Citation du jour

J’avais découvert la liberté. Quand on écrit, on a tous les moyens, tous les mots sont à discrétion, les mots des riches, les mots des pauvres, les mots de Proust, les mots de Prévert. Les gros mots et les petits. Je pouvais écrire ce que je voulais comme je voulais. Personne n’allait lire par dessus mon épaule.

Jean-Louis Fournier – Mon autopsie, éditions Stock Août 2017.

IMG_5388

Publicités

Prix Fémina 2017 : 1ère sélection

liste_Les-romans-etrangers-selectionnes-pour-le-Prix-Fem_1346
Quinze romans français dont un premier roman et 13 romans étrangers figurent dans la première sélection du prix Femina dévoilée ce jeudi.

Prix Médicis 2017 : première sélection

IMG_5469

 

N’ayant pas pu se réunir au complet, les jurés du Prix Médicis ont dévoilé ce 13 septembre une seule première liste composée de 14 romans français.

Le président du Médicis, Michel Braudeau, a dévoilé mercredi 13 septembre dans la soirée une première et unique sélection de 14 romans français. Plusieurs jurés n’ayant pas pu se rendre à ce premier rendez-vous, le jury a décidé de reporter au 26 septembre l’élaboration de la liste de romans étrangers.

Dans cette première sélection, Gallimard et le Seuil placent le plus de titres, trois respectivement, et sont suivies par Grasset qui affiche deux ouvrages. Singularité de cette sélection 2017 : alors que deux romans de la rentrée d’hiver, signés Arthur Dreyfus et Louis-Philippe Dalembert, ont été retenus, le premier roman de Mahir Guven, également sélectionné, ne paraîtra que le 5 octobre.

Après les premières listes du Goncourt et du Renaudot, la sélection du Médicis réunit des titres déjà remarqués cette rentrée comme ceux de Kaouther Adimi, de François-Henri Désérable et d’Olivier Guez.

Prévue dans un premier temps pour le 28 septembre, la deuxième sélection sera finalement révélée deux jours plus tôt, le 26 septembre. Une troisième sélection, le 30 octobre, précédera la remise le 9 novembre. En 2016, Ivan Jablonka (Laëtitia ou la fin des hommes, Seuil), Jacques Henric (Boxe, Seuil) et Steve Sem-Sandberg (Les élus, Robert Laffont) ont respectivement remporté le Prix Médicis du roman français, de l’essai et du roman étranger.

Les 14 romans français
Tiens ferme ta couronne de Yannick Haenel (Gallimard)
Un loup pour l’homme de Brigitte Giraud (Flammarion)
Un certain M. Pikielny de François-Henri Désérable (Gallimard)
Ton père de Christophe Honoré (Mercure de France)
Souvenirs de la marée basse de Chantal Thomas (Seuil)
L’avancée de la nuit de Jakuta Alikavazovic (L’Olivier)
Nos richesses de Kaouther Adimi (Seuil)
Une fille dans la jungle de Delphine Coulin (Grasset)
Une chance folle d’Anne Godard (Minuit)
La disparition de Josef Mengele d’Olivier Guez (Grasset)
Sans Véronique d’Arthur Dreyfus (Gallimard)
Avant que les ombres s’effacent de Louis-Philippe Dalembert (Sabine Wespieser)
Fief de David Lopez (Seuil)
Grand frère de Mahir Guven (Philippe Rey)

Rendez-vous le 26 septembre pour connaitre la liste des romans étrangers selectionnés!

Source : Livres Hebdo du 13/09/17

Rentrée littéraire : coup de coeur pour Les crayons de couleur, de Jean-Gabriel Causse (Flammarion)

21122220_1727989853895591_5015748354428741510_o.jpg

Les crayons de couleur, Jean-Gabriel Causse

Flammarion, septembre 2017.

Rentrée littéraire 2017 

Il y a 3 ans, je vous avais parlé du précédent ouvrage de Jean-Gabriel Causse, designer coloriste de profession : Le pouvoir des couleurs (éditions du Palio). Un ouvrage fascinant. L’auteur nous revient cette année avec son thème de prédilection – les couleurs, mais sous forme de roman cette fois. Un coup de coeur !

