Livre pour enfant : Le club des chatons, Sue Mogredien

Le club des chatons
©Karine Fléjo photographie

Une collection qui séduira tous les amoureux des animaux en général et des chats en particulier. Une nouvelle aventure de fillettes propriétaires de chatons intrépides à découvrir dans chaque tome! A partir de 7 ans

Des aventures félines

Elles sont six copines, heureuses propriétaires chacune d’un chaton. Et elles ont décidé de monter un club secret : le club des chatons. Du haut de leurs huit ans, Mina, Lili, Lou, Violette, Chloé et Jade se réunissent régulièrement avec leurs joyeux félins. Elles évoquent les mésaventures de ces derniers, leurs bêtises, leurs prouesses et consignent tout cela dans un cahier.

Cette fois, c’est Mina qui a du souci à se faire. En effet, depuis qu’elle a Roméo, son adorable chaton, elle délaisse un peu les devoirs et le rangement de sa chambre. Alors ses parent la rappellent à l’ordre, d’autant que sa grande sœur Sunita est irréprochable, s’occupe admirablement bien de son lapin Pirouette. Mina fait des efforts, mais à vouloir tout gérer, elle perd un peu les pédales et un matin elle file à l’école en oubliant de nourrir Roméo…Saura-t-elle prouver à ses parents qu’elle sait être à la hauteur de ses responsabilités?

Une collection pour les amoureux des chats

Dans chaque tome du Club des chatons, on retrouve les six fillettes, avec pour chaque nouvelle histoire, un zoom mis sur une fillette et son chaton en particulier. Des aventures rythmées, espiègles, joyeuses, dans lesquelles les enfants se reconnaitront. Et l’occasion de faire prendre conscience aux jeunes lecteurs, des responsabilités que représente l’adoption d’un chat (ou d’un animal en général), des difficultés que l’on peut rencontrer, des contraintes inhérentes à la présence d’un animal, indépendamment des joies, nombreuses, qu’ils procurent à leur propriétaires. Une collection qui permet aussi de partager le quotidien de chatons et de mieux connaître ces adorables boules de poils!

Informations pratiques

Le club des chatons, Sue Mogredien – éditions Nathan 2020 – 4,95€ le tome – 94 pages

Quand le chat n’est pas là, collectif d’auteurs

copyright photo Karine Fléjo

Sept auteurs prêtent leur plume à leurs majestés les chats, pour nous faire ronronner de plaisir. Sept nouvelles inédites pour appréhender ce félin indépendant, mystérieux et si affectueux.

L’amour des chats

Sept auteurs Sophie Horvath, Sophie Carquain, Tiphaine Carton, Clarisse Sabard, Carole Martinez, David Lefait-Helo et Sandrine Catalan-Massé, ont uni leurs talents pour nous concocter ce savoureux recueil de nouvelles félines. Depuis l’antiquité, le chat fascine. Son intelligence, sa capacité d’attention et sa spiritualité naturelle sont la plupart du temps très supérieures aux nôtres. Observer un chat nous offre de belles leçons de vie, C’est ce qu’ont fait ces sept amoureux des chats, afin de nous miauler des nouvelles toutes plus fidèles les unes que les autres à nos incomparables félins. 

Du chat libraire qui complote pour unir deux êtres et avoir la librairie pour lui seul, au chat devin qui accompagne les résidents en fin de vie en maison de retraite, en passant par le chat consolateur de chagrin, tout, vous saurez tout sur les matous. 

Sept nouvelles, sept univers

Si chaque auteur nous fait découvrir un univers différent, tantôt émouvant, tantôt cocasse, toujours tendre, force est de constater que tous ont l’amour des chats en commun. Mais est-ce si étonnant, le chat n’est- il pas le compagnon de l’écrivain par excellence? 

Si vous avez envie de passer un chat-leureux moment de lecture, alors je vous recommande ce recueil qui de surcroit vous permettra de faire une bonne action. En effet, un euro sur chaque exemplaire acheté sera reversé à la SPA. Chat-pristi, raison de plus pour le lire! 

