Prix Médicis 2017 : 2ème sélection.

IMG_5514

Les jurés ont annoncé, tard dans la soirée du jeudi 28 septembre, une deuxième sélection élargie de romans français ainsi que la première liste des romans étrangers et celle des essais.

Fidèle à sa réputation, le jury du prix Médicis, réuni dans la soirée du 28 septembre, surprend encore et révèle une deuxième sélection de romans français élargie avec l’inscription de La Bosco de Julie Mazzieri (Corti), également présent dans la sélection du prix Wepler-Fondation La Poste.

De plus, les jurés ont livré une première liste de 12 romans étrangers ainsi qu’une nouvelle sélection de 11 essais. La troisième sélection sera annoncée le 30 octobre et la remise du prix aura lieu le 9 novembre.

En 2016, Ivan Jablonka (Laëtitia ou la fin des hommes, Seuil), Jacques Henric (Boxe, Seuil) et Steve Sem-Sandberg (Les élus, Robert Laffont) ont respectivement remporté le Prix Médicis du roman français, de l’essai et du roman étranger.

Les 15 romans français

Nos richesses de Kaouther Adimi (Seuil)
L’avancée de la nuit de Jakuta Alikavazovic (L’Olivier)
Une fille dans la jungle de Delphine Coulin (Grasset)
Avant que les ombres s’effacent de Louis-Philippe Dalembert (Sabine Wespieser)
Un certain M. Pikielny de François-Henri Désérable (Gallimard)
Sans Véronique d’Arthur Dreyfus (Gallimard)
Un loup pour l’homme de Brigitte Giraud (Flammarion)
Une chance folle d’Anne Godard (Minuit)
La disparition de Josef Mengele d’Olivier Guez (Grasset)
Grand frère de Mahir Guven (Philippe Rey)
Tiens ferme ta couronne de Yannick Haenel (Gallimard)
Ton père de Christophe Honoré (Mercure de France)
Fief de David Lopez (Seuil)
La Bosco de Julie Mazzieri (Corti)
Souvenirs de la marée basse de Chantal Thomas (Seuil)


Les 12 romans étrangers :

Le coeur battant de nos mères de Brit Bennett traduit de l’anglais par Jean Esch (Autrement)
La distance qui nous sépare de Renato Cisneros traduit de l’espagnol par Serge Mestre (Bourgois)
Les huit montagnes de Paolo Cognetti traduit de l’italien par Anita Rochedy (Stock)
Zouleikha ouvre les yeux de Gouzel Iakhina traduit du russe par Maud Mabillard (Noir sur blanc)
Leçons de grec de Han Kang traduit du coréen par Eun-Jin Jeong et Jacques Batilliot (Serpent à plumes)
La rivière d’Ester Kinsky traduit de l’allemand par Olivier Le Lay (Gallimard)
Les belles de Halimunda d’Eka Kurniawan traduit de l’indonésien par Etienne Naveau (Sabine Wespieser)
Mets le feu et tire toi de James McBride traduit de l’anglais par François Happe (Gallmeister)
L’archipel des Solovki de Zakhar Prilepine traduit du russe par Joëlle Dublanchet (Actes Sud)
Le corps des ruines de Juan Gabriel Vasquez traduit de l’espagnol par Isabelle Gugnon (Seuil)
Underground railroad de Colson Whitehead traduit de l’anglais par Serge Chauvin (Albin Michel)
Au nord-est de tout de Michael Winter traduit de l’anglais par Emmanuelle et Philippe Aronson (Sous-sol)
Les 11 essais :

Là où le coeur attend de Frédéric Boyer (POL)
Traité des gestes de Charles Dantzig (Grasset)
Celui qui va vers elle ne revient pas de Shulem Deen traduit de l’anglais par Karine Reignier-Guerre (Globe)
Contre la haine : plaidoyer pour l’impur de Carolin Emcke (Seuil)
A la recherche du sauvage idéal de François-Xavier Fauvelle (Seuil)
Aimer Lawrence de Catherine Millet (Flammarion)
Les bords de la fiction de Jacques Rancière (Seuil)
Retour à Lemberg de Philippe Sands traduit de l’anglais par Astrid von Busekist (Albin Michel)
La nuit pour adresse de Maud Simonnot (Gallimard)
La guerre allemande: portrait d’un peuple en guerre: 1939 -1945 de Nicholas Stargardt traduit de l’anglais par Pierre-Emmanuel Dauzat et Aude de Saint-Loup (Vuibert)
Lucrèce : archéologie d’un classique européen de Pierre Vesperini (Fayard)

