Rentrée littéraire 2018 : Jours brûlants à Key West, Brigitte Kernel

24775197_1827814260579816_2936073089001957365_n

Jours brûlants à Key West, Brigitte Kernel

Editions Flammarion, janvier 2018

Rentrée littéraire 2018

Quand Françoise Sagan croise Tennesse Williams, Carson Mc Cullers et Frank Merlo, une nouvelle histoire s’écrit, pas sur du papier mais dans leur vie…

En mars 1954, une jeune inconnue répondant au nom de plume de Françoise Sagan, connait un succès fulgurant avec Bonjour Tristesse. Elle n’a que 19 ans. Très vite, ce roman connaît un retentissement mondial au parfum de soufre. Une jeune fille qui s’immisce dans les relations amoureuses tumultueuses de son père, voilà qui choque les esprits puritains.

Alors qu’elle en assure la promotion aux Etats-Unis en 1955, Françoise Sagan est exténuée. Le rythme des interviews, les séances photo, les apparitions publiques et diners mondains l’épuisent autant qu’ils l’ennuient. Enfermée dans sa chambre d’hôtel à New-York, elle déprime.

Tennesse Williams, qui corrige La chatte sur un toit brûlant, entouré de son amant Franck Merlo et d’une autre romancière, Carson McCullers, est dans sa propriété de Key West quand la presse américaine s’embrasse au sujet de la jeune Sagan. Cette jeune femme capable d’impertinence, qui bouscule les conventions, déclare dans une interview être une grande admiratrice de Carlson McCullers et de Tennesse Williams. Il n’en faut pas plus à ce dernier pour avoir envie de l’inviter chez lui.

Dans un premier temps, l’arrivée de Françoise Sagan apporte un souffle nouveau dans le trio, grâce à sa fraicheur, son humour, sa verve, sa gaieté. Mais au fil des jours, la jeune fille va entrainer une certaine confusion des sentiments dans le groupe, jouer le rôle de révélateur pour chacun…

Brigitte Kernel se glisse dans la peau de Franck Merlo pour nous raconter ce séjour de Sagan à Kay West. Avec beaucoup de finesse, elle dissèque l’âme humaine, déshabille les cœurs pour mieux observer les sentiments, rivalités et combats qui les animent.

 

Publicités

Glissez Brigitte Kernel dans votre poche!

Agatha-Christie

Agatha Christie, le chapitre disparu, de Brigitte Kernel

Editions J’ai lu, juin 2017

L’idée de départ du nouveau roman de Brigitte Kernel est géniale : partir d’un fait réel de la vie de la célèbre romancière- sa disparition l’hiver 1926, et le traiter comme une fiction…dans le style scriptural de la célèbre reine du crime ! Un thriller psychologique captivant.

Personne ne sait ce qu’il est advenu d’Agatha Christie lorsqu’elle s’éclipsa du domicile conjugal pendant 11 jours, en décembre 1926. Celle qu’on surnommait la reine du crime, laissa chacun émettre sa propre hypothèse et faire de sa disparition un suspens digne de ses meilleurs romans. Les Hercule Poirot et Miss Marple en herbe invoquèrent qui un coup de publicité, qui un meurtre commis par son mari, qui un suicide, qui un kidnapping ou encore des problèmes de couple. Mais personne n’en fournit l’ombre d’une preuve. Alors ?

Alors Brigitte Kernel nous propose de se glisser avec talent dans la peau d’Agatha Christie, de se faire l’encre de sa voix et de nous livrer sa version des faits. De Londres à Sunningdale en passant par Silent Pool, Ashfield et Harrogate, l’auteur se faufile dans les empreintes de la disparue et nous fait revivre avec une extrême sensibilité, une justesse exquise et une tension implacable, les joies et tourments qui furent siens.

Un roman fascinant, un suspense haletant, qui prend le lecteur en otage dès les premières lignes et ne le relâche qu’à la toute dernière page. Une tranche de vie émouvante, aux parfums d’amour, de trahison et de vengeance. Un bel hommage à cette romancière décédée il y a tout juste 40 ans. Et un très gros coup de cœur!

Citation du jour

« On est trois dans un couple. L’une et l’autre de ces personnes qui composent le couple, donc deux et le couple lui même trois. Il faut que les trois existent et que les deux premiers puissent s’exprimer à propos du troisième quitte à se disputer, à confronter ses idées et ses opinions à propos du couple. » Brigitte Kernel dans A cause d’un baiser (Flammarion)

a-cause-d-un-baiser-brigitte-kernel-10644053xtpjv_1713

Agatha Christie, le chapitre disparu, de Brigitte Kernel : coup de coeur!

9782081365629FS.gif

Agatha Christie, le chapitre disparu, de Brigitte Kernel

Éditions Flammarion, 14 janvier 2016

266 p. ; 18€

L’idée de départ du nouveau roman de Brigitte Kernel est géniale : partir d’un fait réel de la vie de la célèbre romancière- sa disparition l’hiver 1926, et le traiter comme une fiction…dans le style scriptural de la célèbre reine du crime ! Un thriller psychologique captivant.

Personne ne sait ce qu’il est advenu d’Agatha Christie lorsqu’elle s’éclipsa du domicile conjugal pendant 11 jours, en décembre 1926. Celle qu’on surnommait la reine du crime, laissa chacun émettre sa propre hypothèse et faire de sa disparition un suspens digne de ses meilleurs romans. Les Hercule Poirot et Miss Marple en herbe invoquèrent qui un coup de publicité, qui un meurtre commis par son mari, qui un suicide, qui un kidnapping ou encore des problèmes de couple. Mais personne n’en fournit l’ombre d’une preuve. Alors ?

Alors Brigitte Kernel nous propose de se glisser avec talent dans la peau d’Agatha Christie, de se faire l’encre de sa voix et de nous livrer sa version des faits. De Londres à Sunningdale en passant par Silent Pool, Ashfield et Harrogate, l’auteur se faufile dans les empreintes de la disparue et nous fait revivre avec une extrême sensibilité, une justesse exquise et une tension implacable, les joies et tourments qui furent siens.

Un roman fascinant, un suspense haletant, qui prend le lecteur en otage dès les premières lignes et ne le relâche qu’à la toute dernière page. Une tranche de vie émouvante, aux parfums d’amour, de trahison et de vengeance. Un bel hommage à cette romancière décédée il y a tout juste 40 ans. Et un très gros coup de cœur de cette rentrée littéraire 2016 !