Théâtre : L’ombre, de Alma Brami

affiche de la pièce de théâtre L'ombre par Alma Brami

Du 5 octobre au 29 décembre se joue L’ombre, pièce de théâtre écrite par Alma Brami. Une pièce portée par l’extraordinaire actrice Dédéine Volk-Leonovitch. A ne pas manquer!

Une histoire d’amour

Dans ce monologue écrit par Alma Brami, une femme raconte ses 37 ans de mariage avec son fameux Georges. Un homme qu’elle a épousé et pour lequel elle a tout sacrifié. Ce qui s’annonçait comme un amour porteur, merveilleux, se révèle peu à peu tout autre. A force de se fondre dans le moule des attentes et des exigences de Georges, cette femme s’est complètement oubliée. Sans aucune reconnaissance en retour. Transparente.

Georges et ses costumes trois pièces, Georges et ses manies, Georges et sa cravate pliée en huit, Georges et son odeur d’antimites, Georges et ses bruits de corps peu agréables, George et son poulet farci tous les mardis…

Alors elle rêve en observant sa voisine d’en face. En allant faire ses courses chez le gentil épicier moustachu. Elle rêve à une autre vie, une vie dans laquelle elle ne serait pas juste un meuble dans la maison de Georges, mais un être respecté, aimé, considéré…

Dédéine Volk-Leonovitch : une actrice magistrale

Dédéine Volk-Leonovitch porte ce texte de façon magistrale. Bouleversante, d’une infinie justesse dans son rôle, elle emporte d’emblée le spectateur dans son univers. L’univers d’une femme simple, généreuse, dévouée, qui ne rêve que d’une chose : être aimée et respectée en retour. Elle nous entraîne dans le cycle de vie de son amour, de sa naissance à son extinction, en passant par son apogée, sans jamais en faire de trop, touchante et fascinante.

Au fil des minutes, la tension monte, Dédéine Volk-Leonovitch, complètement habitée par son personnage, nous prend aux tripes. Jusqu’à la chute finale. Vertigineuse!

Alors, si vous habitez Paris ou la région parisienne, ne manquez pas ce spectacle!

Dédéine Volk-Leonovitch

Informations pratiques :

  • Où ?

Théâtre du gymnase Marie-Bell

38 boulevard Bonne nouvelle Paris 10ème. Métro Bonne Nouvelle.

  • Quand?

Le samedi (20h30) et le dimanche(15 h00)  du 5 octobre au 29 décembre.

  • Durée du spectacle : 1 h 10.

 

Publicités

Coup de coeur pour la miniaturiste Annie Leveillault

Ce week-end se tient à la Halle des Blancs Manteaux à Paris 4ème, l’EXPO4ART. Peintres, sculpteurs, photographes et designers y exposent leur travail. L’occasion de découvrir le talent fou de la miniaturiste Annie Leveillault avec sa série « Le voyage des livres ».

expo4artTournez-la-page-1-768x1014

La vie des livres

Dans les allées de la Halle des Blancs Manteaux, l’amoureuse des livres que je suis a eu le regard happé par des vitrines et scènes miniatures représentant la vie cachée des bibliothèques et des librairies. Et de m’approcher, émerveillée. Il s’agissait des créations d’Annie Leveillault, miniaturiste autodidacte depuis près de 20 ans, dont l’atelier est situé en Bretagne ( Ah qu’ils sont talentueux ces bretons ! Non, je ne dis pas cela par chauvinisme 😉 ).

 

bibliothèque

 

Annie Leveillault a imaginé des livres qui, pétris d’ennui sur les étagères des bibliothèques, décident de prendre leur élan vers d’autres mains, d’autres lecteurs, d’autres regards. Tandis que la maison est endormie, ils s’enivrent de liberté. Les pages volent, les étagères prennent vie, les histoires se chuchotent, les personnages quittent une histoire pour une autre. La bibliothèque vibre. La bibliothèque vit. Et le résultat est sidérant de beauté et d’originalité.

