Citation du jour

Ce qui est urgent s’oppose souvent dans nos vies à ce qui est important.
Urgent : faire ce que la vie nous demande de faire : travail, courses, bricolage, temps à donner aux autres …
Important : marcher dans la nature, contempler les belles choses, prendre le temps de parler à de vieux amis …

L’urgent prend vite la place de l’important, qui peut toujours attendre et n’est presque jamais urgent. Nous le savons en théorie, comme toujours.
Et en pratique, que faisons-nous ?

Christophe André – Et n’oublie pas d’être heureux

Et_n_oublie_pas_d_etre_heureux

Deux nouveaux albums de T’Choupi, l’ami des petits, chez Nathan !

image.jpeg

Les éditions Nathan publient deux nouveaux albums de T’Choupi, ce personnage haut en couleur, aux formes douces et rondes. Deux histoires qui accompagnent les enfants dans toutes les grandes étapes de la vie . Des livres au petit format idéal pour les menottes, avec de surcroît un papier glacé qui ne craint pas la confiture ou le verre de jus de fruit renversé.

T’Choupi n’a plus de tétine

Apaisante, rassurante, la tétine ne doit cependant pas être utilisée trop longtemps. T’Choupi, à l’image de nombre de nos chères têtes blondes, n’entend cependant pas la quitter aussi facilement. A table, en promenade, au coucher, la tétine et lui sont inséparables. Et ses parents de se désoler. Jusqu’au jour où au parc, T’Choupi se fait un nouvel ami, lequel vient de perdre sa tétine. Il le console, joue avec lui, lui prouve que la vie sans tétine peut être chouette aussi et… réalise que lui-même vit bien mieux sans !

Ou comment devenir un vrai grand. Un livre qui aidera les petits à se défaire en douceur de la tétine en s’identifiant au joyeux personnage de Thierry Courtin.

T’Choupi fait du tennis

C’est mercredi et il n’y a donc pas école. Pour T’Choupi, l’heure est venue de s’adonner à un nouveau loisir : le tennis ! Une belle raquette, de chouettes balles, un gentil professeur, de nouveaux amis, c’est la découverte de ce sport, de ses règles, de ses difficultés et de ses satisfactions aussi. Et surtout, T’Choupi va apprendre l’importance de la persévérance. Vive les progrès réalisés, les services et revers maîtrisés ! Et d’attendre avec impatience le prochain cours.

Une histoire qui aidera les petits dans l’apprentissage d’une nouvelle activité et apaisera leurs éventuelles appréhensions. Le but n’est pas d’en faire des champions, mais de faire en sorte que le sport leur apporte les bases d’une éducation santé, du dépassement de soi, de l’échange. Et ce, avec le sourire, tout comme T’Choupi !

 

Informations pratiques :

16*16 cm

24 pages

5,70€

Charles Draper, de Xavier de Moulins (JC Lattès)

9782709648530-001-X_0

Charles Draper, Xavier de Moulins

Editions JC Lattès, février 2016

Xavier de Moulins explore le couple, la jalousie, ce mal moderne autour des moyens de communication. Un roman qui oscille entre drame intime et mal collectif. Une réussite.

Charles, chef d’entreprise, se partage entre son travail à Paris en semaine, sa femme et ses enfants en province le week-end. Un mode de vie éprouvant qu’il a adopté pour faire plaisir à celle qu’il aime depuis le lycée, sa femme Mathilde. Et d’échanger leur duplex rue de Vaugirard contre un corps de ferme à la campagne. Que ne ferait-il pas pour le bonheur de sa famille ?

Pourtant, ces derniers jours, Mathilde semble s’éloigner de lui. Son portable n’arbore plus la photo d’eux deux, ses yeux sont davantage accaparés par l’écran de son téléphone que par son mari. Des doutes qui peu à peu se muent en certitude. Puis en obsession. Térébrante. Sa femme ne le trouve plus attirant. Sa femme a forcément un amant.

Une jalousie dévorante le gagne. Telle une armée de termites, elle ronge les fondations de son couple. Prisonnier d’une mauvaise série, Charles se voit dans la peau de l’antihéros trahi par son conjoint et un tiers, et filme en plan serré les comportements de ses partenaires comme autant d’indices du crime dont il sera la victime.  Mais ne se trompe t-il pas de film ? Et qui sont les vrais acteurs ? Qui joue et qui se joue de qui ?

Avec son quatrième roman, Xavier de Moulins nous offre un thriller psychologique qui explore avec brio les arcanes de la jalousie. Mais pas seulement. A l’heure du numérique et du culte de l’ego, en excellent observateur de ses contemporains, l’auteur analyse très finement ce monde de faux-semblants qui est le nôtre. Les nouvelles technologies nous libèrent-elles vraiment ? Ou sommes-nous de nouveaux esclaves modernes, prisonniers du culte de l’image, de la jeunesse et de la réussite ? Un roman qui entraine les lecteurs en apnée dans un jeu d’apparences trompeuses dont Xavier de Moulins est le seul à détenir la clef. Jusqu’à la toute dernière page.

A lire !

P.94 : A trop s’y chercher, on meurt d’épuisement dans le regard des autres. La cataracte du coeur ne s’opère pas.

P.123 : Le portable est une arme vicieuse. Sa promesse d’autonomie est un esclavage, celui de l’individu en permanence relié à son ego, à sa peur de manquer.