Mon ours, Ilya Green

mon ours Ilya Green

©Karine Fléjo photographie

Une petite fille nous fait partager sa vie sauvage avec son ours…en peluche. Ou comment l’imagination fertile des enfants leur fait faire de superbes voyages grâce au faire semblant.

Un livre poétique et tendre pour les enfants de deux ans et plus

La fillette a un ours et vit avec lui au cœur de la forêt, cernée par les tigres, les fourmis et autres redoutables animaux et insectes. Mais elle n’a pas peur, ni son ours d’ailleurs. Elle grimpe aux arbres avec lui, pêche de quoi subvenir à leurs besoins dans la rivière car les poissons sont le repas favori de son ours. Et pour la nuit, ils ont même un abri : une jolie cabane dissimulée dans la forêt.

Sauf que la forêt est en réalité le jardin, l’ours redoutable une petite peluche et le repas poissonneux un goûter déposé par le papa. Mais pour la fillette, c’est tout comme ! Fière, elle vit comme une grande aventurière.

Le faire-semblant ou l’imaginaire de l’enfant

Ilya Green offre aux enfants un album joliment illustré, plein de douceur et de poésie, qui permettra au tout-petit de découvrir son intériorité. En jouant à faire semblant, en se donnant un rôle, l’enfant expérimente d’autres façons d’être et de faire, travaille son estime de soi, développe son empathie, doit chercher des solutions aux problèmes rencontrés (pêcher, construire une cabane…). A l’image de la fillette qui surmonte tous les dangers de son jardin-forêt et prend soin de sa peluche-ours.

Un joli livre à offrir à vos chères têtes blondes !

 

Publicités

Livres pour bébés : collection cache-cache feutrine

livres pour bébés cache-cache feutrine aux éditions Nathan

©Karine Fléjo photographie

Les livres et la lecture jouent un rôle essentiel dans le développement de l’enfant et ce, dès son plus jeune âge. Les éditions Nathan vous proposent à ce titre une collection de livres pour bébés âgés de 6 mois et plus particulièrement attrayante : la collection cache-cache feutrine.

Le principe de la collection cache-cache feutrine

Sur chaque page cartonnée aux illustrations vives et joyeuses, l’enfant devra soulever un petit volet en feutrine pour découvrir ce qui se cache-dessous. De quoi aiguiser sa curiosité, exercer sa motricité fine et partager avec lui de tendres moments de complicité. Il découvrira ainsi dans « On se cache dans l’arbre », tous les habitants, des racines à la pointe des branches, qui vivent dans les arbres. Avec Petit train, il embarquera en voyage et découvrira de jolis paysages. Quant à Petit dinosaure, il accompagnera son nouvel ami dans une journée faite de jeux.

Mais plus encore. Ces petits livres retranscrivent le jeu du « coucou-caché » auquel vous jouez certainement avec votre tout-petit, que ce soit en vous dissimulant derrière un rideau ou tout simplement en cachant votre visage derrière vos mains. Ce jeu ne déclenche pas seulement les rires de l’enfant, il lui enseigne une notion primordiale : la notion de permanence de l’objet. Peu à peu en effet, le bébé va réaliser que même si l’objet ou le parent disparaît de son champ de vision, il n’en demeure pas moins présent, il est juste « caché ». Quand le bébé aura intégré cette notion, il ne paniquera plus autant quand il égarera un doudou, ou quand sa maman s’éloignera. Ce jeu permet donc à l’enfant de mieux vivre la séparation. Car qui dit séparation ne dit pas abandon.

Les  cinq points forts de ces livres pour bébés

  • Ils participent à l’éveil de l’enfant, lui apprennent à mieux gérer les séparations.
  • Ils sont en cartonnage épais et donc très résistants.
  • Les illustrations sont colorées et attirent le regard de l’enfant.
  • Ils évoquent des histoires simples, courtes, pleines de mystères que l’enfant pourra percer en soulevant les volets en feutrine.
  • Ils sont d’un petit format, particulièrement adapté aux mini-menottes des bébés.