Des œuvres extraordinairement vivantes

Ce qui frappe, c’est non seulement l’extrême minutie de l’artiste, mais aussi l’élan vital qui émane de chacune de ses créations. Les livres sont créés à l’échelle du 1/12ème, avec chacun leur propre couverture (en cuir, en papier parchemin…), leurs cahiers cousus, parfois même du texte. Fermés, ouverts, prêts à s’envoler, les livres sont dans ces créations si vivants, qu’on a le sentiment qu’on pourrait presque entendre bruire leurs pages.

C’est magnifique, original, ingénieux et un brin facétieux. Mais surtout, c’est du grand art!

Annie Leveillault

Si vous habitez Paris, vous avez jusqu’à demain pour aller admirer ces œuvres. Si vous n’êtes pas parisien, vous pouvez les retrouver sur le site de l’artiste : Site d’Annie Leveillault

Informations pratiques :

Halles des blancs Manteaux, 48 rue Vieille du Temple, 75004 Paris (Métro Hôtel de villle ou Saint-Paul)

Celtic Legends et son Connemara Tour : époustouflant

Celtic Legends, c’est un spectacle époustouflant de musique et de danse irlandaises. Ce sont vingt danseurs et six musiciens qui, pendant deux heures, véhiculent une énergie folle, embrasent la scène en mêlant folklore et modernité, tradition et création.

Danse irlandaise et musique traditionnelle : un spectacle 100% irlandais

Vous aimez la musique celtique ? Vous aimez les danses folkloriques ? Vous recherchez un spectacle qui vous donne une pêche d’enfer ? Alors précipitez-vous pour voir Celtic Legends et son Connemara tour. Ils entament une tournée en France avec leur nouveau show et c’est juste EXCEPTIONNEL.

celtic-legends-conemara-tour

Dès l’ouverture du rideau, le ton est donné : le spectacle sera rythmé, plein d’énergie et de virtuosité. Les six musiciens excellent, jouent avec une dextérité et une vivacité telles, qu’ils emportent la salle dans les tourbillons de leur Uillean-pipe (cornemuse irlandaise), de leur flûte, leur violon, leur bodhran (percussions), leur guitare et leur accordéon. Le public applaudit en cadence, se balance sur son siège, tandis que les musiciens sautent, courent, dansent avec une joie communicative. Survoltés. La direction musicale est assurée par un maître en la matière, Sean Mc Carthy.

celtic-legends (2)

Une troupe de vingt danseurs, dix hommes et dix femmes, enchaînent des danses irlandaises et des claquettes de concert avec les musiciens, sur un rythme endiablé. Costumes traditionnels colorés, danses folkloriques, les spectateurs sont immédiatement transportés en Irlande, dans les plaines du Connemara. Les chorégraphies et la coordination entre les danseurs sont juste parfaites, les danseurs d’une grâce infinie, les ballets variés et envolés, le tout sous la houlette de la  talentueuse Jacintha Sharpe.

Quatre bonnes raisons d’aller voir Celtic Legends et son Connemara Tour

Si cette troupe irlandaise passe dans votre ville, alors ne manquez pas ce spectacle. Pourquoi ?

  • Car c’est un show d’une énergie époustouflante et ô combien communicative. Un concentré de bonheur et d’énergie. Vous ressortirez avec une furieuse envie de danser.
  • Car c’est un spectacle familial qui s’adresse à tous les âges.
  • Car il n’y a aucun temps mort dans ces deux heures de spectacle, les musiciens comme les danseurs s’en donnent à cœur joie.
  • Car le niveau tant des musiciens que des danseurs frôle l’excellence.

Pour savoir si Celtic Legends et son Connemara Tour sont programmés dans votre ville, vous pouvez cliquer sur ce lien : Programmation 

Livre Paris : des livres, des auteurs, de belles rencontres

Du 15 au 18 mars 2019 se tient le salon du livre de Paris à la Porte de Versailles, avec près de 4000 auteurs, 400 stands et 250 conférences et débats. De quoi satisfaire les lecteurs de tous âges et de tous horizons. 