Un livre pour tous les amoureux des chats mais aussi pour ceux qui ne les aimeraient  pas encore, à l’image de l’héroïne la délicieuse nouvelle de Sophie Horvath, Sale bête, dans laquelle une réfractaire aux félins va peu à peu succomber à leur irrésistible charme. 

Chat-peau aux sept auteurs!

Le petit chat est mort, Xavier de Moulins

Le petit chat est mort Xavier de Moulins

©Karine Fléjo photographie

Un récit indiciblement touchant, sur les vertus d’un petit chat venu agrandir la maisonnée. Et si nous avions beaucoup à apprendre de ces félins ?

Adopter un chat

Prendre un chat, voilà une idée qui n’enchantait pas Xavier de Moulins. La corvée de litière, le problème des vacances, les poils en décoration sur les vêtements, les griffes en signature sur les tapis et meubles, la valse des vases, ce n’était pas pour lui. Sans compter l’égoïsme et l’ingratitude légendaires du chat.

Mais ça, c’était avant.

Avant qu’il ne cède au désir d’une de ses filles et ne tombe raide dingue d’une petite boule de poils. En l’espace de quelques mois, les quelques mois de la trop courte vie de ce chaton né avec une malformation cardiaque, la maisonnée se trouve transformée, apaisée. Ce félin se révèle être protecteur, consolateur de chagrins. Face aux épreuves et aux deuils que ses humains traversent, il apporte son immuable soutien, sa chaleureuse présence et sa sérénité contagieuse.

Pour Xavier, il agira même comme un révélateur, comme si par son exemple, ce chat lui ouvrait les yeux sur les autres, sur la vie. Comme si par son comportement, il lui enseignait plus de richesses et de sagesse, que tous les livres de développement personnel réunis. La preuve par l’exemple.

Le chat, un maître de vie

Depuis l’antiquité, le chat fascine. Son intelligence, sa capacité d’attention et sa spiritualité naturelle sont la plupart du temps très supérieures aux nôtres. Observer un chat nous offre de belles leçons de vie, c’est la conclusion qui s’est imposée à Xavier de Moulins en adoptant ce chaton.

Le chat ignore le futur et vit intensément l’instant présent. Cet hédoniste nous montre le bonheur ineffable d’une sieste dans un rayon de soleil, d’une pâtée offerte par une main amie, d’un câlin sur son pelage soyeux. Chaque minute est vécue pleinement comme si ce devait être la dernière.

Son regard pousse à l’introspection. Que déchiffrer dans ses « prunelles mystiques » chantées par Baudelaire ? C’est un vieux sage ronronnant. Observez-le : le chat ne s’énerve que si on le pousse à bout alors qu’il se livre à une activité importante. Sinon, il demeure la vivante image de la méditation et de la maîtrise de soi. «L’idée du calme est dans un chat assis », notait Jules Renard. Être serein en toutes circonstances, voilà ce dont il témoigne.

Par ailleurs, l’amour propre chez le chat est si grand, qu’il n’y a en lui ni attentes, ni besoins de réassurance ni espoir d’une double dose d’amour en retour. Avec lui, contrairement aux hommes, l’amour n’est pas un troc « je te donne, tu me rends » mais un don. Il est gratuit. Et si nous nous en inspirions au lieu de nous prendre la tête dans nos relations aux autres?

Le chat a un besoin? Il l’exprime sans détour, là où bien souvent nous tergiversons, parlons du bout des lèvres dans l’espoir que l’autre comprenne. Par peur de déplaire, peur d’être abandonné. Et si l’autre n’a pas entendu ce que nous n’avons pas clairement formulé, nous nous renfermons sur nous-mêmes, tristes et parfois rancuniers. Et si on apprenait à miauler nos besoins et nos envies, sans peur, au lieu de gémir sur notre sort?

