Et si on voyageait? De Marion Augustin, Jean-Sébastien Deheeger et François Foyard

Et si on voyageait? De Marion Augustin, Jean-Sébastien Deheeger et François Foyard

Éditions Deux Coqs d’Or, novembre 2014

Comment voyager sans quitter la maison, faire le tour de la planète en un seul jour, apprendre les us et coutumes des grandes villes à travers le monde tout en s’amusant, s’informer en jouant des heures grâce au Cherche et trouve de chaque ville visitée et au puzzle de 100 pièces intégré? La réponse est simple : grâce à la géniale collection de livres documentaires publiée par les éditions Deux Coqs d’Or, en l’occurrence ici, le très bel ouvrage « Et si on voyageait? »

Paris, Londres, Rio de Janeiro, Istambul, Sydney, New Delhi, Athènes, Tokyo et New-York n’auront plus aucun secret ou presque pour vos chères têtes blondes. Fish and Chips, Big Ben, Guarana, Cariocas, Arc de triomphe, la cathédrale Sainte Sophie, la Corne d’or, le Harbour bridge, les lumières de Diwali, les rickshaw, ou encore l’Acropole ou la cérémonie du thé, vos enfants deviendront aussi incollables que le riz tokyoïte. Informations historiques, culturelles, culinaires, géographiques, monuments connus, ce livre est une vraie mine d’informations que l’enfant pourra tamiser en s’amusant.

Un ouvrage éducatif et ludique, très bien documenté, qui ravira les enfants à partir de 7 ans.

Informations pratiques :

Relié cartonné

Nombre de pages : 20

Prix éditeur : 14,95€

Fourni avec un puzzle de 100 pièces dans une pochette refermable.

A partir de 7 ans

Publicités

La véritable histoire de la Galette des Rois, de Marie-Anne Boucher et Rémi Hamoir (Gautier Languereau)

La véritable histoire de la Galette des Rois, de Marie-Anne Boucher

Illustrations de Rémi Hamoir

Editions Gautier-Languereau, Novembre 2014

Quand Grand Mâ arrive avec les galettes toutes chaudes, souriceaux et souricettes se ruent à table. Et chacun de se jeter sur une galette, dans l’espoir d’y trouver la fève et de porter la couronne. En quelques minutes, il n’en reste plus une seule miette. Sauf qu’une fois encore, le gentil petit Soupir se retrouve bredouille : pas de fève dans sa part, mais un très gros chagrin dans son coeur que Grand-Mâ s’empresse d’apaiser. L’occasion pour elle de révéler à tous les enfants souris réunis autour d’elle, la véritable histoire de la Galette des Rois. Et de tous s’envoler au pays des rois mages, du diabolique Ratanasse et de la douce Sucrette, pour percer le mystère de la fève cachée.

 

Une histoire d’une infinie tendresse, pas trop longue et donc idéale à lire au coucher, très joliment illustrée de surcroit par Rémi Hamoir. Et pour prolonger la magie du récit, la véritable recette de la galette est fournie en fin d’ouvrage : alors, votre bout de chou aura t-il plus de chance que Soupir? Aura t-il la fève? Un conseil : faites comme Grand Mâ, mettez-y autant de fèves que de convives!

Un très joli petit livre gourmand à dévorer sans modération!

Informations pratiques :

Prix éditeur : 4,95€

Nombre de pages : 32

A partir de 3 ans

Pardonnable, impardonnable, de Valérie Tong Cuong (éditions JC Lattès) : un roman incontournable!

Pardonnable, impardonnable, de Valérie Tong Cuong

Éditions Jean-Claude Lattès, janvier 2015

 

Les saisons du pardon.

Le dixième roman de Valérie Tong Cuong explore la difficulté à trouver sa place au sein du clan, les chagrins et la culpabilité, mais aussi et surtout la force de l’amour.

Quand Milo, 12 ans, parti faire du vélo avec sa tante, est victime d’un grave accident, ses proches se ruent à son chevet. Et les interrogations de naître autour de ce corps plongé dans le coma. Pourquoi se trouvait-il sur son vélo alors qu’il était censé être bien sagement à la maison à faire ses devoirs? La douleur, l’incompréhension et la colère sont telles, qu’il faut trouver un coupable, une personne sur laquelle les déverser. La famille jusqu’alors apparemment unie, vole en éclats. Car cet accident joue le rôle de détonateur, fait exploser les rancœurs, les non-dits, les rivalités entre membres du clan où chacun achoppe à trouver sa place. Et chacun de désigner un coupable, SON coupable.

L’amour inconditionnel qui les lie à Milo, se heurte dès lors à la colère qui gronde en eux, à la haine puis à la vengeance qui grandissent à l’égard de celui ou de celle jugé(e) responsable : il faut faire payer la personne qui a conduit Milo à flirter avec la mort. Il faut sa tête.

