Citation du jour

Le roman, c’est la fraternité : on se met dans la peau des autres.

Romain Gary – La nuit sera calme

419uDy0te6L._SX210_

Publicités

Citation du jour

Le futur n’arrive jamais, seul le présent est réel. Tu veux être heureuse et réaliser tes rêves, alors n’attends pas « plus tard », change ton état d’esprit maintenant. Sois ouverte aux opportunités et aux rencontres. La vie est l’addition de moments présents. Chaque seconde gâchée est une seconde perdue qui ne se récupère pas.

Maud Ankaoua – Kilomètre zéro (Eyrolles)

21616049_1750500324977877_2620758509123540168_n

Citation du jour

Tu ne décides pas d’aimer ou d’oublier. C’est une idée qui ne t’abandonne jamais. Le jour, je vis avec elle et la nuit quand je me réveille, c’est à elle que je pense. Je suis amoureux comme au premier jour.
Tu peux te lasser d’une femme, en vouloir une autre. Ce n’est pas de l’amour, c’est du désir. Parce que l’amour, le vrai, c’est intellectuel.

J.M. Guénassia, Le club des incorrigibles optimistes

guenassiaune

Citation du jour

Et pourquoi nous ne partons pas ? Pourquoi nous ne quittons pas nos foyers rassurants où l’ennui nous fixe plus sûrement qu’aucun élan nous transcende, pourquoi nous ne filons pas un soir avec trois chemises dans une valise ? Parce que nous avons peur, parce qu’il nous a été enseigné qu’il n’y a point de salut hors du foyer, de la famille, de la société, d’un emploi stable, et pourtant il n’y a rien de plus faux.

La vie spirituelle – Lorette Nobécourt

ailes

Citation du jour

J’ai un problème avec la logique. Je n’ai jamais compris comment on pouvait dire une chose et son contraire. Jurer qu’on aime quelqu’un et le blesser, avoir un ami et l’oublier,se dire de la même famille et s’ignorer comme des étrangers, revendiquer des grands principes et ne pas les pratiquer, affirmer qu’on croit en Dieu et agir comme s’il n’existait pas, se prendre pour un héros quand on se comporte comme un salaud.
Le club des incorrigibles optimistes, J. M. Guenassia
brain-exercise.jpg

Citation du jour

Il y a dans la lecture quelque chose qui relève de l’irrationnel. Avant d’avoir lu, on devine tout de suite si on va aimer ou pas. On hume, on flaire le livre, on se demande si ça vaut la peine de passer du temps en sa compagnie. C’est l’alchimie invisible des signes tracés sur une feuille qui s’impriment dans notre cerveau.

J.M. Guenassia, Le club des incorrigibles optimistes.

guenassiaune