La fringale culturelle version Mook, the must have!

la fringale culturelle magazine

Si vous êtes passionné de culture dans toutes ses acceptions (musique, littérature, théâtre, cinéma…), alors vous connaissez forcément La fringale culturelle, le génial magazine digital. Mais savez-vous que depuis ce mois d’avril, La fringale culturelle existe aussi en version mook? Non?? Alors je vous dis tout, tout, tout…

La fringale culturelle : de la plateforme internet à la revue digitale

Il y a dix ans, Christophe Mangelle, passionné de littérature, a lancé un site d’un nouveau genre. Si les blogs littéraires commençaient à fleurir sur la toile – ils sont aujourd’hui plus de 2 000 (!!), lui se démarquait déjà en proposant non pas des critiques de livres, mais des interviews d’auteurs. Plus encore, des interviews filmées.

Dans chacune de ses vidéos, l’auteur et le livre sont brillamment mis en avant, les questions travaillées, le sujet maîtrisé, le montage soigné. Christophe Mangelle, aussi perfectionniste que modeste, reste dans l’ombre. De lui, dans les interviews, on n’entend que la voix.

Le succès ne se fait pas attendre. Christophe Mangelle passe alors à la vitesse supérieure : La fringale littéraire devient La fringale culturelle. Comme l’indique son nom, l’appétit de la fringale s’étend à toutes les créations culturelles désormais : littérature, cinéma, musique, théâtre, spectacles, séries TV, il y en a pour toutes les faims! Pour tous les gourmets, devrais-je dire, car là encore, force est de se réjouir de la finesse, de la pluralité et de la qualité des contenus.

Mais Christophe est un homme que rien n’arrête quand il est animé par la passion.  Heureux du succès de son site, il décide d’innover fin juillet 2017 avec un projet d’une ampleur considérable : créer une revue digitale en ligne entièrement gratuite. Pari fou? Que nenni ! LFC Magazine est né. Chaque mois, il donne rendez-vous à ses lecteurs avec plus de 200 pages d’interviews, de rencontres, dans tous les domaines de la création. Des textes maison ciselés, des photographies de grande qualité complètement inédites, une revue digitale dans laquelle le poids des mots rivalise avec celui de l’image. Un travail titanesque.

On pensait alors que Christophe Mangelle avait atteint l’Everest, que les lecteurs, incroyablement choyés et comblés, n’avaient pas en espérer davantage. On se trompait. Christophe Mangelle nourrissait pour son magazine une ambition encore plus grande : lui donner une existence sur le papier. L’Everest de l’Everest.

La fringale culturelle en version imprimée : le mook est né!

la fringale culturelle mook

Et… tout beau, tout chaud, en ce mois d’avril 2019, Christophe Mangelle et son équipe sont fiers et heureux de vous présenter La fringale culturelle sous forme de mook ! Non, il ne s’agit pas d’une faute de frappe, mais bien d’un « mook ». Kesako? Un mook est une publication hybride, à mi-chemin entre le magazine et le livre (book), d’où son nom. Ce mook, bimestriel, imprimé sur un papier de grande qualité, est un petit bijou. Livres, spectacles, musique, cinéma, série TV, interviews d’artistes émergents ou de personnalités médiatiques, vous serez incollables sur l’actualité culturelle! Ce sont ainsi plus de cent pages magnifiquement illustrées par les photographies exclusives et signées des talentueux photographes de l’agence Leextra, que vous pourrez retrouver tous les deux mois dans votre boîte aux lettres. La mise en page, la qualité des interviews, la variété des sujets, la profondeur des articles, tout, absolument tout, le fond comme la forme, est incroyablement soigné.

Comment s’abonner?

Parlons peu et parlons bien. Vous avez envie à votre tour de lire ce formidable mook? Alors, deux solutions : une impossible et l’autre facile. La première : je vous prête le mien, mais je l’aime trop pour cela , donc… deuxième alternative, vous vous abonnez!

