Petites histoires et comptines à signer : développez le langage gestuel avec votre bébé!

76185BF8-DFF3-4E4B-AA86-0A97C74E5DE5

Petites histoires et comptines à signer, Nathanaëlle Bouhier- Charles

Editions Nathan, avril 2018

12 pages, vidéos incluses, 11,90€

La langue des signes est un excellent moyen de communiquer avec votre bébé, avant qu’il ne parle. Ces 5 histoires et comptines à signer vont vous permettre d’échanger avec votre bébé et de développer son langage gestuel.

Nathanaëlle Bouhier-Charles est spécialiste française de la langue des signes et fondatrice du réseau « Signe avec moi ». Avec cet ouvrage destiné aux tout-petits et les vidéos associées, elle permet aux parents de développer un langage gestuel avec leur bébé, avant que ce dernier ne sache parler. Autrement dit, cet ouvrage ne s’adresse pas uniquement aux enfants atteints de surdité mais à tous les enfants.

Cette invitation à signer avec son enfant est la transposition d’une pratique très répandue aux Etats-Unis : baby sign. Cette pratique est plébiscitée par les pédiatres.

61CD7156-8C35-4FB5-9653-6CB75AC462FE

Les avantages de la langue des signes pour bébés :  

  • Le bébé peut s’exprimer et éprouve donc moins de frustrations.
  • Une communication gestuelle riche et de véritables échanges peuvent s’établir entre parents et bébé avant l’apprentissage de la parole.
  • Participe à un développement intellectuel et émotionnel plus précoce.
  • Favorise le développement du langage chez le bébé

Le principe de la langue des signes pour bébés :

Il s’agit d’utiliser des signes simples en illustration de mots clefs que l’adulte va faire en même temps qu’il parle : « Papa », « maman », « « bonjour », « lait », « couche », et non de construire des phrases complexes. De la même manière que l’enfant a fait le lien entre le son, le geste et la situation pour le « au revoir », il va reproduire à son tour ces gestes du quotidien et pouvoir faire connaitre ses besoins, émotions et envies.

Les premiers signes de bébé apparaissent entre 6 et 12 mois. C’est un moyen de communication simple et à sa portée. C’est seulement entre 18 et 24 mois que les muscles du visage nécessaires à la parole seront mobilisables pour parler distinctement.

Publicités

La journée de bébé, un imagier de photos de bébés pour les tout-petits (Nathan)

FBEDE50E-0925-47A5-B382-21BA3A7D456FLa journée de bébé, éditions Nathan mars 2018

Photographies de Anne-Sophie Blost

A partir de 6 mois

 Un imagier avec des photos de bébés pour permettre à votre enfant de reconnaître les grands moments de la journée. Un album de bébés pour les bébés.

Créer une routine est important pour votre bébé. En effet, enchaîner les choses dans le même ordre, à horaires fixes, est loin de l’ennuyer. Au contraire, créer un rituel pour le réveil, le biberon, le jeu, la sortie au parc, le repas, la sieste, le câlin, le bain, ou encore la lecture d’une histoire au coucher, va sécuriser l’enfant. Poser des repères va participer à sa sérénité dans cet univers qu’il découvre.

51623D21-6002-4B39-8896-4EB9614FB03B

Pour aider l’enfant à reconnaître ces différentes routines qui structurent la journée, les éditions Nathan ont imaginé cet imagier composé de photos de bébés. Pour chaque rituel, une photo est associée avec un bébé pratiquant ladite activité (sieste, jeu…). Les enfants aiment beaucoup observer et sont particulièrement attirés par les photos des autres bébés. Ils adoreront les photographies emplies de tendresse de Anne-Sophie Boste et se reconnaîtront dans ces photos. Ils pourront manipuler cet ouvrage sans risque de déchirer les pages, car leur cartonnage épais est prévu pour résister aux menottes pas toujours délicates des petits.

Un joli ouvrage pour accompagner les premiers mois de votre enfant.

Des imagiers sonores ET animés aux éditions Nathan

Pin-Pon ! mon imagier sonore des véhicules

Miaou ! Mon imagier sonore des animaux familiers

Illustrations de Nathalie Choux, éditions Nathan mars 2018

A partir de 6 mois

5B97CDC4-B731-430A-970D-B0CB2E7F9C6D

Des imagiers sonores ET animés, grâce à des puces qui se déclenchent lorsque l’enfant joue avec les animations !

  • Dans Miaou!, l’enfant retrouvera l’univers des animaux.

0D5067BA-52E5-426E-93FB-D59B1DFD7E01

Avec les illustrations joyeuses et colorées de Nathalie Choux, l’enfant pourra s’amuser à reconnaître les animaux qui peuplent son univers. Sur chaque double page, il pourra animer l’image et ainsi déclencher le cri de l’animal représenté. Chat, chien, canari, lapin n’attendent que les petits doigts de votre enfant pour s’animer et faire entendre leur voix. En fin d’ouvrage, il lui sera proposé d’imiter le cri des animaux de la maison. Joyeuse cacophonie assurée !

