Montessori partout et pour tous, Sylvie d’Esclaibes (Balland)

montessori-partout-et-pour-tous

Montessori pour tous, Sylvie d’Esclaibes

Editions Balland, août 2016

220 P. ; 18€

 

25 ans d’expérience, 25 ans d’élèves et de rencontre, 25 ans de pédagogie. C’est cette richesse que Sylvie d’Esclaibes partage avec nous dans son livre, véritable bible sur Montessori, de la naissance au baccalauréat.

C’est la nécessité de trouver une meilleure manière d’apprendre à ses cinq enfants, qui a conduit Sylvie d’Esclaibes à adopter et adapter les enseignements de Maria Montessori, à se former, apprendre au contact des enfants.

C’est une évidence pour chacun : chaque enfant a sa personnalité. Besoins, capacités, rythme, centres d’intérêts diffèrent de l’un à l’autre. Or nous tendons à l’oublier en les traitant tous de la même façon, en appliquant un modèle d’enseignement unique. Face à ce constat, Sylvie d’Esclaibes a cherché pour ses enfants un système d’apprentissage mieux adapté à leur individualité. Et l’a étendu aux autres enfants.

Elle a alors tout lu sur Maria Montessori : « Ce qui m’a séduit le plus c’est le respect du rythme et de la personnalité de chacun, le fait que très jeune on réponde aux besoins de l’enfant d’apprendre et de développer tous ses potentiels à travers un matériel pédagogique très élaboré, le fait que le professeur est un guide observateur de l’enfant,que son  but est de rendre l’enfant autonome par rapport à l’adulte, lui donner confiance en lui, ne jamais essayer de changer sa personnalité, le respecter tel qu’il est. »

Enseigner avec bienveillance, passion et gentillesse, sans juger, en acceptant chaque enfant tel qu’il est, lui donner confiance en lui, développer sa créativité, son autonomie, ses sens, son ouverture à la culture dans toutes ses acceptions, faire en sorte qu’il soit heureux à l’école, sont quelques uns des points forts de cette méthode. Après avoir partagé son expérience, développé les grands axes de son approche, l’auteur nous propose de découvrir le témoignage d’anciens élèves de Montessori, souvent en échec dans le système scolaire traditionnel français. Des expériences édifiantes sur des êtres qui ont trouvé et réussi dans leur voie, grâce à cette approche novatrice.

Un ouvrage complet, riche en exemples, très accessible, pour toutes les personnes désireuses de s’informer sur la méthode Montessori.

 

 

Toutes les formes! Joue à tout construire avec les formes géométriques (Nathan)

004430329

Toutes les formes! Joue à tout construire avec les formes géométriques

Illustrations Elisa Gehin

Editions Nathan, octobre 2016

A partir de 4 ans.

Grâce à ce livre, les enfants vont découvrir qu’avec des formes simples (carrés, rectangles, triangles, ronds…), on peut construire des objets très différents.

Voilà une collection judicieuse et ludique, pour jouer et grandir, conçue en collaboration avec Sylvie Gouel et Lucie St Ges, psychomotriciennes spécialisées dans le développement des jeunes enfants.

L’histoire du petit bonhomme toujours insatisfait de ce qu’il a, qui démolit chaque objet nouvellement acquis pour en obtenir un autre censé être mieux, va servir de prétexte à encourager vos enfants à inventer avec des formes. Comment passer d’une maison à une voiture, d’une voiture à un bateau, puis à une fusée et à un château? En modifiant l’assemblage des pièces qui les composent. Pour ce faire, les enfants disposent de magnets en fin d’ouvrage et de six modèles de construction : voiture, château, etc.

image

Les plus jeunes pourront commencer par poser les magnets directement sur les pages du livre, ce sera plus aisé. Les plus aguerris pourront reproduire les formes avec les magnets sur un autre support, en prenant les images du livre pour exemple. Certes, l’enfant va se tromper, essayer plusieurs fois avant de réussir à reproduire la construction, mais cela va lui permettre d’enrichir ses représentations de l’espace, d’améliorer sa motricité fine. Et quel plaisir pour lui de voir se dessiner enfin le résultat! Mieux, il pourra à son tour inventer de nouveaux objets, devenir un bâtisseur en herbe!

Une jolie histoire qui permet à l’enfant de jouer, construire et inventer. Un cadeau à offrir sans modération!

Citation du jour

Pour moi une nouvelle vie commençait, et, dorénavant, ce serait ma vie, fruit de mes décisions, de mes choix, de ma volonté. Adieu les doutes, les hésitations, les peurs d’être jugé, de ne pas être capable, de ne pas être aimé. Je vivrai chaque instant en conscience, en accord avec moi-même et avec mes valeurs. Je resterai altruiste, mais en gardant à l’esprit que le premier cadeau à faire aux autres est mon équilibre. J’accepterai les difficultés comme des épreuves à passer, des cadeaux que m’offre la vie pour apprendre ce que je dois apprendre afin d’évoluer. Je ne serai plus victime des événements, mais acteur d’un jeu dont les règles se découvrent au fur et à mesure, et dont la finalité gardera toujours une part de mystère.

