Le goût des livres, Olivier Bessard-Banquy (Mercure de France)

image

Le goût des livres, Olivier Bessard-Banquy

Collection Le petit Mercure, éditions Mercure de France, mars 2016

134 P. ; 8 €

 

Le Petit Mercure est une collection délicieuse de textes courts, au format poche, qui accueille différents genres littéraires : nouvelles, correspondances, mémoires, manifestes, pamphlets, littérature française et étrangère, …

Avec Le goût du livre, les éditions Mercure de France nous offrent une savoureuse anthologie littéraire sur le thème du livre.  A partir de textes peu connus, inédits ou réputés introuvables d’auteurs confirmés tels Paul Valéry, Albert Cim, Jules Le maître, Charles Nodier, Gustave Flaubert François Bon et bien d’autres, Olivier Bessard-Banquy nous offre un florilège passionnant. Papier, reliure, odeur, le livre n’est pas un objet comme les autres. Lecteur occasionnel ou boulimique, bibliophile ou « bibliotoqué », le rapport au livre est analysé à travers les siècles et les regards bien souvent cocasses des auteurs.

 

Un ouvrage que les amoureux du livre apprécieront assurément!

Publicités

Citation du jour

« L’amour des livres, la plus délicieuse chose du monde après les femmes, les fleurs, les papillons et les marionnettes; la plus innocente des distractions que l’on connaisse, la seule qui ne laisse aucune amertume au cœur, arrive souvent par degrés insensibles à un état d’exacerbation impossible à décrire : c’est alors une monomanie étrange, furieuse, sans trêve, sans merci. »

 

Joannis Guigard – Le goût des livres (Mercure de France)

image

Citation du jour

« Après avoir profité de tous les biens de ce monde dans la juste mesure de mes moyens et de mes forces, je puis, sans hypocrisie, constater ici que, de toutes les jouissances, celles qui proviennent de l’amour des livres sont, sinon les plus vives, tout au moins les plus facilement et les plus longtemps renouvelables. Au jeu, on ne gagne pas toujours ; avec les femmes, la vieillesse arrive avant la satiété. Il y a bien aussi la table! Mais quand on a bu et mangé pendant 2 heures, il faut s’arrêter. La pêche! La chasse! dira-t-on. – Pour la pêche il faut de la patience et du poisson; pour la chasse il faut de la patience et du gibier. Pour le livre, il ne faut que le livre. »

 

Albert Cim – Le goût des livres (Mercure de France)

image