Si la malformation cardiaque du chaton, découverte sur le tard, a abrégé prématurément le séjour du craquant félin parmi la famille de Moulins, l’empreinte qu’il y a laissée n’est pas prête de s’effacer. Et Xavier de Moulins de conclure :

«  Ma place parmi les vivants est d’être un peu plus chat moi aussi. »

Au fil des pages, la carapace de l’auteur se fendille, pour laisser apparaître un homme qui s’autorise à être lui-même, à montrer sa sensibilité, à prendre du recul, révélé par un chat. Une mise à nu très pudique, tout en délicatesse, tout en finesse, comme les pas légers d’un chat sur le clavier d’un piano. Des confidences servies par une écriture très épurée et des mots choisis avec grâce. Un témoignage émouvant, sur une expérience particulière à portée universelle : l’influence des chats sur le bien-être des humains.

CHAT-peau Xavier!

 

Rentrée littéraire 2018 : Le chat qui a tout vu, Sam Gasson

img_9733

Le chat qui a tout vu, Sam Gasson

Editions de L’Archipel, à paraître le 3 janvier 2018

Une chatte détective et son jeune maître, aussi opiniâtre que déterminé à faire éclater la vérité.

Tel père, tel fils. Depuis toujours, Bruno, aujourd’hui âgé de 11 ans, se passionne pour le métier de son père : détective. Et de s’amuser à enquêter sur tout et rien, accompagné de sa chatte Mildred qu’il a équipée d’une caméra miniature sur le collier. Quand une nuit, la maman de son meilleur copain, Dean, est retrouvée morte, Bruno tient là sa première vraie enquête de terrain. Tous les soupçons se portent sur le père de Dean, dont les disputes avec sa femme sont notoires dans le quartier. Bruno n’y croit pas un seul instant, convaincu qu’il faut se méfier des apparences et promet à Dean de l’aider à innocenter son père. Seulement voilà, quand il entreprend de chercher l’assassin, il constate que Mildred, qui était sur les lieux à l’heure du crime, a disparu. Et donc la vidéo témoin du meurtre, qu’elle portait au collier, aussi…

L’idée de départ est tendre et originale. Un jeune garçon intrépide, fan de films policiers dont il connaît toutes les tactiques et modes opératoires, décide du haut de ses 11 ans, d’aider la police dans une affaire de meurtre. Seulement voilà, je ne suis pas parvenue à entrer en empathie avec les personnages, que je trouve trop caricaturaux pour être crédibles. J’ai donc peiné avec ce roman, qui de surcroît n’est pas sans quelques longueurs à mon sens… Ce livre et moi n’étions pas « félins » pour l’autre visiblement !

 

Lulu-Grenadine veut un chat, Laurence Gillot (texte) et Lucie Durbiano (illustrations)

9782092576076

Lulu-Grenadine veut un chat, Laurence Gillot (texte) et Lucie Durbiano (illustrations)

Editions Nathan, septembre 2017

A partir de 4 ans

Adopter un animal de compagnie, ce sont des responsabilités. Lulu-Grenadine saura-t-elle les assumer ?

Qui n’a pas craqué devant la jolie bouille d’un chaton ? Quel parent n’a pas été confronté tôt ou tard aux supplications de sa chère tête blonde pour adopter une craquante boule de poils ? Lorsque la chatte de Lou, la copine de Lulu-Grenadine, a une portée de ravissants chatons, Lulu-Grenadine veut absolument en ramener un à la maison.

Mais un animal de compagnie n’est pas une peluche ! Il faut le nourrir, lui donner à boire, lui changer sa litière, en prendre soin. Qui s’occupera de lui pour ces tâches ? La maman de Lulu-Grenadine aimerait être sûre que la fillette va bien assumer ses responsabilités, ne pas se contenter de juste jouer avec lui, avant de donner son accord pour l’adoption.

Mais quand sa maman prononce enfin le « oui » espéré, tous les chatons ont déjà été adoptés…

Une histoire pleine de tendresse, avec des illustrations craquantes et colorées, sur les responsabilités de tout adoptant vis à vis d’un animal. Un récit d’autant plus important qu’à l’approche des fêtes de fin d’année, nombre d’enfants vont émettre le souhait d’avoir un chat, un chien ou un lapin au pied du sapin.

 

Putain de chat, Lapuss : jubilatoire!

IMG_5333.JPGPutain de chat, Lapuss

Editions Monsieur PopCorn, août 2016 (tome 1) et avril 2017 (tome 2)

Bande dessinée; 62 p. ; 8€. 