Laurent Gounelle, L’homme qui voulait être heureux (Anne Carrière éditions)

homme-qui-voulait-etre-heureux-gounelle

 

Aimer sans violence, de Christophe Carré (éditions Eyrolles)

aimer-sans-violence

Aimer sans violence. Les clés d’un amour apaisé, de Christophe Carré

Éditions Eyrolles, Novembre 2016

Aimer sans violence, cela ne va-t-il pas de soi ? Pas si sûr. Passée l’effervescence des débuts, les premières crises et conflits apparaissent lorsque les partenaires se découvrent sous leur vrai jour, imparfaits et lacunaires. Alors, n’y a-t-il pas d’amour heureux ? Un livre passionnant , clair et édifiant.

Au début d’une relation, chacun est sur son petit nuage, voit en l’autre un être idéal. Or le temps fait parfois un travail de sape et l’atterrissage est alors violent. Pourquoi ? Car l’autre nous apparaît peu à peu tel qu’il est, avec ses failles, ses lacunes et non plus tel que nous le voyions avec l’aveuglement de la passion. Face à ce constat, nous adoptons souvent des attitudes qui, loin d’apaiser les tensions, vont les envenimer encore davantage : reproches, jugements, injonctions à changer conformément à nos attentes et besoins. On n’aime plus l’autre pour ce qu’il est, on veut qu’il soit conforme à nos désirs. Cela ressemble à de l’amour mais n’en est plus qu’un pauvre et lointain ersatz.

Avant de nous livrer les clés d’un amour apaisé, respectueux de chacun, Christophe Carré nous interroge sur ce qu’est l’amour : sentiment ou besoin vital de liens ? Quels sont les comportements et actes qui viennent altérer en profondeur l’amour authentique ? Les conflits sont-ils à redouter ou offrent-ils au contraire l’opportunité de tout mettre à plat pour soigner à temps la relation souffrante ?

Christophe Carré, apporte dans ce livre un éclairage passionnant et instructif sur la relation amoureuse. A partir d’exemples nombreux, d’exercices pratiques, de développements clairs, il permet à chacun de « qualifier » sa relation, de repérer ses points forts, ses failles et d’apporter une aide concrète pour surmonter ces dernières.

Un livre pour tous les amoureux, ceux qui sont épanouis et souhaitent le rester. Ceux qui rencontrent des difficultés et souhaitent les surmonter. Car l’amour authentique rayonne dans la paix.

 

Citation du jour

Je me suis dit qu’on allait apprendre aux mômes, dès le plus jeune âge, à être à côté de leur vie. On va les conditionner à être uniquement dans les pensées, dans le mental, quoi. On va les enfermer dans leur mental, ne s’adresser qu’au mental, ne stimuler que leur mental, et les empêcher d’utiliser autre chose que le mental. On va leur enseigner des milliards de choses au niveau mental, et on va rien leur apprendre aux autres niveaux.

Les autres niveaux, c’est leur apprendre à être bien dans sa peau, à l’écoute de son corps, apprendre à se connaître, à s’aimer, à avoir confiance en soi, à gérer ses émotions, apprendre à communiquer avec les autres, à les comprendre, savoir écouter, convaincre, se faire respecter, gérer les relations, résoudre ses conflits, comprendre ses peurs et aller au-delà, apprendre à apprécier la vie, à être serein… Bref, tout ce qui te permet de t’épanouir, quoi. »

Laurent Gounelle, Le philosophe qui n’était pas sage (Kero)

83109776_o

Pénurie dans la galaxie, Juliette Nothomb : jubilatoire!

1507-1

Pénurie dans la galaxie, Juliette Nothomb

Editions Acrodacrolivres, octobre 2016.

Un humour savoureux, une imagination débordante, avec Pénurie dans la galaxie, Juliette Nothomb nous offre un livre absolument jubilatoire.

Imaginez que le réchauffement climatique prenne une ampleur phénoménale. Imaginez que la Terre ne soit pas la seule planète habitée. Non, je ne parle pas de Mars et des petits hommes verts, auquel cas je ne vous apprendrais rien, mais des lactésiens ! Lactéquoi ? Des habitants de la Voie Lactée pardi !

Nous sommes en 4014 (grâce à un saut de puce dopée dans le futur ) et les Lactésiens ont besoin de nous. Ils ont dépêché leur porte-parole auprès des terriens, Listerio, un petit jeunot de 234 ans (l’auteur ne dit pas s’il est un descendant de Jeanne Calmant), pour solliciter notre assistance technologique. Pensez donc, faute d’avoir pris soin de la Voie Lactée, qui n’était jusqu’en 4010 que fleuves et mers de lait délicieux, le climat s’est réchauffé, passant de 4 à 11 degrés. Et le lait, boisson vitale des Lactésiens, élément central de leur alimentation, de tourner. Pire, de se transformer en beurre ! C’est ainsi la population lactésienne dans son ensemble qui est menacée…

Or « S’il est universellement connu que les êtres sont peu partageux quand il s’agit d’aider d’une manière ou d’une autre des sinistrés dont la nature du désarroi est inconcevable pour les premiers, il est par contre fréquent de voir s’entraider avec enthousiasme, générosité et efficacité des populations qui vivent dans des conditions géographiques et climatiques semblables, et sont menacées par les mêmes dangers ». Les terriens que nous sommes étant fort heureusement (hélas !) experts en matière de réchauffement climatique, nous sommes les mieux à même d’aider ces pauvres Lactésiens.

Juliette Nothomb, avec sa verve inimitable, nous offre un livre absolument savoureux. Le lait dans tous ses états, de la mousse lactée au beurre rance, ou comment aborder un sujet aussi sérieux que le changement climatique par le biais de la dérision. Des formules inédites, un humour inénarrable, apprêtez-vous à passer un délicieux moment sur la Voie Lactée !