J’admire l’aisance avec laquelle tu prends des décisions catastrophiques, au Studio Hébertot : foncez-y avant le 30 décembre!

Quand votre conjoint, brillant avocat,  se retrouve au chômage et accepte un travail de balayeur, que dis-je, d’agent de la propreté urbaine, comment réagissez-vous? Statut social, regard des autres, perte de repères, sentiments, projets d’avenir, une pièce magnifiquement écrite et interprétée. Coup de coeur!

Trois (bonnes bien sûr!) raisons d’aller voir cette pièce :

  1. Le sujet est brillamment traité et invite chacun à la réflexion.
  2. Les acteurs, Renaud Danner et Mathilde Lebrequier sont épatants.
  3. Aucun temps mort dans le spectacle, vous passerez un excellent moment.

J’ai plébiscité ici les romans de Jean-Pierre Brouillaud  Ma vie avec Contumace et  Les petites rébellions , tous deux parus aux éditions Buchet Chastel. J’étais donc impatiente de le découvrir en tant que dramaturge. Rendez-vous pris au Studio Hébertot à Paris, pour découvrir deux acteurs, Renaud Danner et Mathilde Lebrequier.

img_7342

Le titre de la pièce donne le ton. A l’image des romans de Jean-Pierre Brouillaud, le ton est celui d’un inénarrable humour. Mais que l’on ne s’y méprenne pas, cet humour se met au service d’un sujet profond : comment un changement de statut social impacte- t-il notre vie, à savoir notre vie amoureuse, sociale, amicale et familiale?

C’est ce qui arrive à François Durville (Renaud Danner), qui, après un an de chômage, a accepté un poste d’agent de la propreté urbaine à la ville de Paris. Loin de le voir comme un échec professionnel, il se dit qu’il avait besoin de changement, que ses collègues ont l’air sympathique, que contrairement aux préjugés ils sont eux aussi cultivés, voire plus joyeux que les avocats qu’il a côtoyés jusqu’ici puisque certains balaient en chantant. Et puis, il se sentira utile.

Une vision optimiste que ne partage pas du tout, mais alors pas du tout Orianne (Mathilde Lebrequier), son épouse. Comment peut-on accepter d’être balayeur après avoir été avocat? Pire, comment pareille humiliation peut-elle être vécue aussi sereinement par son mari?

Parce que pour lui, être balayeur n’a rien d’humiliant ni de honteux.

46766796_311791092750699_4002739443462045696_n

Les acteurs campent leurs rôles à merveille. Mathilde lebrequier est grandiose en bourgeoise outrée, cinglante à souhait tant par son regard que par les intonations de sa voix. Renaud Danner est génial dans son rôle de mari calme en toutes circonstances, de philosophe à ses heures. On oublie qu’ils jouent tant ils sont justes dans leur interprétation.

Les rires fusent. L’humour de Jean-Pierre Brouillaud fait mouche. Ses questions aussi : Faut-il admirer pour aimer? Le regard des autres est-il important? Qu’appelle-t-on échec : descendre dans la hiérarchie sociale ou ne pas s’épanouir dans un haut poste? Quel est l’essentiel dans la vie, dans le travail, dans le couple?

Informations pratiques :

Dates : du 29 novembre au 30 décembre 2018

Adresse : 78 boulevard des Batignoles – Paris 17ème

Site du théâtre pour réserver : https://www.studiohebertot.com

.