Catherine Charrier : La fréquentation des à-pics. Magnifique!

frequentation-a-pics

La fréquentation des à-pics, de Catherine Charrier

Editions Kero, mai 2013

 

Dans son premier ouvrage, L’attente (chronique ici : http://koryfee.over-blog.com/article-l-attente-de-catherine-charrier-l-attente-une-maitresse-draconnienne-107328093.html ) Catherine Charrier s’était révélée être une véritable chirurgienne des âmes et des sentiments. Elle confirme cet ineffable talent avec son recueil de nouvelles, La fréquentation des à-pics, aux éditions Kéro.

A tous les stades de leur vie, les femmes sont amenées à cheminer sur des sentiers abrupts, vertigineux, consciemment ou non. En alpinistes chevronnées, rompues aux prises de décision, aux responsabilités, aux écueils, elles ne se résignent pas, jamais. Elles explorent de nouvelles voies, sans carte ni repères, décidées à atteindre des sommets de liberté plus élevés, à découvrir des horizons nouveaux. Et de forcer l’admiration souvent. Et de susciter la curiosité quant à l’origine de telles ressources.

Ces histoires de femmes, ces trajectoires d’équilibristes sur le fil de la vie, avec leur courage pour seule ombrelle, ce sont/pourraient être les vôtres. Maman, amante, fillette, femme divorcée, adolescente, femme en fin de vie, toutes se trouvent confrontées à un événement – parfois infime tel cet ourlet mal repassé, parfois cataclysmique comme l’annonce d’un cancer, événement qui, elles le sentent intimement, va bouleverser leur vie. Un vertige qui les prend aux tripes et les pousse à repousser les limites, à s’affranchir des conventions sociales et de la morale bien pensante pour suivre une voie nouvelle, créer une nouvelle brèche. Alors, pour cette adolescente à l’ourlet de robe mal repassé, pour cette femme allongée dans l’ambulance, pour cette mère qui élève seule sa fille, pour toutes ces femmes, il y aura un avant et un après la faille. Elles sont à ce moment déterminant de leur vie, ce carrefour de l’existence où tout bascule. Leurs rapports aux autres, hommes comme femmes, enfants et amis, en seront forcément modifiés. Mais elles osent, mais elles se battent pour défendre cette liberté de penser et d’agir. Dussent-elles se retrouver souvent seules à frôler l’à-pic, seules à longer le précipice.

Dans ce recueil de dix-huit nouvelles, Catherine Charrier nous relate avec une plume d’une sensibilité aussi vibrante que belle, aussi juste que délicate, le combat des femmes au quotidien dans l’apprentissage de la féminité. Juste magnifique…

Publicités