Sans titre, Valérie Gans : attention coup de coeur!

F1383626-A151-4AEA-B46B-230F8D090A10

Sans titre, Valérie gans

Editions Jean-Claude Lattès, avril 2018

Entre satire sociale et thriller psychologique, de la quête de la beauté à la fabrication d’un succès, Valérie Gans brosse un tableau au vitriol de notre société. Gros coup de cœur !

Je vous avais parlé avec enthousiasme du précédent roman de Valérie Gans, Emprise, dont vous pouvez retrouver la chronique ici : Emprise, Valérie GansC’est avec un aussi fol enthousiasme que je vous parle de son nouveau roman, coup de cœur absolu : Sans titre.

Le peintre Egon Stübli, en couple avec le chirurgien esthétique de renom, Charles Newcomer, disparait tragiquement alors qu’il surfait dans une baie réputée dangereuse. Rendu célèbre par une série de tableaux, Les Uglies, série de portraits suscitant fascination et répulsion à la fois, car très dérangeants, ce dernier peinait depuis à renouer avec le succès. Mais sa disparition fait soudain de ses dernières toiles, boudées par les critiques d’art, des objets de la plus haute convoitise. La cote d’Egon s’envole.

De son côté, Charles en a assez de ces femmes riches qui veulent absolument lifter la moindre ride, réelle ou supposée, arborer une poitrine opulente, se glisser dans un 36, gommant ainsi tout ce qui faisait leur unicité, leur personnalité, pour au final toutes se ressembler, complètement refaites et artificiellement « belles ». C’est alors qu’il a une idée novatrice en matière de chirurgie esthétique. Idée que l’argent issu de la vente des œuvres d’Egon pourrait lui permettre de mettre en pratique…

Valérie Gans dresse une satire de notre société. Qu’est-ce que la beauté, qu’il s’agisse d’une personne ou d’une œuvre d’art ? Pour Baudelaire, le beau est toujours bizarre. La beauté doit-elle être ce qui étonne, interpelle, touche (plaisir ou déplaisir) ? Ou doit-elle entrer dans des normes quant aux mensurations d’une personne, quant à l’esthétisme d’un tableau ? Avec un talent inouï pour entretenir le suspense, Valérie Gans nous peint des situations qui s’avèrent être des trompe-l’œil les unes après les autres. Jusqu’à la chute finale, vertigineuse.

Un gros coup de cœur !

Publicités

Le coup de coeur du libraire du jour

Aujourd’hui, c’est Lydie Zannini, de la librairie et papeterie du théâtre Zannini, à Bourg en Bresse, qui nous livre son coup de coeur.

Lydie Zannini, libraire depuis ses 18 ans, est véritablement passionnée par son métier, ce qui lui vaut d’ailleurs la reconnaissance de médias tels que RCF, Sud Radio, France Info, LCI, RTL et Le Parisien, qui la sollicitent régulièrement pour ses coups de cœur et bons conseils. Lieu d’accueil et de conseils, la Librairie Papeterie du Théâtre affiche sa volonté de s’inscrire dans l’animation de la vie locale de Bourg-en-Bresse et plus largement du département.

Connues pour leurs conseils de lectures avisés, Lydie et Marie Zannini, un duo mère/fille inséparable, et toute leur équipe sont là pour vous écouter, vous conseiller, vous faire partager leur goût du LIVRE et vous faire rencontrer de nombreux auteurs !

Et le coup de coeur de Lydie Zannini est le nouveau roman de Valérie Gans, Sans titre, paru aux éditions Jean-Claude Lattès en avril 2018. « Amour, argent, art ? Art, amour, argent ? Qu’est-ce qui dirige les hommes ??? Valérie Gans va essayer de nous éclairer! Egon Stübli peint. Quand il disparaît, son compagnon est sans ressort. Jusqu’à ce qu’un galériste décide de promouvoir Egon ! À partir de cette montée en puissance des oeuvres d’Egon, Charles perd pied. L’argent lui monte à la tête. Mais la rencontre avec Chloé va changer sa vie. Jusqu’à quel point la beauté d’une femme peut-elle la desservir ? Et pourquoi l’argent asservit l’homme ? MERCI Valérie Gans, pour CE MERVEILLEUX ROMAN QUI INTERROGE !  » Lydie Zannini.

9782709661508-001-T.jpeg

J’ai lu ce roman sur les conseils de Lydie et c’est un vrai coup de coeur, dont vous pourrez lire la chronique les jours à venir. Alors foncez!

Informations pratiques :

Librairie du théâtre Zannini

8 cours de Verdun – 0100 Bourg-en-Bresse

Pour connaître les événements littéraires, signatures, coups de coeur de cette librairie extrêmement dynamique, allez jeter un oeil sur son site : Site de la librairie du théâtre

Emprise, de Valérie Gans : coup de coeur!

IMG_3283

Emprise, Valérie Gans

Editions JC Lattès, mars 2017

 

Une histoire d’amour, de soumission, de résilience, de sublimation de l’amitié, dans un monde qui s’évertue à dévaloriser les femmes. Quand l’amour vire au cauchemar. Coup de cœur !

 

Claire, 29 ans, est une parisienne bien dans sa tête et dans sa vie. Un métier de styliste qu’elle adore, d’excellentes amies qu’elle retrouve régulièrement autour d’une bonne table, un appartement cosy au cœur de Saint-Germain des Prés et un chat affectueux. Celle qui affirme ne pas avoir besoin d’un homme dans sa vie et s’oppose farouchement au mariage, va pourtant envoyer valser ses principes suite à sa rencontre avec Marc. A peine sort-elle avec lui qu’il s’installe chez elle et la demande en mariage. Sous les regards abasourdis de ses proches, Claire non seulement accepte mais est prête à tout quitter pour le suivre au bout du monde. Et de se retrouver en Arabie saoudite, où un poste important a été proposé à Marc.

Mais rien ne va se passer comme prévu. Une femme, qui se présentait comme une ex de Marc, l’avait pourtant avertie : « Méfiez-vous de cet homme, c’est un prédateur ». Mais Claire avait mis cela sur le compte de la jalousie et de la colère d’une femme quittée. Fatale erreur… Et l’enfer de commencer.

Valérie Gans a vécu en Arabie saoudite et porte un regard très intéressant sur les différences de modes de vie entre femme occidentale et femme saoudienne. Soumise, la femme saoudienne ne peut rien faire sans l’aval et la présence de son mari, n’a ni le droit de conduire, ni de sortir au restaurant ou dans un café, contrainte à se déplacer complètement recouverte de ce voile long noir qu’est l’abaya. Un contexte de soumission qui renforce le sentiment d’emprisonnement de Claire : jusqu’où acceptera-t-elle de se plier par amour ou plus exactement par illusion ? Jusqu’à quel point supportera-t-elle que son intégrité soit atteinte ? Un roman sur l’emprise affective qui se dévore d’une traite. Bouleversant. Et édifiant.

A lire !