Vous avez envie de passer un excellent moment de lecture? Vous n’avez pas peur d’être pris pour un fou à éclater de rire seul devant votre BD? Vous désirez savoir ce que les chats pensent de nous, pauvres humains serviles? Alors ne cherchez plus! Non seulement je vous propose une BD hilarante, mais je vous annonce d’emblée que chat y est, la deuxième, tout aussi désopilante, est déjà parue! Elle n’est pas belle la vie?

Avec Putain de Chat, Stéphane Lapuss’ sort les griffes ! Il était temps qu’on nous révèle enfin la vérité. La vérité toute crue. On sait déjà que les chats miaulent tout haut ce que peu d’animaux osent penser tout bas, mais on ne pouvait pas imaginer à quel point leur cruauté n’a d’égal que leur félonie. D’abord, les chats nous considèrent comme des moins que rien interchangeables. Ils nous trouvent sales et incultes et ne comprennent pas qu’il faille se lever le matin pour aller gagner sa pitance alors qu’elle peut tomber toute seule dans une gamelle. Le choc est rude et le chat est fourbe !

Lapuss s’est glissé dans la peau de son chat et nous fait part de ses pensées, dans toutes les situations du quotidien. Attention, n’est pas le maître qui pense! Et si nous habitions chez notre chat, et non l’inverse? Ceux qui ont une chat-rmante boule de poils me comprendront 😉 L’auteur n’a pas son pareil pour saisir la psychologie féline et capturer dans le lasso de son crayon des situations cocasses.

IMG_5337.JPG

Avec un inénarrable humour, Lapuss nous fait chat-virer de rire.

IMG_5335.JPG

Ces deux bandes dessinées sont de purs moments de bonheur et croyez-moi, vous ne regarderez plus les chats de la même façon! Gros coup de coeur ❤️ !

Rejoignez la page Putain de chat sur Facebook : http://www.facebook.com/putaindechatlapuss !

Splat le chat (éditions Nathan) : 2 nouveaux albums!

image

Splat le chat, d’après le personnage de Rob Scotton

Éditions Nathan, août 2015

A partir de 3 ans

Les éditions Nathan publient deux nouvelles histoires du craquant personnage de Rob Scotton, Splat. Un chat tout mignon avec ses grands yeux et sa bouille ronde, auquel les enfants s’identifieront facilement. Un compagnon à même de les aider dans leurs apprentissages du quotidien.

Ainsi, Splat va chez le docteur

Ou comment dédramatiser les visites médicales, apprivoiser les peurs des enfants. Car Splat qui se réjouissait de quitter l’école plus tôt, va vite déchanter. En effet, ce n’est guère pour s’amuser qu’il laisse ses camarades : il a rendez-vous chez le docteur ! Et ces derniers de lui transmettre leurs craintes. Inquiet, Splat aimerait alors rebrousser chemin, mais sa maman veille. Aura t-il mal ? Lui mettra t-on des bandages ? Le piquera t-on avec une aiguille ? Mais le docteur Tamalou est tout sauf effrayant . Et la visite médicale s’avère au final indolore et même plaisante ! De quoi rassurer vos chères têtes blondes.

Splat et Harry Souris, amis pour la vie !

Splat le chat et Harry la souris sont les meilleurs amis du monde. Inséparables. Du moins c’est ce que croyait notre petit Harry. Car ces derniers temps, Splat le délaisse, semble même le fuir. Et les moustaches d’Harry de tomber de tristesse. Et si Splat ne voulait plus de lui comme ami ? Ce qu’il est loin d’imaginer, c’est que Splat lui réserve en réalité une fête surprise ! Et qui dit fête, dit préparatifs et donc du temps pour tout concocter. D’où son indisponibilité. Quelle n’est pas la joie de notre souris de constater alors que Splat l’aime au point de lui avoir réservé une si jolie surprise ! Les craintes de voir cette amitié se déliter sont à présent apaisées et les sourires retrouvés.

Une jolie histoire sur la peur de l’abandon, l’amitié, les attentions à l’autre.

Informations pratiques :

Nombre de pages : 32

Prix éditeur : 5,95€