Billie, de Anna Gavalda : une fable au coeur de l’humain

9782842637903FS

Billie, de Anna Gavalda

Editions Le Dilettante, octobre 2013

 

Lors d’une randonnée cevenole, les deux protagonistes, Franck et Billie, font une mauvaise chute dans une crevasse. Sonné, inconscient, Franck git près de Billie. Et la nuit de tomber. Et Billie de trembler. Dans l’attente d’éventuels secours, la jeune femme s’adresse à une étoile au dessus d’elle. Une étoile-ange gardien à laquelle elle va se confier…

Issus de milieux sociaux diamétralement opposés, Franck et Billie n’avaient à priori aucune raison de cheminer ensemble. Elevée dans une caravane, maltraitée par son père, abandonnée par sa mère, Billie semblait condamnée à une vie de pauvreté tant physique que morale et intellectuelle. Quant à Franck, son inclination pour les hommes lui vaut d’être rejeté, solitaire, malheureux. C’est une pièce de théâtre interprétée à l’école qui va les mettre en présence l’un de l’autre. Dans On ne badine pas avec l’amour de Musset, Billie est en effet amenée à incarner Camille, tandis que Franck joue Perdican. Et c’est l’évidence : les deux éclopés de la vie se reconnaissent, s’apprivoisent, se soutiennent. Une indéfectible amitié se tisse.

Si le lecteur peut être irrité dans un premier temps par la gouaille de Billie, son vocabulaire extrêmement trash, très vite il comprend que ces mots qui heurtent, frappent, dérangent, sont ceux d’un être blessé, quelqu’un qui n’a pas d’autre façon de s’exprimer, pas d’autre choix que d’être direct. Des mots entiers toujours, vrais tout le temps, sensibles indiciblement. On ne badine pas avec l’amour pas plus qu’on ne triche avec la vie et ses faux semblants quand on s’appelle Billie.

Des personnages attachants. Une sensibilité à fleur de plume. Billie est une bouleversante fable au coeur de l’humain.

 

P50 : On le savait, que c’était notre dernière chance et qu’on tenait là notre revanche sur toutes ces années de solitude passées au milieu des nazes et des morues du monde entier. Oui. On n’a rien dit et on a regardé par la fenêtre pour redescendre en pression, mais on le savait. Qu’en vrai, nous aussi, on était beaux.

Informations pratiques :

Prix éditeur : 15€

Nombre de pages : 224

ISBN : 978-2842637903

Publicités

Catherine Charrier : La fréquentation des à-pics. Magnifique!

frequentation-a-pics

La fréquentation des à-pics, de Catherine Charrier

Editions Kero, mai 2013

 

Dans son premier ouvrage, L’attente (chronique ici : http://koryfee.over-blog.com/article-l-attente-de-catherine-charrier-l-attente-une-maitresse-draconnienne-107328093.html ) Catherine Charrier s’était révélée être une véritable chirurgienne des âmes et des sentiments. Elle confirme cet ineffable talent avec son recueil de nouvelles, La fréquentation des à-pics, aux éditions Kéro.

A tous les stades de leur vie, les femmes sont amenées à cheminer sur des sentiers abrupts, vertigineux, consciemment ou non. En alpinistes chevronnées, rompues aux prises de décision, aux responsabilités, aux écueils, elles ne se résignent pas, jamais. Elles explorent de nouvelles voies, sans carte ni repères, décidées à atteindre des sommets de liberté plus élevés, à découvrir des horizons nouveaux. Et de forcer l’admiration souvent. Et de susciter la curiosité quant à l’origine de telles ressources.

Ces histoires de femmes, ces trajectoires d’équilibristes sur le fil de la vie, avec leur courage pour seule ombrelle, ce sont/pourraient être les vôtres. Maman, amante, fillette, femme divorcée, adolescente, femme en fin de vie, toutes se trouvent confrontées à un événement – parfois infime tel cet ourlet mal repassé, parfois cataclysmique comme l’annonce d’un cancer, événement qui, elles le sentent intimement, va bouleverser leur vie. Un vertige qui les prend aux tripes et les pousse à repousser les limites, à s’affranchir des conventions sociales et de la morale bien pensante pour suivre une voie nouvelle, créer une nouvelle brèche. Alors, pour cette adolescente à l’ourlet de robe mal repassé, pour cette femme allongée dans l’ambulance, pour cette mère qui élève seule sa fille, pour toutes ces femmes, il y aura un avant et un après la faille. Elles sont à ce moment déterminant de leur vie, ce carrefour de l’existence où tout bascule. Leurs rapports aux autres, hommes comme femmes, enfants et amis, en seront forcément modifiés. Mais elles osent, mais elles se battent pour défendre cette liberté de penser et d’agir. Dussent-elles se retrouver souvent seules à frôler l’à-pic, seules à longer le précipice.

