Livre pour enfant : Bonne nuit planète, Liniers

Bonne nuit Planète, Liniers et Olivia Ruiz

©Karine Fléjo photographie

Un album poétique en bande dessinée, aussi tendre par son histoire que par ses illustrations. Ce livre est soutenu par l’UNICEF, à l’occasion des 30 ans de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant.

Une histoire poétique et tendre pour les enfants

Ne vous êtes-vous jamais demandé ce qui se passe la nuit, dans la chambre, quand l’enfant est endormi? Cet album superbement illustré par Liniers, et traduit par Olivia Ruiz, vous révèle tout : la nuit, pendant que les enfants sommeillent… les peluches se font la belle !

En effet, quand après une longue journée de jeux, de lecture, de promenade, la petite va se coucher avec Planète, sa peluche doudou, elle est loin de s’imaginer que pour Planète la nuit ne fait que commencer. Planète se glisse alors hors du lit et va rejoindre le chien de la maison, appelé Elliot. Et tous les deux d’unir leurs forces pour chaparder des biscuits dans le placard. Alors qu’ils sont en train de les déguster dans le silence de la maison endormie, Braulio le rat passe et leur propose de les conduire jusqu’au plus grand biscuit du monde. Une invitation que nos gourmands compères ne sauraient décliner.

Mais pour atteindre le plus grand biscuit du monde, nos trois amis vont devoir rivaliser d’ingéniosité et de courage.

Un album soutenu par l’UNICEF

En ce mois de novembre 2019 ont été célébrés les 30 ans de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant. Diverses initiatives ont vu le jour, dont ce livre illustré, réalisé en partenariat avec les éditions Flammarion jeunesse et l’UNICEF. Une histoire poétique, tendre, sur les mystères de la nuit. Les illustrations, réalisées par Liniers, sont d’une douceur et d’une poésie  infinies. Nul doute qu’elles feront craquer petits et grands!

Mercredi c’est papi !, Emmanuel Bourdier (Flammarion jeunesse)

img_6104

Mercredi c’est papi !, Emmanuel Bourdier

Editions Flammarion jeunesse, mars 2018

Prix spécial du jury du Prix Gulli du roman 2018

Pour enfants de 8 à 11 ans

Un roman touchant et plein de verve sur la relation entre un petit garçon et son grand-père à la mémoire volatile et fantasque.

Chaque mercredi, Simon est gardé par ses grands-parents. Et aller chez eux n’est pas qu’une partie de plaisir. En effet, son papi et sa mamie n’ont ni jeux vidéos, ni même internet, tout au plus trois bandes dessinées qui sentent le moisi.

Alors Simon s’ennuie.

C’est alors qu’il fait une découverte : son papi, qui selon son expression « est aux fraises », c’est-à-dire qu’il perd la boule, se révèle être un conteur fantastique. Il suffit que Simon brandisse n’importe quel objet pour que l’esprit de son papi s’anime et que ce dernier s’imagine dans la peau de héros extraordinaires. Une épée ? Et le voilà qui se glisse dans la peau d’un pirate. Une couronne ? Et il se revoit dans les atours du roi Régis.

« En fait, papi c’est un peu comme un super jeu vidéo dans lequel tu ne sais jamais ce qui va se passer quand tu appuies sur start ».

Et les mercredis de devenir magiques, aux côtés de son papi.

Un roman plein de tendresse, d’humour, de verve. D’empathie. Une belle histoire sur la façon de tisser des liens autrement, quand la mémoire fait défaut, quand la maladie gagne le cerveau. Un coup de cœur.