a à lui offrir. C’est décidé, il va mettre le cap sur l’atoll aux mille bleus de Bora Bora.

Un voyage loin des siens, de ses repères, qui va le rapprocher de lui-même et se révéler être un véritable voyage initiatique.

Voyage initiatique

Les fidèles de ce blog ont déjà entendu parler des livres de Jean-Gabriel Causse, écrivain et designer couleurs renommé. Après L’étonnant pouvoir des couleurs, Les crayons de couleur, ou encore L’algorithme du cœur,  Jean-Gabriel Causse nous revient avec Les couleurs invisibles, aux éditions Flammarion. Cette fois, il nous embarque aux côtés de son personnage pour un voyage au bout du monde, à la rencontre avec soi. L’occasion de découvrir en voilier un autre rapport au temps, de prendre du recul et d’identifier ses besoins, ses envies, de distinguer l’essentiel du superflu. Avec de nombreuses références à la physique quantique, à la méditation, ce roman se rapproche d’un roman de développement personnel, dans lequel le lecteur accompagne le personnage vers sa renaissance.

Une croisière haute en couleurs.

Informations pratiques

Jean-Gabriel Causse, Les couleurs invisibles – éditions Flammarion, mai 2022 – 250 pages – 18€

3 réflexions sur “Jean-Gabriel Causse, Les couleurs invisibles

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s