Jeux de clés, Dominique Marny

9782258118997.jpg

Jeux de clés, Dominique Marny

Editions Presses de la cité, octobre 2016 

Un roman généreux, intimiste et sensible, avec des personnages attachants.

 

La marque de papeterie crée par Capucine connaît un joli succès. Un travail auquel elle s’adonne corps et âme pour oublier le vide de sa vie privée. Depuis la mort d’Hugo, elle n’est en effet plus parvenue à s’attacher à personne. Les hommes qu’elle côtoie sont juste de passage, ne marquent pas leur empreinte. A sa mère, inquiète de la voir seule et sans enfant, elle répond être devenue « une infirme du sentiment. » Et se résigne à l’être.

Heureusement, à défaut d’amoureux dans sa vie, il y a des amis. Et quand ces derniers l’invitent pour une pendaison de crémaillère, elle répond aussitôt avec enthousiasme. Un enthousiasme qui va retomber comme un soufflé quand, à l’issue d’un jeu auquel elle a perdu, ainsi qu’Octave, un autre invité, elle se voit attribuer un gage : échanger les clés de son appartement avec les clés de l’appartement de ce dernier le temps d’une nuit. Furieuse contre ses amis à l’idée de laisser pénétrer un inconnu chez elle et devoir de même squatter chez lui, elle n’a pourtant pas d’autre choix que d’obtempérer. Mais maudira-t-elle ses amis longtemps ou verra-t-elle ce gage au final comme une bénédiction ?

Dans un Paris fragilisé par les attentats, Dominique Marny dresse une galerie de portraits attachants, sensibles, ceux de personnes en quête de sens. Un véritable instantané de notre époque.

 

 

Publicités

Citation du jour

« Quand je lis un livre qui me transporte, continue-t-elle dans ses carnets, j’ai l’impression de sentir, de comprendre chaque mot, chaque intention, de ne rien manquer, de m’élancer hors de moi, de m’oublier. Et le livre fermé je me sens retomber dans ma pauvreté. Incapable même de transcrire, de transmettre ce que j’ai lu, comme si le moment vécu dans la lecture était une flambée, un embrasement, une sensation si pleine, si forte qu’elle n’est située que dans un présent privilégié, un peu comme la musique ou la jouissance. »

Lula Rezvani

lecture-plage

 

Glissez Dominique Dyens dans votre poche!

Lundi-noir

Lundi noir, de Dominique Dyens

Éditions Pocket, juillet 2017

Puissance, impuissance, décadence. Et renaissance.

A 55 ans, Paul Deshoulières est un homme d’affaires redoutable et redouté, qui allie réussite personnelle, professionnelle et familiale. Un homme à qui tout sourit. Du moins en apparence. Car à y regarder de plus près, les sourires sont grinçants. Une opération lourde qui l’a laissé impuissant – sa « première mort »-, une femme « barbiebotoxée » au coeur transformé en compte en banque qui collectionne les amants comme de délicieux desserts, une peur viscérale de la perdre malgré les incessantes humiliations qu’elle lui inflige, la famille parfaite vivant un amour parfait dans un cadre parfait est parfaitement imparfaite.

Abandonnique, convaincu qu’aucune autre femme qu’Alice n’acceptera de partager sa vie avec un homme atteint dans sa virilité, il s’accroche désespérément à elle. Et de remplir le coffre-fort de son coeur d’argent pour acheter sa présence à ses côtés, quitte à remettre en cause l’intégrité et la respectabilité qui le caractérisent. Quitte à aller de plus en plus loin pour satisfaire son caractère vénal. Trop loin. Et c’est le délit d’initié.

Licenciement, endettement, assignation en justice, AMF (Autorité des Marchés Financiers) aux trousses, c’est la descente aux enfers pour Paul. A trop vouloir garder sa femme, il a tout perdu. Et s’est perdu lui-même. C’est alors qu’un chèque providentiel de six millions d’euros lui parvient. Loin d’être soulagé, notre financier panique. Qui est l’auteur de ce chèque? Cherche t-on à l’aider ou à le piéger? Et pourquoi? Vite fuir. Direction New-York.

C’est à présent l’heure des bilans : les femmes de sa vie ne l’ont aimé que pour ce qu’il avait, non pour ce qu’il était. Toutes. Toutes sauf, la toute première, la douce Madeleine. Qu’est-elle devenue ses 40 dernières années? « Il me semblait qu’en savoir plus sur la vie de Madeleine me permettrait de comprendre ce que j’avais raté dans la mienne. » Une quête de sens commence. Prélude à une renaissance?

Avec Lundi noir, Dominique Dyens excelle une fois encore à entrainer le lecteur dans le tourbillon vertigineux de ses intrigues. Mensonge, adultère, puissance, mais aussi et surtout rédemption, sont les ingrédients délicieux de ce suspens psychologique hitchcockien. Un roman à dévorer de toute urgence!!! A moins que ce ne soit lui qui ne vous dévore…

P.111. : (La première femme) : Celle qu’on n’oublie pas et qui ne vieillit pas. Celle pour qui on éprouve une indulgence et une reconnaissance presque aussi grandes que pour une mère, car cette femme-là aussi fait naître en vous l’adulte que vous serez.

Splat le chat : le livre d’apprentissage de l’anglais pour vos petits!

IMG_5271

Mes premiers livres en anglais

Splat cleans up his room et Splat goes to the aquarium, de Rob Scotton

Editions Nathan, juin 2017

A partir de 5 ans.

Vous connaissez certainement la frimousse espiègle de Splat, le chat de Rob Scotton? Eh bien, ce petit héros se propose d’accompagner vos enfants dans leurs premiers pas en anglais. Dans Splat cleans up his room, le chaton rechigne à ranger sa chambre. Aussi va-t-il falloir ruser pour qu’il s’y mette! Dans l’autre opus, Splat goes to the aquarium, notre petit héros va en sortie scolaire visiter un aquarium. Voilà qui lui donnera l’occasion d’impressionner la belle Kitten!

Non seulement  Nathan vous propose des histoires complètes en anglais authentique, mais aussi leur version audio! Il vous suffit en effet de télécharger l’application gratuite Nathan live sur votre smartphone, pour pouvoir écouter au format MP3, le récit lu par un comédien anglophone.

IMG_5274

Avec des mots simples, des phrases courtes, des situations auxquelles s’identifier facilement, les enfants de 5 à 7 ans apprendront l’anglais tout en s’amusant. Et seront fiers d’avoir lu leur première histoire en version originale!

A la fin du livre, vous trouverez la traduction en français, mais aussi des jeux à faire en quelques minutes avec l’adulte, pour vérifier la bonne compréhension du texte et l’assimilation du vocabulaire.

Une très belle initiative des éditions Nathan, complète, accessible, qui ravira autant les parents que les enfants. Une excellente méthode pour aborder une langue étrangère.

Citation du jour

Malheureux l’homme qui ne sait pas qu’il possède deux grands trésors à l’intérieur de lui-même: la clarté de l’esprit, qui peut le rendre libre, et la bonté du coeur, qui peut le rendre heureux;
Malheureux l’homme qui mène une existence semblable à celle des bêtes, enchaîné à ses instincts et seulement préoccupé des soucis matériels de la vie.

Frédéric Lenoir – L’âme du monde

9782841116188