  • Dans Pin-Pon ! l’enfant découvre un imagier sonore des véhicules.

813A26F5-73BF-473A-A6CC-C4256860FD35

Voiture, moto, train, camion-poubelles, klaxon, il s’amusera à faire bouger chaque véhicule grâce au jeu de languettes et déclenchera ce-faisant le bruit associé au véhicule. De quoi apprendre en s’amusant.

La collection Imagier sonore et animé s’adresse aux petits de six mois et plus. Ces livres-jeux permettent à l’enfant d’exercer son attention, sa concentration et sa motricité fine. Il pourra s’exercer à reconnaître les animaux et objets qui peuplent son univers, leur son, leur cri et apprendre leur nom.

Une très belle collection éducative et ludique pour les petits !

 

Des coloriages malins pour s’entraîner à compter tout en coloriant! (éditions Nathan)

02ED9E6B-EEE1-4F6B-B449-2588ED2DC889

Coloriages malins, une collection d’albums de coloriage imaginée par des enseignants pour colorier tout en s’entraînant à faire des opérations ! Malin, non ? Jamais apprendre les maths n’aura été si ludique. Un coup de cœur ! ❤

  • Des coloriages malins, pourquoi ?

Les vacances de Pâques approchent et en tant que parent, vous aimeriez bien aider votre enfant à réussir à l’école. Mais pas évident de le convaincre de faire des révisions de mathématiques en pleines vacances scolaires. En outre, il s’agit de trouver le bon équilibre entre aider et s’imposer, expliquer sans se substituer à l’enfant, se montrer ferme sans tendre l’ambiance. Ce n’est pas toujours simple… Les coloriages malins vont vous y aider.

  • Des coloriages malins pour les enfants de quel âge ?

Heureusement, les éditions Nathan ont pensé à vous avec cette collection destinée au 9-11 ans, imaginée par des enseignants de CM1/CM2. Pour réviser leurs tables d’addition ou de multiplication, de même que pour faire des opérations simples, ces coloriages seront un jeu doublé d’une partie de plaisir.

0801A73C-8A92-4FAA-869C-B5A27756960A

  • Comment réviser ses tables de maths et colorier en même temps grâce aux coloriages malins ?

Il est désormais possible de dessiner et de compter en même temps. Le principe ? Les dessins sont divisés en cases contenant des opérations (additions, multiplications). L’enfant doit résoudre l’opération et, en fonction du résultat trouvé, devra colorier ladite case d’une couleur donnée et selon un motif imposé. Avec un crayon Bic quatre couleurs, il va donc tantôt dessiner des cercles bleus, des traits horizontaux rouges, des traits verticaux verts, des vagues noires, ce qui va créer au final un dessin coloré, dont il pourra comparer le résultat avec la réponse située au dos. Autrement dit, il fera des mathématiques sans vraiment avoir la sensation de travailler et s’amusera à colorier. Drôlement malin, non?

Grâce à cette collection, faire des maths sera un plaisir !

Il était 3 fois La Belle au bois dormant, Davide Cali (textes) et Amélie Falière (illustrations)

ACB233BE-3965-4820-950F-E0696F4A1772

Il était 3 fois La Belle au bois dormant, Davide Cali (textes) et Amélie Falière (illustrations)

Editions Nathan, mars 2018

A partir de 5 ans – 64 Pages – 16,95€

La collection « Il était 3 fois » se propose de donner 3 versions détournées de célèbres contes. Des interprétations drôles, étonnantes, détonantes, qui revisitent le récit original de Charles Perrault.

Les points forts :

  • Des versions détournées très drôles
  • Des histoires ré-envisagées dans un contexte contemporain
  • Un appel à l’imaginaire de l’enfant : l’enfant peut à son tour détourner un élément structurant du texte initial et inventer une histoire : et si la Belle au bois dormant était un garçon? Et si la Belle au bois dormant avait une soeur jumelle? etc.

Vous pensiez tout savoir sur Aurore, la Belle au bois dormant de l’illustre Charles Perrault? Eh bien vous faites erreur! La vérité est bien plus drôle!

  • Dans la première version détournée intitulée Ron Ron, Aurore est en réalité une princesse atteinte de narcolepsie. Imaginez donc la princesse piquant du nez au théâtre, à cheval, au milieu d’un cours de tricot, partout et tout le temps. Pour la sortir de cette torpeur, il lui faut non pas le baiser d’un prince charmant à la parure capillaire d’un blond suédois, mais un magicien rompu aux nouvelles technologies. Mais les magiciens sollicités ne savent pas régler leur boule magique… Heureusement, la princesse Aurore a une petite soeur geek, laquelle saura la tirer d’affaire.
  • Dans la deuxième version, Beurk, la princesse Aube a un souci : elle a une haleine de rat crevé. De quoi faire succomber tous ceux qui l’approchent, mais pas par son charme. Heureusement, un prince à l’odorat défaillant va croiser son chemin et tomber amoureux, sans soupçonner son handicap.
  • Dans la troisième version, Horreur, les auteurs inversent les valeurs. Crépuscule est cette fois la fille d’un couple de sorciers. La malédiction est dès lors de voir Crépuscule transformée… en une jolie princesse de Disney. Une princesse au milieu de sorciers, voilà qui fait désordre.