 

 

 

Deux nouvelles histoires animées chez Kididoc (Nathan)!

livres pour enfants collection Kididoc éditions Nathan

La collection documentaire Kididoc s’adresse aux petits dès l’âge de six mois. Elle s’agrandit avec deux nouveaux titres: « Bloup! », un imagier sonore des animaux de la mer et « Bonne nuit petit poussin! », une histoire animée pour bien s’endormir.

Collection Kididoc : des livres d’éveil pour les enfants de six mois et plus

Tout petits, avant même de parler, les bébés aiment qu’on leur fasse la lecture. Certes, pour eux les livres ne sont pas seulement des objets de lecture mais aussi des jouets à mâchouiller, secouer, malmener, parfois même déchirer, mais les livres d’éveil ont une vraie place à prendre dans leur développement et leur désir de découvrir.

Les livres très colorés de la collection Kididoc aux éditions Nathan, vont non seulement permettre aux tout-petits de se familiariser avec la sonorité de la langue, d’apprendre des nouveaux mots, mais aussi d’exercer leur motricité fine, d’aiguiser leur sens de l’observation. En effet, des tirettes et des volets à soulever invitent l’enfant à découvrir ce qui se cache dessous. Dans « Bloup! » le tout-petit pourra même découvrir le son émit par les animaux de la mer, du dauphin à la baleine, en passant par les mouettes et les crabes, grâce à de petites pastilles sonores sur les pages.

Quant à « Bonne nuit petit poussin », il raconte la vie de famille d’un petit poussin, de son éclosion à son coucher sous l’aile bienfaisante de son parent, de quoi bercer tendrement l’enfant et le porter en douceur vers le pays des songes. Une histoire courte, idéale à lire au coucher.

Les 4 points forts de la collection Kididoc :

  • Ces livres permettent de passer d’agréables moments en famille.
  • La collection Kididoc participe à l’éveil de l’enfant, tant au niveau du langage, que de la motricité, de la concentration ou du sens de l’observation..
  • Leur petit format et les pages en cartonnage très résistant sont très bien adaptés aux manipulations pas toujours « délicates » ( un euphémisme) des tout-petits.
  • Le visuel accrochera le regard de l’enfant grâce à ses couleurs vives, ses tirettes qui animent les animaux des pages.

Totems et civilisations autour du monde, Nacho Eterno et Mia Cassany

totems-et-civilisations-autour-du-monde

©Karine Fléjo photographie

Un ouvrage documentaire illustré, destiné aux enfants de 5 ans et plus, pour découvrir les cultures du monde à travers les relations entre les animaux et les hommes. 

La grande histoire des animaux et des hommes

Dans chaque pays, les animaux occupent une place particulière. Et ce, depuis la nuit des temps. Animaux familiers, animaux sauvages, animaux mythologiques, animaux sacrés ou maléfiques, ils entretiennent avec l’homme, dans chaque civilisation, dans chaque religion, chaque coin de la planète, un rapport particulier.

Ce livre se propose de vous faire voyager à travers le monde, grâce à des illustrations très colorées, et ainsi de découvrir les légendes, mythologies et croyances qui entourent les divers animaux sur chaque continent. Saviez-vous par exemple que les Mayas vouaient un culte aux serpents, symbole de la pluie, de l’eau et de l’astronomie? Ou encore que pour les Aztèques, le jaguar symbolise le pouvoir, l’astuce et la beauté?

Apprendre, s’ouvrir au monde, voyager tout en s’amusant

Ce livre est intéressant à plus d’un titre. Il est à la fois pédagogique, ludique et instructif. Il permet à l’enfant de découvrir d’autres pays, d’autres civilisations, de voyager dans l’espace et dans le temps, de comparer son rapport aux animaux avec celui des autres peuples. Il lui enseigne les totems et pouvoirs magiques ou maléfiques associés aux animaux. Il apprendra ainsi que son chat, qui ronronne bien tranquillement sur ses genoux, était au temps de l’Egypte ancienne associé à Bastet, la déesse de la joie et protectrice des enfants. Quant à la vache qu’il croise dans les fermes et dont il boit le lait, elle est vénérée en Inde depuis 5000 ans. Elle symbolise dans ce pays la mère universelle et il est interdit de la tuer.