Immergée dans l’esprit de chaque personnage, Valérie Tong Cuong nous fait vivre le drame avec plusieurs regards, plusieurs angles de vue, tous aussi attachants, sensibles, intelligents et justes les uns que les autres. Et force est de constater que personne n’est tout blanc dans cette affaire. Personne n’est innocent.

Le flot de haine qui submerge la famille ne noie pas les tensions, ne dissout pas les problèmes. Au contraire : il irrigue les sillons de maux plus grands encore. Alors, après l’hiver de l’amertume, qui a laissé les cœurs et les esprits gelés, vient le printemps du pardon : en chacun germe le désir de faire table rase du passé, de comprendre et d’accepter l’autre tel qu’il est, mais aussi et surtout, de s’accepter tel qu’il est. Car pardonner, c’est non seulement pardonner à l’autre, mais se pardonner à soi.

Un roman choral extrêmement brillant, dans lequel chaque personnage nous interpelle, nous émeut, nous interroge. Une histoire viscéralement humaine, magistralement rédigée, qui prend le lecteur en otage dès les premières lignes et en fait la victime consentante d’une lecture en apnée. Valérie, nous te pardonnons ces heures volées au sommeil faute de pouvoir reposer ton livre!

Un roman INCONTOURNABLE de cette rentrée littéraire 2015.

Un ÉNORME coup de cœur à lire, à relire, à offrir…ou vous ne vous pardonnerez pas d’être passé à côté de ce livre!

Mon chevalier du ciel, Marianne Guillemin (éditions Max Milo)

Mon chevalier du ciel, de Marianne Guillemin

Editions Max Milo, janvier 2015

Témoignage

Un témoignage qui souligne l’importance du père, dans une société où sa place dans le foyer est encore minorée. Comment l’absence d’un père peut-elle être si présente tout au long d’une vie?

Quand le père de Marianne Guillemin décède dans un accident d’avion, mort en héros en service commandé, elle n’est alors âgée que de 4 ans 1/2 et l’ainée de la fratrie. Pas d’explication, pas d’écoute, aucun mot pour habiller les maux, voire même le déni de ces derniers. «  Quand un enfant vit un événement traumatisant, on essaye, surtout s’il est jeune, de le lui faire oublier ». Telle sera l’attitude adoptée par l’entourage de la fillette, particulièrement sa mère et son omniprésente grand-mère. Non seulement elle sera invitée à ne pas se plaindre, mais elle devra afficher un visage heureux. N’est-elle pas aimée, entourée, bien nourrie et habillée? L’amour de ceux qui restent est censé gommer le traumatisme.

Mais quel impact peut avoir pareil déni sur la vie et la construction d’un enfant? Peut-on faire l’économie du travail de deuil et d’expression de ses émotions? Eviter d’évoquer la perte d’un proche pour préserver l’enfant, n’est-il pas risquer de l’exposer à plus grand dommage par la suite?

50 ans ont ainsi passé, sans que jamais Marianne ne s’autorise à poser de question sur ce père disparu, sans que jamais elle n’évoque le manque de son absence ni n’interroge sur les causes de son accident. Pour ne pas réveiller la blessure de sa mère. Pour se couler dans le moule qu’on a prévu pour elle. Never complain, never explain. Une censure qui a façonné sa personnalité, dessiné son caractère abandonnique et esquissé ses choix de vie. Une censure qui a fait d’elle un être prisonnier de son passé. Et de comprendre que pour avancer libre, il lui fallait savoir. Savoir qui était ce père qu’elle a si peu connu. Savoir quel couple il formait avec sa mère. Savoir pourquoi, ce 25 septembre 63, l’Aquilon de Pierre Guillemin s’est écrasé.

Sur les traces de son père, elle va peu à peu reconstruire le puzzle familial, remplir les vides, peupler les silences. Et se libérer. Enfin.

Un témoignage bouleversant et édifiant. A lire!

Informations pratiques :

Prix éditeur : 16€

Nombre de pages : 154

ISBN : 978 2315 00 629 8

Cherche et trouve : Les grandes civilisations, illustrations de Da-Fanny (éditions Deux Coqs d’Or)

Cherche et trouve : Les grandes civilisations

Illustrations de Da-Fanny, éditions Deux Coqs d’Or novembre 2014

 

Quand lire devient un jeu… Avec cette série Cherche et trouve, les éditions Deux Coqs d’Or proposent aux enfants de trois ans et plus, un jeu d’observation passionnant sur les civilisations de la planète. Neuf tableaux illustrés par Da-Fanny les invitent en effet à voyager dans l’espace et dans le temps, chez les grecs, les vikings, les aztèques, les égyptiens, les gaulois, les chinois, le babyloniens, les birmans ou encore les phéniciens. Une immersion dans des univers joyeusement colorés, au coeur de leurs traditions, avec pour mission de retrouver des personnages, des animaux, des objets et même… des intrus!