Pour vous abonner, c’est simple : il vous suffit de remplir le formulaire d’abonnement que vous trouverez ici : Formulaire

Alors, foncez !

 

 

Coup de coeur pour National geographic kids : LE nouveau magazine des 7-12 ans!

IMG_6152

Éditeur de presse jeunesse, Fleurus presse a lancé en avril dernier un nouveau magazine en partenariat avec le National geographic : National geographic kids. Destiné aux 7-12 ans, ce mensuel se propose de satisfaire leur curiosité et leur côté aventurier, conformément aux valeurs du National geographic.

IMG_6155

Le but : encourager les enfants à en apprendre davantage sur le monde, les peuples et les cultures grâce à un contenu visuellement riche, interactif, éducatif et très divertissant, plein d’histoires extraordinaires.

IMG_6153

Chaque mois, le magazine présente de courts articles richement illustrés sur les animaux (dauphins, lions,…), les peuples et cultures du monde entier, mais aussi des puzzles ludiques, des bandes dessinées, des anecdotes, des « fun facts », des chiffres, des cartes à collectionner et des posters. Il comprend également les thèmes populaires “Incroyable mais vrai”, “Vacances dans la nature” et “Animaux étonnants”. Et à chaque fois, les enfants trouveront un grand dossier sur les animaux, signé par les plus grands scientifiques et photographes de National Geographic.

Ce magazine est excellemment bien conçu et ravira autant vos chères têtes blondes que vous. Les photographies sont sublimes, les reportages fascinants. Ou comment s’instruire en se distrayant. La nature et les animaux n’auront plus de secrets pour votre enfant !

 

 

Mon article pour le magazine : le provocateur de sourires

bandeau_pds

J’ai rejoint en ce début d’automne, avec un immense plaisir, l’équipe du magazine Le provocateur de sourires en tant que rédactrice.

Vous souvenez-vous de ce magazine dont je vous avais parlé en juillet ici-même? Sa mission est de vous apporter le sourire, de rendre le monde plus beau, de mettre en avant les êtres viscéralement humains qui font avancer le monde. Belle et noble initiative, non? Dès lors, comment ne pas accepter le proposition de la pétillante rédactrice en chef, Layticia Audibert, de rejoindre son équipe?

Je partagerai ces articles avec vous aussi désormais, afin de propager le plus possible le virus du sourire et de générer une pandémie de bonheur!

J’ai consacré ce jour un article à une fabuleuse initiative née à Paris, qui a fait des émules dans d’autres villes de France depuis : Les ptits cafés du métro. 

Mettez de la bonne humeur sur votre ligne de métro!

Il y a bien un rituel auquel nous ne pouvons rien : après chaque week-end, surgit un lundi. Si, si, 52 fois par an même ! Autrement dit, il faut dire au-revoir aux grasses matinées, aux heures entre amis à refaire le monde, aux jeux avec les enfants, au temps employé à ne faire que ce qui nous plaît quand cela nous plaît… Et envisager de retourner au travail. D’où ces mines de dix mètres de long, ces êtres pressés, que l’on croise dans le métro, particulièrement le lundi matin.

N’avons-nous pas d’autre choix que de nous joindre à cette sinistrose ambiante ? Si, bien sûr ! Et une bande d’amis l’a bien compris. Depuis octobre 2015, chaque lundi matin, l’équipe des Ptits cafés du Métro entreprend de faire fleurir des sourires sur le visage des métropolitains ! Leurs moyens ? Non pas des feutres indélébiles pour dessiner des smiles sur les têtes, non pas des chatouilles pour dérider les stressés, non pas des blagues lancées à la cantonnade, pas plus que des habits de clowns, mais… des boissons (cafés, jus de fruits) offerts gratuitement aux voyageurs ! L’objectif : faire renaître la bonne humeur et la convivialité dans les transports en commun, en toute simplicité.

Pour lire la suite de l’article, c’est ici, sur le site du magazine! : Les ptits cafés du métro

image1