Rentrée littéraire : L’atelier, Sarah Manigne (Mercure de France)

D76EC6A5-D1D0-471A-B043-7D21DF9D007E

L’atelier, Sarah Manigne

Editions Mercure de France, août 2018

Rentrée littéraire

Comment vivre dans l’ombre d’un grand artiste, à fortiori son père ? Comment s’affranchir de son aura et trouver sa propre voie ?

Odile a grandi sans affection, entre un père artiste peintre et une mère froide entièrement préoccupée par son rôle de muse auprès de son mari, par le désir de participer à la gloire de ce dernier. Odile les encombre, comme une couleur qui ferait tâche sur le tableau de leur vie familiale, aussi la confie-t-on aux bons soins de la gouvernante et de son grand-père paternel. On ne sollicite sa présence que lors des grandes fêtes données à la maison, pour l’exhiber comme on exhibe les toiles dans les galeries. A 15 ans, direction la pension.

Odile sent qu’elle dérange, qu’elle encombre. Alors avec le temps, elle se fait de plus en plus petite. Mange de moins en moins. Devient presque transparente, invisible, l’ombre d’elle-même. Si fine et si frêle qu’elle disparaît presque. Mais personne ne semble s’en inquiéter. La peinture devient la voie de sa voix, sa raison d’être. Mais trouvera-t-elle sa place dans l’ombre de son père ? Se fera-t-elle un prénom ? Un premier roman intéressant sur la construction de son identité. Une immersion dans le secret des ateliers.

Publicités

Les ateliers du calme : de magnifiques colos géants à faire seul ou à plusieurs!

Les ateliers du calme : Colo géant zoo extraordinaire et colo géant jardin merveilleux.

Éditions Deux Coqs d’Or, janvier 2015

Dès 7 ans.

Les enfants sont à la maison et vous rêvez de tranquillité. Incompatible ? Que nenni ! Les éditions Deux Coqs d’Or proposent en effet à vos chères têtes blondes des coloriages géants dans sa collection Les ateliers du calme. Sur les thèmes du zoo ou encore du jardin, le poster de 90*126 cm une fois déplié (soit…18 feuilles A4!) offrira à vos enfants et leurs petits camarades des heures de divertissement, de concentration et d’évasion. L’occasion pour eux de s’appliquer à respecter les contours, de laisser parler leur créativité à travers le choix des couleurs, de travailler leur motricité fine, d’apprendre à observer les règles, le tout en s’amusant.

Vous aimerez particulièrement les coloriages de cette collection, avec leurs formes arrondies, leurs boucles, leurs arabesques, les bouilles amusantes des animaux, la végétation luxuriante du jardin, la multitude de détails.

Et le coloriage terminé, les artistes en herbe pourront afficher fièrement au mur leur tableau !

Une pause bienfaisante et déstressante pour les petits comme pour les grands.

A offrir !

Prix éditeur : 5,90 €

L’atelier des miracles, de Valérie Tong-Cuong, aux éditions JC Lattès : un ENORME coup de coeur !!!

mail.google.com-copie-1

L’atelier des miracles, de Valérie Tong-Cuong
Editions Jean-Claude Lattès, janvier 2013

Un roman qui vous veut du bien!

  Qu’y a t-il de commun entre Mariette, professeur d’histoire-géo, Monsieur Mike, ex-militaire à la rue et la jeune Millie ? Burn-out, solitude, violence, tous trois sont à un carrefour de leur existence. Dans une impasse diraient les fatalistes. Mais ce serait mal connaître le formidable élan vital qui porte la plume de Valérie Tong-Cuong : « La fatalité n’était rien d’autre qu’un argument justifiant la lâcheté, le pessimisme d’humeur et l’absence de volonté. » (P.16). C’est même quand il ne semble plus y avoir d’espoir qu’il ne faut désespérer de rien. Encore faut-il ne pas être seul avec sa détresse. De fait, un certain Jean, directeur d’une association caritative appelée L’atelier, se présente à eux tel un messie. A ces accidentés de la vie, il va proposer des béquilles psychologiques, financières, affectives. Une main tendue. Un lieu où  » retrouver un sens à leur vie, une direction, le bonheur d’exister, la conscience d’être. »
     Mais un miracle peut-il opérer au sein de cet atelier sans la participation active de ces êtres blessés? Pour avancer, ne doivent-ils pas auparavant affronter leurs démons, leurs doutes, les zones d’ombre de leur passé? Être et non plus par-être, ne plus se mentir ni mentir aux autres, pour… « ren-être »?

     Avec une plume d’une vibrante sensibilité, d’une puissance inouïe, Valérie Tong-Cuong nous démontre que « tout est possible lorsque l’intention est là. L’intention, c’est cette volonté extrême de vivre, au sens le plus fort du terme. Vivre en pleine conscience de chaque instant, de chaque élément qui nous entoure ou nous gouverne. Vivre en pleine confiance également, confiance en l’avenir, en l’autre, en la possibilité du bonheur.« 

     Un roman choral indiciblement lumineux, véritable hymne à la reconquête de notre vie!
    

     Ruez-vous dessus!!!

P.85 : Nous vous apprendrons à vous regarder telle que vous êtes vraiment, et non au travers des yeux des autres, ni des filtres que vous a imposés votre histoire. C’est ce qui nous tue, les filtres. Il faut les cerner et les anéantir.