Alors, prêt à aiguiser votre sens de l’observation? Un livre autour duquel petits et grands pourront se réunir pour traquer les indices, dans les rires et la bonne humeur!

 

Informations pratiques :

Prix éditeur : 8,95€

Nombre de pages : 24

A partir de 3 ans

Dis-moi oui, de Brigitte Kernel : on dit OUIIIII !

 

Dis-moi oui, de Brigitte Kernel

Éditions Flammarion, janvier 2015

En amour, une seconde chance est-elle possible?

« On peut toujours mourir d’être encore en vie. C’est ce qui m’est arrivé. » La narratrice est minée par la culpabilité. Les jours, les semaines, les mois ont passé, mais la culpabilité n’a eu de cesse de la ronger, fragilisant ses fondations telle une armée de termite. Rien de visible au dehors, cependant sous la surface des apparences, une douleur sourde, un coeur vrillé, un chagrin fou. Car alors qu’elle aime follement Léa, elle l’a trompée. Un bémol sur la partition si belle de leur amour. Une fausse note qui lui a valu de la perdre. Léa a depuis rencontré Fred. La narratrice, de son côté, est en couple avec Marie. Mais rien qui ne ressemble à l’accord parfait des corps et des âmes qu’elle avait jusqu’alors connu avec Léa. Rien à voir avec la mélodie du bonheur qu’elles interprétaient toutes deux.

Pour autant, elle reste avec Marie. Cette dernière la retient en effet prisonnière dans une cage aux barreaux invisibles, joue sur le levier de la culpabilité pour l’empêcher de reprendre son envol. Une relation toxique où, telle une marionnettiste, Marie tire les ficelles. Difficile de réaliser l’emprise de Marie quand personne n’est plus là autour d’elle pour l’alerter, le bourreau ayant fait sciemment le vide autour de sa victime. Difficile d’ouvrir les yeux quand on est aveuglé par les sentiments.

Dans ce chaos amoureux, un autre drame se profile. Le père de la narratrice, son pilier, son plus grand amour, ses racines, sa force, sa lumière, est en train de vivre ses derniers jours. « L’enfance qui revient et qui vous envahit à l’heure de la perte de son parent est-elle bilan qui vous attache au passé ou porte que l’on ferme pour filer vers l’avenir? »(P.68)

Entre Paris, Montréal et Las Vegas, la narratrice va tenter de comprendre, de regagner l’amour de Léa, la femme de sa vie, l’Unique. Est-il possible de pardonner quand on a été blessé? Est-il possible de faire confiance quand on a été trahi? Est-il possible de croire encore en l’amour de l’Autre?

Un roman brillant par la pertinence des questionnements, par la justesse de l’analyse, la force des émotions véhiculées et le style d’une sidérante fluidité. Impossible de ne pas entrer en empathie profonde avec les personnages. Impossible de ne pas se sentir interpellé par eux. Un roman d’une sensibilité aussi vibrante que belle, mélange de tendresse, de rires, de larmes et de sourires.

Assurément un roman à lire! Brigitte Kernel, on vous dit OUIII !

Un très gros coup de coeur.

 

 

Que fais-tu toute l’année Père Noël? De Juliette Saumande et Cinzia Sileo, éditions Deux Coqs d’Or

Que fais-tu toute l’année Père Noël? De Juliette Saumande et Cinzia Sileo

Éditions Deux Coqs d’Or, novembre 2014

 

Si tout le monde connaît l’emploi du temps du père Noël le 24 décembre à minuit, qui sait ce qu’il fait le reste de l’année, soit les 364 autres jours? Voilà un mystère que Juliette Saumande, auteur du texte, et Cinzia Siléo illustratrice, entendent bien percer dans ce très joli conte.

Le père Noël hiberne t-il tout ce temps? Est-il au contraire hyper actif, sportif, dynamique? A t-il une amoureuse? Lui arrive t-il de prendre des vacances, après son éreintante tournée de Noël? Où s’habille t-il? Quand fête t-il son anniversaire? A t-il des passions, des loisirs?

Toutes ces questions, et bien d’autres encore, trouveront une réponse dans ce livre au graphisme magnifique, dont chaque double-page renferme des secrets sous ses petites fenêtres à ouvrir. Une histoire originale, présentée sous forme ludique, dans un livre animé regorgeant de surprises.

Un très joli cadeau à offrir dès 3 ans.

 

Informations pratiques :

Nombre de pages : 24

Prix éditeur : 13,50€