Au fil des civilisations de l’humanité, l’enfant va découvrir l’histoire des animaux et des hommes. Un voyage visuel au pays des totems et des pouvoirs magiques!

Comment j’ai raté ma vie, Bertrand Santini et Bertrand Gatignol

album comment j'ai raté ma vie

Un album illustré plein de tendresse et d’humour, mais aussi de profondeur, qui s’adresse aussi bien aux enfants qu’aux adultes. Un gros coup de coeur!

L’essentiel en quelques mots et dessins ou qu’est-ce que la réussite?

Si Jacques Séguéla, publicitaire, a marqué les esprits avec sa remarque « Si à cinquante ans, on n’a pas une Rolex, on a raté sa vie », force est de reconnaître qu’il n’a pas remporté l’adhésion. Surtout pas celle de Bertrand Santini (auteur du texte) et de Bertrand Gatignol (illustrateur). Pas plus que la mienne entre nous soit dit 😉

Dans la première partie de l’ouvrage, l’auteur nous fait suivre le quotidien d’un petit garçon qui vit une existence très ordinaire mais s’évade par le rêve. Sa modeste maison se transforme alors en château, ses boules de pins en trésors de la forêt, son reflet dans la glace en celui d’un beau jeune homme, le gris du ciel en un beau soleil. Il s’émerveille de tout, fait de sa réalité un monde enchanteur.

Mais un jour, il grandi…

Dans la seconde partie, l’adulte qu’il est devenu a en apparence réussi, du moins en a-t-il tous les signes extérieurs. Il vit effectivement dans une belle maison, peut voyager là où il fait toujours beau, connait beaucoup de monde, a les femmes à ses pieds. Mais est-il pour autant heureux?

Réussir sa vie

Cet album, publié aux éditions Grasset jeunesse et donc davantage destiné aux enfants, a tout autant séduit l’adulte que je suis et offre divers niveaux de lecture. En effet, en une phrase accompagnant le dessin sur la page en regard, les auteurs ont su saisir l’essentiel. L’essentiel du bonheur, de l’épanouissement, des valeurs de l’existence. Non sans humour, ils raillent ceux qui ne voient de réussite que dans le matériel, collectionnent les belles femmes comme les voitures et les relations superficielles. Des hommes et des femmes qui brillent en société, car à des postes importants, Rolex au poignet, voiture de luxe dans le garage, voyages au bout du monde en jet privé, mais qui sous le vernis de apparences, sont souvent seuls et malheureux.

Car tout ce qui brille n’est pas de l’or. Qu’en est-il vraiment de l’authenticité des relations? Sur combien d’amis peut-on compter vraiment? L’important est-il le nombre de relations ou la qualité de nos liens avec les autres? Et que reste-t-il de nos rêves d’enfant? Les dessins très épurés, à l’image du texte qui les accompagne brossent en quelques pages le portrait du bonheur par son opposé : l’illusion du bonheur.

 

Livre pour enfants avec CD : Je m’endors bien, Sophie Dumoutet

livre pour enfant sur le sommeil

Ce livre « Je m’endors bien », fait partie de l’excellente collection « Le bien-être des petits » aux éditions Nathan. Cette collection a pour but d’aider l’enfant à découvrir son corps, à gérer ses émotions et à canaliser son énergie. Dans ce livre destiné aux enfants de 3 ans et plus, vous trouverez des exercices et techniques simples pour savoir comment bien dormir quand on est un enfant. Ce livre est accompagné d’un CD.

Le sommeil des enfants : comment bien dormir

Le sommeil des enfants, comme pour toute personne, est essentiel. C’est en effet pendant le sommeil que les cellules du corps se renouvellent, que le système immunitaire se fortifie, que le cerveau se nettoie, que la mémoire fait le tri, que les problèmes émotionnels se résolvent. Le sommeil est un garant de la santé et représente pas moins d’un tiers de notre temps.