Livre-paris-2019 (2)

Un samedi au salon du livre de Paris

Il y avait du monde. Beaucoup. Des livres, encore plus. Et de belles rencontres surtout. Il a fallu jouer des coudes pour se déplacer dans les allées bondées, aller à la rencontre des auteurs, assister à des débats-conférences. On attend à ce titre pas moins de 165000 visiteurs sur les quatre jours du salon. Et je confirme, ils sont venus, ils sont tous là! 😉

Ce fut l’occasion pour moi de retrouver des auteurs que j’ai plébiscités sur ce blog, de rencontrer une souris écrivain( si, si!) et d’assister à un débat très intéressant.

Les auteurs du salon du livre de Paris

  • Bien évidemment, sur les 4000 auteurs programmés sur les quatre jours du salon, il y en a de nombreux que j’aurais aimé rencontrer et que je n’ai pas vus. Faute de temps, faute de pouvoir être à plusieurs endroits à la fois. Mais ce n’est que partie remise! J’ai ainsi pu échanger avec la chaleureuse Elsa Flageul, dont je vous ai loué le magnifique A nous regarder, ils s’habitueront, paru aux éditions Julliard cette année. L’avez-vous lu? Le cas échéant, je vous invite à le faire! Retrouvez ma chronique ici : chronique du roman

elsa-flageul

  • Au stand des éditions Julliard, il y avait aussi Jean Teulé, qui dédicaçait devant une foule de lecteurs son nouveau roman, Gare à Lou, dont la chronique paraîtra ici la semaine prochaine. Retrouvez le billet que j’avais consacré à notre rencontre  : Rencontre avec Jean Teulé

jean-teule

  • Quelques allées plus loin, aux éditions Michel Lafon, je retrouve Laure Manel, touchante romancière dont j’avais pincé pour La délicatesse du homard chronique ) et pour La mélancolie du kangourou (chronique) Dans quelques jours, elle publiera son nouveau livre, chez Michel Lafon, L’ivresse des libellules, soyez à l’affût!

laure-manel

  • Puis cap sur le stand des éditions Eyrolles où la dreamteam était réunie.

editions-eyrolles

La si solaire Maud Ankaoua dont le livre Kilomètre zéro est incontournable et peut vraiment transformer votre vie (chronique). Mais aussi, la magnétique Sabrina Philippe, auteur plébiscitée ici pour Tu verras, les âmes se retrouvent toujours quelque part (chronique) et pour son nouveau livre Et que nos âmes reviennent (chronique ). L’occasion de retrouver de même la souriante Mélanie Taquet dont le roman Reviens quand tu veux vient de paraître (je vous en reparle prochainement) et fait suite à Reste aussi longtemps que tu voudras (chronique). Enfin, le bonheur de parler avec Emmanuelle Jappert dont j’avais chroniqué Le scarabée bleu (chronique ).

auteurs-eyrolles

  • Mon désir d’échanger avec elle s’est incliné devant la longueur de la file d’attente. Je me suis donc contentée de saluer au passage l’adorable Agnès Martin Lugand . Elle publie dans les jours à venir un nouveau roman, Une évidence, chez Michel Lafon. Il est une évidence que je le lirai, comme les précédents dont vous pouvez retrouver les chroniques en cliquant sur le titre : A la lumière du petit matin , J’ai toujours cette musique dans la tête ou encore Désolée, je suis attendue .

agnes-martin-lugand

  • Bonheur de rencontrer pour la toute première fois le merveilleux écrivain napolitain, Erri de Lucas, sur le stand de Gallimard.

erri-de-luca

  • Enfin, pause salvatrice pour écouter l’échange passionnant entre Delphine de Vigan dont les éditions JC Lattès viennent de publier Les gratitudes (chronique) et l’actrice et romancière Isabelle Carré, auteur chez Grasset du très beau livre Les rêveurs (chronique).