Imaginez que toutes les couleurs disparaissent…

Cette journée s’annonçait comme les autres, quand soudain, toutes les couleurs s’évanouissent. Tout n’est plus qu’un camaïeu de gris. Au sein de la population, c’est la panique. Bien que vénérant ces dernières années le noir, le blanc et le gris, que ce soit dans la mode, l’industrie, ou l’habitat, à la perspective de ne pas retrouver les couleurs les individus se sentent envahis d’une indicible angoisse. Et font grise mine.

Spécialistes et scientifiques sont mobilisés. Charlotte Da Fonseca, docteur en neurosciences et spécialiste des couleurs, se voit confier une émission quotidienne sur France Inter. Les auditeurs veulent savoir, comprendre, réagir. La population est-elle touchée d’achromatopsie ?

Dessiner avec le cœur

C’est alors qu’un miracle opère. Quand la fille de Charlotte, Louise, dessine, la couleur du crayon qu’elle utilise redevient visible pour tout un chacun. Mais cela n’est possible qu’avec certains crayons fortement dosés en pigments, les crayons Gaston Cluzel dernière génération. Une denrée rare. Et un pouvoir qui suscite l’intérêt de beaucoup, dont la mafia chinoise…Car les couleurs ont des pouvoirs et non les moindres : elles modifient nos perceptions et nos comportements. Le temps est compté. L’heure grave.

 

Ce roman qui revêt toutes les couleurs des émotions, est un vrai coup de cœur. Les personnages sont indiciblement attachants, l’intrigue haletante, l’humour et la tendresse omniprésents. Un roman Feel good qui vous fera non seulement échapper à la grisaille de la rentrée, mais vous enseignera aussi le fascinant pouvoir des couleurs.

Un roman qui va colorer votre vie !

Prix du roman Fnac 2017 : Véronique Olmi

IMG_5464

La Fnac a organisé pour la 16ème année consécutive le Prix du Roman Fnac, en récompensant un roman exceptionnel, à l’issue d’un processus associant libraires experts et lecteurs amateurs. Pendant l’été, 400 adhérents et autant de libraires FNAC se sont immergés dans les centaines de romans de la rentrée littéraire, qu’ils apprécient en toute indépendance, contribuant ainsi à une première sélection de 35 ouvrages, puis de 5 ouvrages finalistes. Le prix cette année est décerné à Véronique Olmi pour Bakhita, aux éditions Albin Michel.

Le roman :

Elle a été enlevée à sept ans dans son village du Darfour et a connu toutes les horreurs et les souffrances de l’esclavage. Rachetée à l’adolescence par le consul d’Italie, elle découvre un pays d’inégalités, de pauvreté et d’exclusion. Affranchie à la suite d’un procès retentissant à Venise, elle entre dans les ordres et traverse le tumulte des deux guerres mondiales et du fascisme en vouant sa vie aux enfants pauvres. Bakhita est le roman bouleversant de cette femme exceptionnelle qui fut tour à tour captive, domestique, religieuse et sainte. Avec une rare puissance d’évocation, Véronique Olmi en restitue le destin, les combats incroyables, la force et la grandeur d’âme dont la source cachée puise au souvenir de sa petite enfance avant qu’elle soit razziée.

L’auteur :

Véronique Olmi est comédienne, romancière et dramaturge. Elle a publié chez Albin Michel trois romans, Nous étions faits pour être heureux (2012), La nuit en vérité (2013), J’aimais mieux quand c’était toi (2015) et deux pièces de théâtre Une séparation (2014) et Un autre que moi (2016).

Véronique Olmi recevra son Prix lors de l’inauguration de Forum Fnac Livres, ce vendredi 15 septembre, par l’invitée d’honneur du Forum, Leïla Slimani.

5 conseils simples pour donner le goût de la lecture aux enfants

decouvrir-le-plaisir-de-la-lecture-la-fee-des-mots.jpg

Comment donner envie de lire à son enfant? Le « forcer » à lire un livre par mois? Le laisser choisir seul ses lectures? Si devenir lecteur constitue une des expériences fondatrices dans la vie de l’enfant, cela peut parfois prendre la forme d’un long chemin sinueux et escarpé… Pour répondre aux angoisses des parents, Delphine Saulière, rédactrice en chef de « J’aime lire », nous donne quelques astuces.

téléchargement

1- Pour que lire soit un plaisir, il faut prendre le temps de se poser.