Pour assurer un bon sommeil, les parents doivent veiller à ce que certains conditions soient réunies : une chambre bien aérée et pas trop chauffée (18 degrés), l’absence d’écrans (télé, tablette, téléphone), des draps en matière naturelle (coton, lin), une activité qui favorise l’endormissement (comme la lecture), la présence ou non d’une veilleuse, l’écoute des besoins de l’enfant en termes de sommeil.

Des exercices simples pour favoriser l’endormissement

Dans ce livre, l’enfant et ses parents trouveront des exercices et techniques simples à appliquer, issus du yoga, de la méditation, de la respiration abdominale ou encore de la psychologie cognitive. Ils les aideront à bien dormir.

L’enfant, pour trouver le sommeil le moment venu, sera invité à développer ses cinq sens, à se constituer une boîte à trésors, à pratiquer l’auto-massage, à apprendre à respirer avec son ventre ou encore à reproduire le bruit reposant des vagues avec sa respiration et son imagination.

je-m-endors-bien-nathan

Mon avis sur ce livre pour enfants

Voici quatre bonnes raisons d’acheter ce livre :

  • Parce qu’il présente des méthodes et des exercices qu’il est facile de reproduire.
  • Parce que le sommeil de l’enfant est essentiel.
  • Parce qu’il est ludique tout en offrant des techniques et routines efficaces.
  • Parce qu’il est accompagné d’un CD avec les bruits de la nature et des médiations favorisant l’endormissement des enfants (…et des grands ).

 

 

La Kar’interview d’Elodie Fondacci pour son livre enchanteresque : Ma mère l’Oye (éditions Gautier-Languereau)

1540-1

Ma mère l’Oye, de Elodie Fondacci (auteur) et Nicolas Francescon (illustrateur)

Editions Gautier-Languereau, octobre 2013

Livre avec CD audio

Kar’interview

Karine Fléjo : Comment est née cette aventure des histoires mises en musique?

Elodie Fondacci : Cela a d’abord été une émission de radio, sur Radio Classique. Après mon congé maternité, je suis revenue à la radio avec un projet d’émission pour les enfants, avec de nombreuses musiques classiques liées à l’enfance. J’ai proposé d’écrire des textes qui pourraient aller avec ces musiques et surtout de faire ce travail de calage, d’écriture, en mettant des mots là où la musique les fait surgir.

Et un jour j’ai reçu un appel des éditions Gautier-Languereau qui m’ont proposé de transformer ces histoires radiophoniques en livre. Cela a été pour moi la réalisation d’un rêve de petite fille, un cadeau. Sept ouvrages ont ainsi vu le jour jusqu’ici.

Karine Fléjo : La particularité de vos contes musicaux, c’est que ce ne sont pas des alternances de passages racontés et de pages musicales. La narration que vous avez inventée est étroitement liée à la musique, elle l’épouse, vous parlez « avec » la musique. Tout cela fait un ensemble absolument magnifique.

Elodie Fondacci : Chaque musique a imposé une écriture différente. Pour chaque livre.Tout part à chaque fois de la musique. La chance que j’ai de travailler à Radio Classique c’est de pouvoir piocher dans un immense répertoire musical, une discothèque gigantesque. La musique choisie, pour l’histoire, je passe des centaines d’heures à chercher les phrases musicales qui collent parfaitement à la partition. C’est un travail d’orfèvre.

Propos recueillis le 13 septembre 2013

Le livre :

Lorsqu’une petite fille plonge la tête la première, avec son ours en peluche, à l’intérieur de son livre de contes, elle y sauve la Belle au bois dormant, affronte la terrible Carabosse, trouve refuge dans le château de la Bête, et y rencontre le Petit Poucet et ses frères…

Une merveilleuse aventure au coeur des contes de fées, sur la musique de Maurice Ravel. L’univers 3D de Nicolas Francescon est moderne, fort et joyeux. Et toujours la magie d’Elodie Fondacci!

A lire, à offrir !

Informations pratiques :

Prix éditeur : 22,90€

Nombre de pages : 40

ISBN : 978-2013942645