Dans ce recueil de dix-huit nouvelles, Catherine Charrier nous relate avec une plume d’une sensibilité aussi vibrante que belle, aussi juste que délicate, le combat des femmes au quotidien dans l’apprentissage de la féminité. Juste magnifique…

Juliette Nothomb : Carrément pralines, 50 recettes à la mode de Godiva : carrément accro!

P1100961.JPG.h380

Carrément pralines, 50 recettes à la mode de Godiva, de Juliette Nothomb

Editions de La Renaissance du livre, 17 octobre 2013

Après Carrément biscuits, où Juliette Nothomb sublimait les biscuits Delacre, c’est carrément un plaisir de découvrir tout juste sorti des fourneaux, le tout beau et tout chaud Carrément pralines qu’elle nous a concocté, véritable ode à la gourmandise chocolatée. De quoi devenir carrément accro…

Le chocolat et Juliette Nothomb, c’est de son propre aveu une passion enfantine qui ne s’est pas démentie au fil du temps. Une histoire d’amour qui se décline en trois couleurs : noir, blanc et au lait. Aussi, quand le génie culinaire de Juliette s’associe à l’excellence des pralines de Godiva, naissent des recettes plus merveilleuses, plus créatives, plus étonnantes les unes que les autres. Mais attention, notre divin cordon bleu vénère trop ladite praline pour la noyer dans des desserts ou en tuer la saveur originelle. Comptez sur Juliette pour vous inventer des recettes qui subliment ce délice intemporel, soit par association, par incorporation ou « à la manière de ».

Ainsi, comment résister à son « Blondie »? Comment, vous ne connaissez que le Brownie, lequel «  se reconnaît à sa surface croûteuse et crousitillante, un peu ridée comme un chanteur de charme sur le retour »? Alors vous succomberez à son Blondie, le même que le Brownie « version péroxydée ». Impossible de même de résister plus d’un quart de milliardième de seconde à sa Tarte très noire, « cette tarte riche en cacao et onctueuse à souhait est facile à faire et ne nécessite quasi pas de cuisson. » Mieux, Juliette Nothomb vous dévoile toutes ses astuces pour réaliser vous-même ces succulents desserts. Vous pourrez ainsi, pour votre seul plaisir ou celui de vos proches, enchanter les pupilles et les papilles avec le label « c’est moi qui l’ai fait »! Carrément épatant.

Alors, si vous considérez que la gourmandise est un délicieux défaut, si vos oreilles rêvent d’entendre « encore » et non « je n’ai plus faim », ruez-vous sur ce livre carrément addictif!

ob_c20fcb_ob-e40a416f2df866a51fe783202e40af56-p1050173

Informations pratiques :

Prix éditeur : 19.90€

Nombre de pages : 126

ISBN : 978  2507 051532

La Bible selon le Chat, de Philippe Geluck…et Dieu, aux éditions Casterman : un divertissement divin!

La Bible selon le Chat, de Philippe Geluck...et Dieu, aux éditions Casterman :  un divertissement divin!

La Bible selon le Chat, de Geluck & Dieu

Editions Casterman , octobre 2013

 

Tout ce que vous avez toujours voulu chat-voir sur la création du monde vous est enfin révélé, la chat-crée sainte lumière sur vos origines faite!

Dans cette première longue histoire de sa carrière, sous forme de coffret avec deux livrets format à l’italienne, Geluck, assisté de Dieu en personne – chat-cré co-scénariste, revisite l’Ancien Testament. Et d’illustrer par ce biais le onzième commandement : «  Tu riras de tout, car vu qu’on va tous crever un jour ou l’autre, seul l’humour te permettra d’avoir un peu de recul sur les vicissitudes de l’existence ». Aucune volonté d’appeler au racisme ou à la haine dans ces gags désopilants, mais l’envie de susciter la réflexion, de repousser les limites, d’interroger sur la liberté de pensée et d’expression. Et de fait, Geluck n’a jamais été aussi loin. Dans sa parodie de la Bible, chat-ne va pas comme sur des roulettes. Car Dieu se montre bien maladroit dans sa création du monde, des animaux puis d’Adam, homme quelque peu stupide et très macho. Heureusement, il y a son ami le mouton, né le sixième jour d’un nuage auquel il a assemblé quatre pattes et une tête, pour le soutenir…et l’aimer, fidèle entre les fidèles.