On oublie les deux minutes de lecture vite fait entre deux dessins animés. Mieux vaut proposer à son enfant un moment dédié dans un endroit calme, mais cela peut être à vos côtés pendant que vous lisez ou que vous faites la cuisine : lecture ne rime pas forcément avec solitude. Et surtout, pas de durée déterminée! Rien n’est pire que d’interrompre la lecture en plein milieu d’un passionnant chapitre!

lecture-enfant_visuel

2- Dites non à la routine, variez les supports et les plaisirs! BD, livres, documentaires, magazines…

On a tendance à critiquer la lecture de bandes dessinées.Elle demande pourtant des compétences importantes : pour comprendre l’histoire, votre enfant doit passer sans arrêt du texte aux bulles de l’histoire, pas facile! Proposez-lui progressivement des « ouvrages passerelles », romans graphiques, ou albums illustrés, pour qu’il glisse doucement vers une lecture plus linéaire.

images (3)

3- Face à un roman votre enfant se trouve intimidé? N’hésitez pas à lire avec lui les premiers chapitres. C’est une bonne façon de lui mettre le pied à l’étrier.

Une fois qu’il sera bien accroché à l’histoire, il y a de grandes chances qu’il continue sans vous! Vous pouvez aussi lire à deux voix. Votre enfant sera ravi de voir qu’avec vous il fait vivre l’histoire et les personnages. Et vous partagerez un bon moment!

images (1)

4- Laissez-le lire ce qu’il aime, même si le livre qu’il a choisi vous parait un peu « bébé », c’est celui qui lui convient.

Même s’il lit un livre sur les horribles créatures que vous détestez, laissez-le. Si lui aime, c’est gagné!

images (2)

5- Emmenez votre enfant à la découverte des ouvrages, à la bibliothèque ou à la librairie du coin.

Laissez-le un peu tranquille à feuilleter les couvertures, les jeux. Le principal est que votre enfant ait le choix et se laisse guider par une couverture ou un personnage. Offrir un cadeau papier donne tout sa valeur à l’écrit.

images

2ème édition du Forum Fnac Livres du 15 au 17 septembre!

header-desktop

Le Forum Fnac Livres se tiendra du 15 au 17 septembre à la Halle des Blancs Manteaux (Paris IV). Livres, lecture, littérature, un week-end à la rencontre des auteurs et de leur univers.

 

Entièrement gratuit et ouvert à tous, en plein cœur de Paris, cet événement réunira de nombreux auteurs incontournables de la rentrée littéraire et des grandes figures de la bande dessinée, des sciences humaines, du bien-être, mais aussi de la littérature jeunesse.
Bandeau-leila-slimani-1000x190-v2
Cette deuxième édition aura pour invité d’honneur la romancière, lauréate du prix Goncourt 2016, Lla Slimani
Leïla Slimani, Philippe Besson, Sorj Chalandon, Kery James, Fabrice Midal, Guillaume Musso, Audrey Pulvar, Simon Liberati, Marie Darrieussecq, Romain Duris, Patrick Deville, mais aussi Yetili et Antoon Krings : plus de cent auteurs sont attendus pour des rencontres, débats, ateliers et dédicaces.
Retrouvez le programme des rencontres et dédicaces en suivant ce lien : Rencontres Fnac et Dédicaces

Les enfants, avec leurs parents, pourront participer à une initiation à la méditation, écouter des histoires racontées par Yétili ou Antoon Krings (Les Drôles de petites bêtes), fêter l’anniversaire de T’choupi ou encore rencontrer des Monsieurs et Madames en chaire et en peluche !

Le Prix du roman Fnac 2017 sera annoncé le 14 septembre et remis le lendemain lors de l’inauguration du Forum Fnac Livres, par l’invitée d’honneur du Forum, Leïla Slimani.
Toutes les informations sur le site officiel de la FNAC : https://www.fnac.com/forumfnaclivres