Toutes les couleurs de la nuit, Karine Lambert

Toutes les couleurs de la nuit

©Karine Fléjo photographie

Et vous, comment réagiriez-vous si on vous annonçait que dans trois semaines, vous alliez perdre la vue ? C’est ce qui arrive à Vincent, le personnage principal de ce roman. Un roman dont la morale pourrait-être : perdre la vue n’est pas perdre la vie, mais devoir la réinventer. Une histoire très émouvante, celle d’une renaissance à l’essentiel.

Devenir aveugle : une vie à réinventer

Vincent est un jeune homme de 35 ans heureux et amoureux. D’ici peu, ce dynamique professeur de tennis va emménager dans l’appartement de ses rêves, en compagnie d’Emilie. Du moins c’est ce qui était prévu. Ce qui l’était moins, est ce verdict irrévocable de l’ophtalmologiste : Vincent est atteint d’une neuropathie optique de Leber. Pour faire simple, il va complètement perdre la vue sous trois à cinq semaines au maximum.

La maladie est une telle intruse dans le tableau de son bonheur, une tache si sombre parmi les couleurs chatoyantes de son existence, qu’il commence par nier le diagnostic. Il n’y a pas de quoi en faire toute une histoire, une paire de lunettes et il y verra plus clair. Mais la réalité le rattrape, les contours des visages et des objets sont de plus en plus flous. Jeu, set et match : la maladie a gagné.

Quand il réalise l’obscurité totale qui l’attend, il s’effondre. Comment l’annoncer à ses proches et surtout à celle qu’il aime ? Comment ne pas les entrainer dans le sillage de son désespoir ? Comment ne pas inspirer de pitié ? Face à la réaction déconcertante d’Emilie, il décide de partir dans le seul endroit chargé de douceur qu’il connaisse. A la campagne, dans la maison de ses grands-parents aujourd’hui décédés, là où tant de joyeux souvenirs leur survivent. Furieux que la maladie l’ait élu, il met ses parents et amis à distance, souhaite se retrouver face à face avec lui-même. Se ressourcer. Trouver quelle direction faire prendre à sa vie à présent qu’il a perdu un des sens.

Vincent parviendra-t-il à canaliser sa révolte ? A accepter de composer avec la cécité ? Ou cette épreuve sera-t-elle insurmontable pour lui ? Et si la fin de sa vie de voyant signait l’aube d’une vie différente mais tout aussi riche ?

Un roman lumineux, positif et émouvant

Ne soyez pas effrayés par le sujet. Ce roman est tout sauf un roman triste, pessimiste ou médical ! Il évoque au contraire l’extraordinaire capacité de l’être humain à se relever face aux épreuves, aussi grandes soient-elles. C’est avant tout et surtout l’histoire d’une renaissance, en partie grâce au bien-être puissant procuré par le contact de la nature, laquelle célèbre le monde olfactif, tactile, sonore, gourmand. Ou quand l’amour de la terre redonne du sens à l’existence. Cette histoire singulière a une dimension universelle et nous interroge : que ferions-nous si nous n’avions que trois semaines à vivre avant d’être amputés d’un de nos sens ou d’un de nos membres ? resterions-nous assis dans un fauteuil de lamentations? Ou, comme Vincent, chercherions-nous à nous rapprocher de ce et ceux qui nous sont chers pour rebondir?

 

 

 

Publicités

Les cahiers d’activités nature des éditions Nathan

Vous cherchez une activité pour enfant à faire dans la nature ? Alors pourquoi ne pas lui faire découvrir les oiseaux de nos jardins ? Ou lui apprendre à faire son petit potager bio que vous soyez en ville ou à la campagne ? Ces cahiers d’activités, réalisés en partenariat avec le mouvement Colibris, s’adressent aux enfants à partir de 4 ans.

Activité pour enfant dans la nature : reconnaître les oiseaux

cahier d'activités pour enfant les oiseaux

Vous voulez distraire votre enfant des écrans de télévision et de tablette ? Vous voulez partager avec lui des activités dans la nature, développer son sens de l’observation ? Les éditions Nathan proposent à ce sujet une collection de cahiers d’activités particulièrement intéressante. Avec Mon cahier d’activités nature sur les oiseaux, décliné en près de 40 pages d’activités ludiques et variées, votre enfant pourra apprendre à identifier les oiseaux des campagnes comme les oiseaux des villes, à reconnaître leur plumage, leur chant. Il pourra découvrir comment ils se nourrissent, comment ils font leur nid, pourquoi ils migrent en fonction des saisons. Il apprendra même des histoires incroyables mais vraies sur les prouesses de ces volatiles !

Étiquettes à découper, gommettes à coller, coloriages, mangeoire pour oiseaux à fabriquer, les activités proposées sont variées, ludiques et adaptées à la curiosité et aux capacités de l’enfant. L’application audio gratuite de Nathan lui permettra même d’écouter les chants des oiseaux mentionnés. De quoi faire de lui un ornithologue en herbe !