Rendez-vous des disciples geluckiens à la grand messe de l’humour, de l’ironie et de l’insolence au rayon BD de votre librairie!

Une leçon de vie : Mon sourire pour guérir, de Sandra Dal-Maso

CVT_Mon-sourire-pour-guerir-sauvee-par-un-veilleur-d_4929

Mon sourire pour guérir, de Sandra Dal-Maso

Avec la collaboration de Sophie Adriansen

Editions Max Milo octobre 2013

Sandra a 27 ans, en 2007, quand un soir de juin, une seule phrase va changer le cours de sa vie : « Vous avez une leucémie, mademoiselle Dal-Maso. » Electrochoc. Une leucémie aigüe myéloblastique, la forme la plus grave de la maladie. Sandra et sa mère accusent le coup, mais aussitôt se ressaisissent : «  Maintenant on ne pleure plus, on se bat. »

Isolement en chambre stérile, chimiothérapie, le parcours du combattant commence, parcours que Sandra aborde avec une énergie, une détermination et un courage qui laissent chacun, proches comme soignants, admiratif.

Une course contre la montre est engagée. Il faut trouver au plus vite un donneur de moelle osseuse, aussi appelé « Veilleur de vie ». Les chances de compatibilité entre le donneur et le patient ne sont que d’une chance sur un million. Autrement dit infimes. D’où la nécessité que nombreux soient les inscrits au don de moëlle osseuse. Mais Sandra continue d’y croire. Et elle a raison : une greffe peut enfin être tentée sur elle, grâce à un donneur anonyme. Un don de vie.

Avec un humour et un courage qui forcent l’admiration, Sandra Dal Maso évoque son long chemin vers la guérison, une guérison rendue possible grâce à ces veilleurs de vie que sont les donneurs de moelle osseuse. Poignant.

En fin d’ouvrage, vous trouverez une documentation très pertinente avec les témoignages de quatre veilleurs de vie,les modalités pour devenir donneur de moelle osseuse, ainsi que les idées fausses concernant le don de moelle osseuse.

La chèvre aux loups, de Maurice Genevoix et Rebecca Dautremer

002470770

La chèvre aux loups, de Maurice Genevoix (auteur) et Rébecca Dautremer (illustrations)

Éditions Gautier Languereau, collection Les albums merveilleux, septembre 2013

 

Maurice Genevoix avait su garder une capacité d’émerveillement intacte face à Dame Nature, source d’inspiration inépuisable. Forêts, lacs, rivières, montagnes, fleurs, animaux, il écoutait ce que chacun avait à lui raconter. Et c’est ainsi qu’il devint ami avec Dag le castor, habitant des Montagnes Rocheuses. Une amitié qui lui vaudra les confidences du petit rongeur au sujet d’un terrible combat des années plus tôt contre les loups, et plus précisément, contre l’effrayant, le redoutable, le sanguinaire Grand-Pendard… Et alors que tous les animaux de la montagne fuyaient, paniqués, devant les crocs de l’envahisseur, une chèvre aussi gracieuse que rusée, la bien nommée Cornefine, fit montre de résistance. Et sauva ses congénères. «  C’était la plus jolie des chèvres que Les Rocheuses eussent jamais vues. Blanche, mais plus blanche que les autres. Soyeuse, mais plus soyeuse que toutes; les yeux plus noirs et plus brillants, les cornes plus aigües et de courbe plus gracieuse que chèvre chevrottant n’en couronna jamais sa tête d’un bout à l’autre des deux Amériques. Avec cela intelligente, courageuse comme les bêtes de sa race, mais là encore en excellant sur toutes, plus intelligente cent fois, plus courageuse mille fois. »

 

Avec ce conte merveilleux, Maurice Genevoix nous entraine au coeur d’une nature sauvage, là où hommes et animaux vivent en parfaite harmonie. Il nous livre la touchante histoire de la chèvre Cornefine, rusée, vive, laquelle par son courage et son intelligence, va venger sa cousine, la chèvre de Monsieur Seguin. Ou quand l’intelligence et la ruse font la force.

Un ouvrage enchanteresque, illustré par les superbes aquarelles de Rebecca Dautremer, qui ravira petits et grands!

 

Prix éditeur : 14,90€

Nombre de pages : 60

ISBN : 978 2 01 394273 7