Delphine-de-vigan-isabelle-carre

  • Last but not least, des kilomètres dans les jambes, j’ai croisé la route d’un auteur pas comme les autres, qui mange du gruyère et vient de l’île de Sourisia : Géronimo Stilton!

geronimo-stilton

Le salon du Livre de Paris c’est pour moi fini. Mais si le coeur vous en dit, si vous aimez les livres, alors vous avez encore aujourd’hui et demain pour vous y rendre!

Holiday on Ice fête ses 75 ans !

Holiday on Ice spectacle sur glace

Pour ses 75 ans, Holiday on Ice revient avec un spectacle sur glace exceptionnel, en tournée dans toute la France : Showtime. Un spectacle haut en couleurs pour toute la famille.

Un spectacle sur glace à partager en famille

Pour ses 75 ans, Holiday on Ice fait une grande tournée à travers la France. Holiday on Ice, c’est une troupe de plus de quarante patineurs de niveau international (Etats-Unis, Russie, Italie, Allemagne, Angleterre, Ukraine…). Au fil des années, Holiday on Ice est devenu LE spectacle sur glace incontournable dans le monde entier. Pour fêter ses 75 ans, le show se décline en de multiples tableaux, tous plus féeriques les uns que les autres, racontant l’histoire d’Holiday on Ice, de 1943 à nos jours.

Ce sont deux heures de spectacle, avec un entracte de 20 minutes, qui vous sont proposées. Pas de temps mort, les tableaux s’enchaînent à un rythme époustouflant, avec des décors à couper le souffle : l’homme qui marche sur la planète Terre suspendu plusieurs mètres au-dessus de la glace, le train qui entre au milieu de la piste dans un nuage de fumée, tout est hallucinant. Les chorégraphies sont très soignées, très variées et envolées, les costumes somptueux, sous la houlette de Kim Gavin, le directeur artistique. Bref, attendez-vous à de l’inattendu ! Vous ressortirez des paillettes plein les yeux.

holiday-on-ice-2019

Pour connaître les dates de passage de Holiday on Ice dans votre région, cliquez sur ce lien : dates du spectacle Holiday on Ice

Quatre bonnes raisons d’aller voir ce spectacle :

  • Car ce spectacle plaira aux petits comme aux grands, c’est l’occasion de partager un merveilleux moment en famille ou entre amis.
  • Pour l’excellent niveau technique et artistique des patineurs.
  • Pour la beauté des décors, des costumes et des éclairages.
  • Parce que ce spectacle est unique en son genre.

Holiday on Ice spectacle sur glace

Eric Dupond-Moretti au théâtre de la Madeleine : MAGISTRAL!

piece.1537185150.jpg

Eric Dupond-Moretti à la barre, au Théâtre de la Madeleine 

Co-écrit avec Hadrien RACCAH
Mise en scène Philippe LELLOUCHE

Un spectacle à voir absolument. Intense, brillant, passionnant.

Eric Dupond-Moretti est un avocat connu et reconnu. Un ténor du barreau qui se dit « condamné à plaider ».  Un homme entier, viscéralement humain, libre, passionné et passionnant, qui défend corps et âme ses valeurs. « On ne fait pas ce métier du bout des dents ou du bout des pieds, c’est un sacerdoce. »

 

Sur scène, Eric Dupond-Moretti revient sur son parcours, sur ses origines italiennes, sur ce qui a donné naissance à sa vocation (l’affaire Christian Ranucci), sur ce métier qui consiste à donner la parole à ceux qui ne l’ont pas. Il évoque des sujets qui lui sont chers, comme le rôle de l’avocat, l’évolution de la justice, l’impact du terrorisme sur nos vies, mais aussi l’émergence des réseaux sociaux qui s’érigent désormais en tribunaux. Il convainc. Avec force.

img_7777

Brillant, charismatique, passionné, en quelques mots il dynamite les préjugés, pulvérise les apparences, détruit les clichés. Il interpelle le public, l’invite à ouvrir son regard, sème le doute sur ses certitudes. On sort de la salle secoué, percuté par ses mots, par sa force de conviction, son éloquence. Et sa pertinence.