 

Source : Livres Hebdo du 29/09/17

Publicités

Prix Gulli du Roman 2017 : Nos coeurs tordus (Bayard jeunesse)

Cinq livres étaient en lice ce jeudi 28 septembre, pour cette 6ème édition du Prix Gulli du Roman au Procope. Et la lauréate est… Séverine Vidal!

Jury et laureate Prix Gulli du roman 2017_copy JeromePrebois

 

La chaine Gulli, 1ère chaine jeunesse française, a créé en 2012 le Prix Gulli du Roman. Un prix littéraire qui distingue un ouvrage destiné aux 8-12 ans, avec la volonté de promouvoir la lecture et les livres pour les  enfants.

Le jury du Prix Gulli du Roman 2017, présidé par Michèle Reiser, avec Joann Sfar comme parrain cette année, a choisi de distinguer « Nos cœurs tordus » édité par Bayard jeunesse, dont les auteurs sont Séverine Vidal et Manu Causse.

PGDR2017_NosCoeursTordus_BayardJeunesse

Le livre : 

« Lou pose sa tête sur le mur. Lou range une mèche de cheveux derrière son oreille. Lou se ronge un peu les ongles. Lou sourit et c’est déjà pas mal.
– Tu lui as dit quoi, à Flachard ?
– Je lui ai dit qu’il y a mille raisons d’aimer ou de respecter les handicapés, mais sûrement pas parce qu’ils le sont.
Lou me regarde et comprend que le handicap, c’est mon domaine. Elle regarde Monique. C’est ma canne des bons jours, la jaune fluo à rayures.
Lou me dit, comme pour éviter le grand silence gêné :
– J’aime bien ta canne, c’est un peu la classe. »
Vladimir, dit Vlad, a les genoux qui se cognent et les mouvements désordonnés d’un pantin désarticulé… Handicapé de naissance, il est passionné de cinéma, drôle, sensible, généreux et n’a pas la langue dans sa poche.
Lou est séduite… et Vlad tombe amoureux. Mais Lou sort avec Morgan…

Les auteurs : 

PGDR2017_SeverineVidal_laureate_copy Jerome Prebois

Les auteurs : 

Séverine Vidal est née en 1969. Après des études de lettres, elle devient professeur des écoles. Depuis la rentrée 2011, elle se consacre à l’écriture à plein temps. Son premier livre jeunesse est paru en 2010 chez Talents Hauts. Elle écrit des romans pour adolescents (Le Rouergue, Grasset, Oskar), des BD, des albums (Sarbacane, Frimousse) et des textes pour la presse.
Manu Causse est un écrivain aveyronnais qui vit à Toulouse. Il est l’auteur de nouvelles, de pièces de théâtre, mais aussi de romans.

 

Grand Prix du Roman de l’Académie française : première sélection

IMG_5511IMG_5512

La commission du Grand prix du roman de l’Académie française a dévoilé une première liste de neuf titres.

Les académiciens ont délibéré, jeudi 28 septembre, et dévoilé la première sélection du Grand prix du roman de l’Académie française 2017. Parmi les neuf romans sélectionnés, on retrouve de nombreux livres déjà en lice pour un ou plusieurs grands prix d’automne comme Un certain M. Piekielny de François-Henri Désérable ou L’art de perdre d’Alice Zeniter (Flammarion). Mais il y a aussi des surprises comme le dernier roman de Julie Wolkenstein (Les vacances, P.O.L), très remarqué en librairie à la rentrée, ou l’énorme volume de Michel Le Bris, Kong (Grasset) et ses 937 pages.

Une deuxième sélection sera communiquée le 12 octobre, en vue de l’attribution du Grand prix du roman, qui sera décerné le jeudi 26 octobre.

L’an dernier, Adelaïde de Clermont-Tonnerre avait été distinguée pour Le dernier des nôtres, paru chez Grasset.