Cette collection est absolument savoureuse et fera passer un excellent moment aux petits comme aux grands!

 

Max et lapin, la grosse bêtise, Astrid Desbordes et Pauline Martin (Nathan)

FE62491B-BB41-4865-ABE4-418504BB1ABF

Max et lapin : la grosse bêtise, Astrid Desbordes (texte) et Pauline Martin (illustrations)

Editions Nathan, mars 2018

A partir de 2 ans.

Une nouvelle aventure de Max et son doudou lapin, pleine d’intelligence, de douceur et d’empathie. Coup de coeur ❤ !

Les points forts :

  • Des histoires emplies de douceur, de compréhension mutuelle, d’empathie.
  • Des situations qui parleront aux enfants et face auxquelles ce livre leur donnera des réponses.
  • Des illustrations aussi tendres que les personnages.
  • Des pistes pour les parents face aux questionnements et attitudes de leur enfant

C’est l’après-midi et Max a envie de jouer. Il va solliciter ses parents, mais ces derniers font la sieste. Qu’à cela ne tienne, son fidèle doudou lapin ne dort pas, lui! Et nos deux compères de se livrer à une bataille imaginaire dans le potager.

Quand le papa de Max se réveille, il ne peut que constater le désastre : laitues piétinées, tomates écrasées, … Il s’emporte. Consigné dans sa chambre, Max a conscience d’avoir mal agi, mais il est trop tard. De son côté, le papa n’est pas fier d’avoir crié… Tous deux sont malheureux de cette situation.

Et s’ils faisaient la paix, chacun présentant des excuses à l’autre et collaborant à un nouveau potager? Aussitôt pensé, aussitôt fait!

Cette collection Max et lapin est un vrai coup de coeur. L’enfant, espiègle, découvre son environnement avec son fidèle doudou, se trompe, fait des bêtises, expérimente. Les erreurs à ne pas commettre lui sont expliquées, de même que la façon d’y remédier. Les vertus du dialogue, de l’empathie, de la douceur sont ici mises en avant. Une collection intelligente, pédagogique, qui parlera aux petits. Et à leurs parents.

Explique-moi la guerre et le terrorisme, Le racisme et l’intolérance… (Nathan)

510A1265-38B4-4417-A740-FC7869E77E83

La guerre et le terrorisme

Le racisme et l’intolérance, de Louise Spilsbury (texte) et Hanane Kai (illustratrice)

Collection « Explique-moi », éditions Nathan – Mars 2018

A partir de 6 ans

Une collection passionnante aux éditions Nathan, avec des mots justes, de belles illustrations, pour expliquer simplement aux enfants ce qui se passe dans le monde, sans les inquiéter mais sans rien leur cacher.

C’est une très belle et très intelligente collection que lancent les éditions Nathan pour les enfants de six ans et plus. Il s’agit d’expliquer aux enfants des thématiques telles La pauvreté et la faim, Les réfugiés et les migrants, Le racisme et l’intolérance ou encore La guerre et le terrorisme, sujets très actuels. Ces livres joliment illustrés proposent aux enfants de s’ouvrir sur le monde, de mieux le comprendre, de mettre des mots sur ce qu’ils entendent brièvement à la télévision ou surprennent dans les conversations d’adultes et peut susciter en eux confusion et anxiété. Leur expliquer sans les inquiéter. Ne pas nier l’existence de guerres, d’actes de terrorisme, de famines, de réfugiés sans toit, mais le leur expliquer tout en les rassurant sur leur propre situation d’une part, et en leur donnant des moyens d’action d’autre part.

Pour aider à la compréhension du monde qui les entoure, Louise Spilsbury use volontairement des mots justes : le terrorisme, les préjugés, les conflits armés, le racisme, le culte, le respect, l’ONU, l’intolérance …, et propose des définitions claires et accessibles aux enfants. Par le biais d’illustrations très parlantes et d’exemples nombreux, les auteures répondent aux questions, multiples, que se posent les enfants. Et pour ceux dont la curiosité n’a pas été rassasiée, elles proposent en fin d’ouvrage une bibliographie pour compléter la lecture, mais aussi des sites internet sur la thématique développée dans le livre.

Ces petits livres sont vraiment essentiels pour nos enfants. Pour les informer, ouvrir leur champ de vision, leur permettre de comprendre le monde qui les entoure et dont ils sont partie intégrante. Une invitation à la tolérance, à la compréhension, à la curiosité et au respect de l’autre. Émouvant et intelligent. A lire, à relire, à offrir !