Au tribunal de ma conscience, je reconnais Monsieur Eric Dupond-Moretti coupable d’un grand talent.

 

Informations pratiques : 

Dates : Du 22 janvier au 24 février
Du mardi au samedi à 21h
samedi et dimanche 16h30

Lieu : Théâtre de la Madeleine, 19 rue de Surène
75008 Paris

Site du théâtre pour réserver vos placeshttps://www.theatre-madeleine.com/page/reserver-location

J’admire l’aisance avec laquelle tu prends des décisions catastrophiques, au Studio Hébertot : foncez-y avant le 30 décembre!

Quand votre conjoint, brillant avocat,  se retrouve au chômage et accepte un travail de balayeur, que dis-je, d’agent de la propreté urbaine, comment réagissez-vous? Statut social, regard des autres, perte de repères, sentiments, projets d’avenir, une pièce magnifiquement écrite et interprétée. Coup de coeur!

Trois (bonnes bien sûr!) raisons d’aller voir cette pièce :

  1. Le sujet est brillamment traité et invite chacun à la réflexion.
  2. Les acteurs, Renaud Danner et Mathilde Lebrequier sont épatants.
  3. Aucun temps mort dans le spectacle, vous passerez un excellent moment.

J’ai plébiscité ici les romans de Jean-Pierre Brouillaud  Ma vie avec Contumace et  Les petites rébellions , tous deux parus aux éditions Buchet Chastel. J’étais donc impatiente de le découvrir en tant que dramaturge. Rendez-vous pris au Studio Hébertot à Paris, pour découvrir deux acteurs, Renaud Danner et Mathilde Lebrequier.

img_7342

Le titre de la pièce donne le ton. A l’image des romans de Jean-Pierre Brouillaud, le ton est celui d’un inénarrable humour. Mais que l’on ne s’y méprenne pas, cet humour se met au service d’un sujet profond : comment un changement de statut social impacte- t-il notre vie, à savoir notre vie amoureuse, sociale, amicale et familiale?

C’est ce qui arrive à François Durville (Renaud Danner), qui, après un an de chômage, a accepté un poste d’agent de la propreté urbaine à la ville de Paris. Loin de le voir comme un échec professionnel, il se dit qu’il avait besoin de changement, que ses collègues ont l’air sympathique, que contrairement aux préjugés ils sont eux aussi cultivés, voire plus joyeux que les avocats qu’il a côtoyés jusqu’ici puisque certains balaient en chantant. Et puis, il se sentira utile.

Une vision optimiste que ne partage pas du tout, mais alors pas du tout Orianne (Mathilde Lebrequier), son épouse. Comment peut-on accepter d’être balayeur après avoir été avocat? Pire, comment pareille humiliation peut-elle être vécue aussi sereinement par son mari?

Parce que pour lui, être balayeur n’a rien d’humiliant ni de honteux.

46766796_311791092750699_4002739443462045696_n

Les acteurs campent leurs rôles à merveille. Mathilde lebrequier est grandiose en bourgeoise outrée, cinglante à souhait tant par son regard que par les intonations de sa voix. Renaud Danner est génial dans son rôle de mari calme en toutes circonstances, de philosophe à ses heures. On oublie qu’ils jouent tant ils sont justes dans leur interprétation.

Les rires fusent. L’humour de Jean-Pierre Brouillaud fait mouche. Ses questions aussi : Faut-il admirer pour aimer? Le regard des autres est-il important? Qu’appelle-t-on échec : descendre dans la hiérarchie sociale ou ne pas s’épanouir dans un haut poste? Quel est l’essentiel dans la vie, dans le travail, dans le couple?

Informations pratiques :

Dates : du 29 novembre au 30 décembre 2018

Adresse : 78 boulevard des Batignoles – Paris 17ème

Site du théâtre pour réserver : https://www.studiohebertot.com

.