Les neuf romans :

Ma reine de Jean-Baptiste Andrea (L’Iconoclaste)
Avant que les ombres s’effacent de Louis-Philippe Dalembert (Sabine Wespieser)
Un certain M. Piekielny de François-Henri Désérable (Gallimard)
Le Déjeuner des barricades de Pauline Dreyfus (Grasset)
Tiens ferme ta couronne de Yannick Haenel (Gallimard)
Kong de Michel Le Bris (Grasset)
Légende d’un dormeur éveillé, de Gaëlle Nohant (Héloïse d’Ormesson)
Les Vacances, de Julie Wolkenstein (P.O.L)
L’Art de perdre, d’Alice Zeniter (Flammarion).

Source Livres Hebdo du 28/09/17

Les Chroniques de Koryfée dans le magazine La Fringale Culturelle!

Le Blog Les Chroniques de Koryfée est à l’honneur dans le N°2 du magazine La Fringale Culturelle, dans la rubrique « Ces gens qui font le buzz!  » Joie.

 

Capture-d_écran-2017-09-20-à-16.12.34

Vous connaissez le magazine La Fringale Culturelle, lancé par Christophe Mangelle, auteur du site éponyme? Non? Alors si vous souhaitez être informé sur la rentrée littéraire, mais aussi sur l’actualité du cinéma, du théatre, de la musique,  bref, sur tout ce qui fait l’actualité culturelle, n’attendez plus! Non seulement LFC est un magazine de 180 pages richement illustrées, avec de nombreuses interviews, des conseils de lecture, de sorties, mais il est entièrement gratuit!

Où lire ce magazine? Mais partout! Chez vous, dans les transports, dans la salle d’attente du dentiste, chez le coiffeur,  debout, assis, couché, LFC est accessible en ligne partout et tout le temps. Il vous suffit de cliquer sur ce lien :  LFC#2 

Pour ce deuxième numéro, le blog Les chroniques de Koryfée est mis à l’honneur dans la rubrique « Les gens qui font le buzz ».

IMG_5496IMG_5497Un très grand merci à LFC magazine pour cette mise en lumière ! Et un très grand merci à son créateur Christophe Mangelle, bien sûr!

Bien rédiger pour le web, Isabelle Canivet : la bible de la rédaction WEB!

C-Kv-mzXsAAuOzW.jpg

Bien rédiger pour le web, Isabelle Canivet

Stratégie de contenu pour améliorer son référencement naturel

Préface de Virgile Juhan

Editions Eyrolles, 4ème édition mai 2017. 

La bible de la rédaction web dans une quatrième édition mise à jour. Pour répondre à toutes les questions que vous vous posez afin d’améliorer votre visibilité, faire venir-et revenir des visiteurs sur votre site. 

A qui s’adresse ce livre ?

A toute personne qui produit du contenu sur le web (blogueur, rédacteur web, chef de projet, graphiste, référenceur, …). Grâce à ses nombreux exemples et illustrations graphiques, ce livre reste accessible au plus grand nombre. Nul complexe à avoir si on n’est pas un as de la rédaction Web et du référencement, car ce livre vous propose justement de progresser. Il faut juste se montrer persévérant, car cet ouvrage, très complet, fait plus de 700 pages.

Que vous enseigne-t-il ?

Ses enseignements visent à vous apprendre à optimiser votre contenu afin d’améliorer votre référencement naturel. Le contenu est en effet la clef de voûte d’un référencement durable. Au-delà du graphisme et des prouesses techniques, c’est le contenu d’un site web qui fait la différence – avant tout, c’est pour lui que vient l’internaute. Pertinent, bien écrit et bien construit, un site gagnera une visibilité méritée sur les moteurs de recherche. C’est en véritable stratège que le chargé du contenu – bien plus qu’un rédacteur – en fera la force de frappe de son site. Des contenus efficaces pour vos visiteurs comme pour les moteurs de recherche !

Définition de la cible, amélioration de l’accès au contenu, analyse des statistiques, définition des mots-clés, amélioration de la visibilité, critères de base du référencement et autres subtilités vous seront enseignés afin que vous deveniez un rédacteur Web accompli.

Un excellent ouvrage grâce auquel le référencement et la rédaction web n’auront plus aucun secret pour vous !