Mon article pour le Provocateur de sourires : Steve Varinou, un être doublement magique.

Steve Varinou, un être doublement magique

5661555_1-0-128724038_1000x625-600x375

Natif d’Itteville (Essonne) où il vit toujours, le jeune homme s’adonne depuis plus de 6 ans à la magie. Pour faire disparaître de son esprit les maux qui le rongent, mais aussi et surtout pour donner du bonheur aux autres, faire fleurir des sourires sur leurs visages émerveillés par ses tours de passe-passe. Un exemple de courage et d’altruisme.

A onze ans, on diagnostique chez Steve une maladie génétique rare et incurable : le syndrôme de Marfan, maladie au cours de laquelle les muscles du corps s’effritent. Le choc est rude. Un sentiment d’injustice grandit : pourquoi moi ? Il faut l’opérer sous crainte de le condamner à rester en fauteuil roulant jusqu’à la fin de sa vie. Pendant sa convalescence, un ami prestidigitateur lui offre une boîte de magie. C’est la révélation. Le jeune garçon passe des heures dans sa chambre à travailler les 500 tours de magie de la boîte. Et commence à faire des spectacles avec son ami, lequel devient son mentor, son confident, son père spirituel.

Kartenmischen

« La scène est une vraie thérapie, dès que le rideau s’ouvre, la maladie reste en coulisses. »

Petit à petit, une vie possible se dessine et, accompagné de son mentor, Steve rejoint l’association « Rebondir au-delà de ses rêves », qui réalise les vœux des enfants atteints de maladies graves.

« Quand on a l’envie d’avancer, quand on a l’espoir, on y parvient toujours, quelles que soient les difficultés. » 

– Suite de l’article sur le site du magazine: http://www.provocateurdesourires.com/2017/02/steve-varinou-etre-doublement-magique/#sthash.X6De8ahl.dpuf

Publicités

Le seul vrai langage au monde est un baiser…

Ce mois-ci, mon article pour le magazine Le provocateur de sourires est consacré  au projet de Julien Nonnon, intitulé : Le baiser. 

le_baiser26-lydiakevin

(Photo copyright Julien Nonnon.)

 

“Le seul vrai langage au monde est un baiser“. C’est cette citation d’Alfred de Musset qui a servi de fil conducteur au nouveau projet de Julien Nonnon, street-artiste. Un projet baptisé #Le-baiser.

Le principe ? Dans un premier temps, la création d’une bibliothèque de l’amour. Qu’est-ce donc, vous demandez-vous? La constitution d’une banque de clichés et de vidéos de baisers. Les personnes sont des anonymes parisiens volontaires (couples, parents avec enfants, amis, voire inconnus). Une centaine de couples ont ainsi été retenus. Puis ces images et films sont projetés en format géant sur les murs emblématiques de la capitale, avec un jeu subtil sur l’interaction entre ces créations et l’architecture urbaine avoisinante.

le_baiser02-colombemaxime-768x1000

(Photo copyright Julien Nonnon)

Le but ? Que tous les parisiens se réapproprient leur ville avec amour.

Pour lire la suite de l’article, rendez-vous sur la page du magazine Le provocateur de sourires : cliquez ici!

Mon article pour le magazine : le provocateur de sourires

bandeau_pds

J’ai rejoint en ce début d’automne, avec un immense plaisir, l’équipe du magazine Le provocateur de sourires en tant que rédactrice.

Vous souvenez-vous de ce magazine dont je vous avais parlé en juillet ici-même? Sa mission est de vous apporter le sourire, de rendre le monde plus beau, de mettre en avant les êtres viscéralement humains qui font avancer le monde. Belle et noble initiative, non? Dès lors, comment ne pas accepter le proposition de la pétillante rédactrice en chef, Layticia Audibert, de rejoindre son équipe?

Je partagerai ces articles avec vous aussi désormais, afin de propager le plus possible le virus du sourire et de générer une pandémie de bonheur!