Activité pour enfant : faire un potager bio

cahier-d-activités-nature-potager

Vous n’avez pas de jardin potager ? Vous vivez en ville et avez peu d’espace ou au contraire, vous êtes à la campagne et avez un grand terrain ? Quelle que soit votre situation, votre enfant pourra réaliser son petit potager bio et apprendre à faire pousser des fruits et légumes, qu’il aura ensuite le plaisir et la fierté de manger. Une simple cagette suffit ! Dans son cahier d’activités nature « Mon potager », les éditions Nathan proposent à l’enfant de découvrir comment et quand semer et récolter, comment enrichir la terre avec du compostage, quels outils utiliser, quelles sont les relations entre les animaux et la nature. Sous forme de jeux et d’activités de type découpage, collage, coloriage, mais aussi grâce à des travaux pratiques (semis, réalisation d’un mini-potager dans une cagette) l’enfant va à la fois apprendre, observer, découvrir et agir.

Trois bonnes raisons d’offrir Les cahiers d’activités nature à vos enfants

  • C’est une alternative aux activités en intérieur et notamment aux écrans qui phagocytent leur attention.
  • C’est une activité en extérieur et en famille : ce cahier offre un moment de partage privilégié entre parents et enfant autour de la découverte de la nature (oiseaux, légumes et fruits).
  • Ces cahiers allient théorie et pratique : l’enfant apprend et ensuite met en application directe ces enseignements, ce qui lui permet de mieux assimiler les informations et d’ajouter un caractère ludique à l’enseignement.

 

 

 

J’observe la nature (Nathan) : une approche pour stimuler le sens de l’observation des enfants

J’observe la nature, Cécile Jugla

Collection DOKEO

Editions Nathan, juillet 2016

96 P. ; 14,90€

9782092564745

Une approche qui stimule le sens d’observation des enfants, avec des activités simples et variées autour des plantes et des animaux.

Voilà un livre, véritable mine de renseignements et d’enseignements sur la nature. Ce sont les vacances et l’occasion de partager des promenades avec les enfants, que vous soyez à la campagne, à la mer, en ville, à la montagne ou encore dans la forêt. L’opportunité pour vos chères têtes blondes de découvrir et d’observer des espèces nouvelles, des plantes, des animaux. Et de poser des questions auxquelles… il n’est pas toujours facile de répondre.

Heureusement, les éditions Nathan volent à votre secours grâce à cette bible extrêmement bien conçue pour les enfants et leurs parents : J’observe la nature. Divisé en cinq parties (montagne, mer, ville, campagne, forêt), ce livre propose d’apporter des explications simples aux questions, nombreuses, que se posent les enfants : quels sont les types de plantes, de fleurs, les espèces d’arbres et animales dans chaque lieu ? Comment se déroule la pollinisation ? Comment travaillent les fourmis ? Comment se passe la métamorphose d’une chenille en papillon ? Et mille et une autres questions. Non seulement, les explications pas à pas sont claires et simples, mais des illustrations magnifiques les accompagnent, avec force de détails. De quoi satisfaire la curiosité des petits comme des grands. Et apprendre tout en s’amusant !

Et ce n’est pas tout ! A chaque page, des jeux « cherche et trouve » et des devinettes sont proposés, ce qui permet à l’enfant de développer sa concentration et son sens de l’observation, mais aussi de jouer avec d’autres enfants ou avec ses parents, autour du livre.

Enfin, plus de 20 activités sont présentées, de la réalisation d’un herbier-photo à celle d’un moulin à eau en passant par celle d’un pluviomètre.

De quoi occuper intelligemment les enfants et les familiariser dès le plus jeune âge à cette chère nature qui nous entoure.

Un coup de cœur !

Nos saisons, Caroline Pellissier et Virginie Aladjidi (Nathan)

Afficher l'image d'origine

Nos saisons, Caroline Pellissier et Virginie Aladjidi

Illustrations de Emmanuelle Tchoukriel

Editions Nathan, janvier 2016

Dès 4 ans

 

Assis sur un banc au coeur d’une nature bourgeonnante, les grands-parents égrènent leurs souvenirs, au fil des saisons. Le tourbillon des feuilles d’automne, les batailles de boules de neige, les couronnes de fleurs printanières, la construction de cabanes ou de bateaux, mais aussi de barrages sur l’eau, autant de tendres images qui n’ont pas pris une ride. Car ce sont ces mêmes émerveillements, ces mêmes jeux, ces mêmes somptueux décors que connaissent leurs petits-enfants aujourd’hui.

Ou quand les souvenirs croisés, sensibles et poétiques des grands-parents, ressemblent aux aventures, minuscules et extraordinaires, de chaque enfant d’hier et d’aujourd’hui.

32 pages – 10€