Dakota song, Ariane Bois (Belfond)

Dakota song, Ariane Bois

Editions Belfond, mars 2017

 9782714475411

Un portrait survolté d’une Amérique en pleine révolution artistique, intellectuelle et sexuelle, celle de la Beatlemania et du disco, du Studio 54 de Warhol et du Chelsea Hotel, du scandale du Watergate et d’une décennie de violences.

 

Nous sommes dans les années 70 au cœur de Harlem. Shawn, 20 ans, vit avec sa mère et ses trois sœurs, laquelle cumule les petits boulots pour survivre. Un samedi, alors qu’il sort avec son meilleur ami Sly, un gang les agresse. Dans l’altercation, Sly perd la vie. Tandis que Shawn, survivant, devient un témoin gênant. Pour le protéger, son oncle lui propose de quitter le quartier quelque temps et de venir se réfugier dans l’immeuble où il travaille, le Dakota, sur le West side.

Dakota. L’immeuble le plus célèbre et le plus luxueux de la ville. Le lieu où se précipite la haute société new-yorkaise. Un club très fermé dans lequel on croise Lauren Bacall, John Lehnon, Rudolph Noureev ou encore Léonard Bernstein, pour ne citer que ces derniers. Un univers si étranger à Shawn. Pourtant, cet endroit qui ne devait être qu’en lieu de passage, aux antipodes de son univers, va peu à peu s’ouvrir à lui. Employé comme portier, ce poste lui offre la chance d’échapper à la violence de Harlem, de faire quelque chose de sa vie, d’apprendre au contact des autres. Le Dakota est une école de vie. Une chance qu’il est bien décidé à saisir. Sa gentillesse et son intégrité vont progressivement lui valoir la reconnaissance et la sympathie des habitants, venir à bout des préjugés racistes, lui permettre de tisser des liens avec Becky, Tyler, Andrew, Nathan, Abigail, Cherie, ces new-yorkais à la vie dorée. Et de se rendre compte à cette occasion, qu’argent ne rime pas toujours avec bonheur…

A travers la décennie 70, sur fond de guerre du Vietnam, de lutte contre le racisme, d’avènement du hip-hop,  Ariane Bois dresse une peinture économique, sociale et culturelle très intéressante de Big Apple. A travers les destins croisés des habitants du Dakota, on suit avec émotion la progression de Shawn, décidé à se faire une place dans un monde qui n’a pas l’habitude d’en faire aux gens de couleur…

 

Publicités

Cherche et trouve à New-York : Lily en reportage (Nathan)

1540-1.jpg

Lily en reportage, Peggy Nille

Collection Cherche et trouve, Nathan octobre 2016

Dès 4 ans ; 32 P. ; 13,90€

La collection Cherche et trouve s’enrichit d’un nouvel ouvrage : cette fois, Lily part à New-York! L’occasion de visiter la grande pomme.

C’est bien connu, New-York est une ville qui ne dort jamais. A l’image de Lily qui n’a pas l’intention de dormir mais de visiter cette ville fascinante, afin de préparer un reportage. Et d’emmener vos chères têtes blondes dans son sillage.

Sur chaque double-page, Lily leur fera découvrir un lieu emblématique de Big Apple : la statue de la liberté, la cinquième avenue, Greenwich Village, Central Park, Brooklyn, Chinatown, Times Square, Luna Park, ou encore Broadway. L’occasion pour les enfants de développer leurs sens de l’observation et de la concentration, pour retrouver tantôt un souvenir, un cupcake, des drapeaux américains, un ballon, des intrus, le tout au coeur de pages joyeusement colorées et illustrées par Peggy Nille.

Un livre-jeu qui fourmille d’activités, parfait pour occuper vos petits pendant les vacances! Mais aussi pour les faire voyager  et s’instruire, tout en s’amusant.

p1050513

World Trade Center, New-York, août 2016, quand je fis ma Lily