J’ai consacré ce jour un article à une fabuleuse initiative née à Paris, qui a fait des émules dans d’autres villes de France depuis : Les ptits cafés du métro. 

Mettez de la bonne humeur sur votre ligne de métro!

Il y a bien un rituel auquel nous ne pouvons rien : après chaque week-end, surgit un lundi. Si, si, 52 fois par an même ! Autrement dit, il faut dire au-revoir aux grasses matinées, aux heures entre amis à refaire le monde, aux jeux avec les enfants, au temps employé à ne faire que ce qui nous plaît quand cela nous plaît… Et envisager de retourner au travail. D’où ces mines de dix mètres de long, ces êtres pressés, que l’on croise dans le métro, particulièrement le lundi matin.

N’avons-nous pas d’autre choix que de nous joindre à cette sinistrose ambiante ? Si, bien sûr ! Et une bande d’amis l’a bien compris. Depuis octobre 2015, chaque lundi matin, l’équipe des Ptits cafés du Métro entreprend de faire fleurir des sourires sur le visage des métropolitains ! Leurs moyens ? Non pas des feutres indélébiles pour dessiner des smiles sur les têtes, non pas des chatouilles pour dérider les stressés, non pas des blagues lancées à la cantonnade, pas plus que des habits de clowns, mais… des boissons (cafés, jus de fruits) offerts gratuitement aux voyageurs ! L’objectif : faire renaître la bonne humeur et la convivialité dans les transports en commun, en toute simplicité.

Pour lire la suite de l’article, c’est ici, sur le site du magazine! : Les ptits cafés du métro

image1

Le provovateur de sourires : une magnifique initiative à encourager!

bandeau_pds

Un journal en ligne, totalement gratuit, dont la mission est de vous apporter le sourire, de rendre le monde plus beau, de mettre en avant les êtres viscéralement humains qui font avancer le monde, est-ce un rêve ? Non, une réalité grâce à la fabuleuse initiative de la pétillante Layticia Audibert et de la vingtaine de bénévoles de l’association Le provocateur de sourires.

Layticia-Audibert-pds-150x150

Avocate de formation, directrice juridique au sein d’Opportuité SA, écrivain, peintre, cette femme au grand cœur et aux talents multiples est la rédactrice en chef de ce magazine. Comment en est née l’idée ? Layticia Audibert a « simplement » mis en pratique cet aphorisme de Gandhi qui est sien : « Vous devez être le changement que vous voulez voir dans le monde ».

Et de lancer un appel à volontaires en 2013. Le site du provocateur de sourires était né : cliquez ici!

Vous y retrouverez les actions de héros ordinaires, les initiatives d’entrepreneurs porteurs d’espoir, les progrès qui font avancer l’humanité dans tous les domaines, des rencontres avec des artistes qui donnent envie d’être créateur de sa vie, ou encore une rubrique « planteurs de bananes » où vous découvrirez une plantation de sourires pour donner de l’éclat au vôtre.

Outre le magazine en ligne, l’association Le provocateur de sourires a multiplié les actions, en complément de celles des associations déjà existantes, pour ensoleiller le coeur et l’âme des êtres. Ainsi, la troupe du sourire est allée pour la 5ème fois égayer le quotidien d’enfants à l’hôpital, grâce à des ateliers de maquillage, l’intervention de clowns.

10-2

Ou encore l’exposition photo « Un autre regard sur les SDF », pour ne citer que ces actions.

Si vous aussi, souhaitez faire fleurir des sourires sur les visages.

Si vous aussi, en avez assez de la sinistrose ambiante et de l’indifférence.

Si vous aussi, êtes convaincu, comme le dit si justement Layticia Audibert que  » Chaque bien que l’on fait, même juste par un sourire donné à quelqu’un qui en a besoin, est comme un relai que l’on passe. Celui qui a reçu le sourire va le transmettre à un autre et ainsi de suite…« 

ALORS rejoignez l’équipe de bénévoles! : cela se passe ici 🙂

Une initiative sublime qui mérite d’être encouragée.