Livre pour enfant : Fioul, Vincent Faurie

Fioul de Vincent Faurie
©Karine Fléjo photographie

Un roman touchant pour jeunes adolescents, qui emprunte leurs codes et leur langage. Harcèlement scolaire, premiers émois, les tourments d’un ado dans un collège mal famé.

Harcèlement scolaire

Tom s’évade de sa vie sans reliefs par le dessin. Entre son père dépressif et sa maman qui peine à faire bouillir la marmite avec les ménages qu’elle fait dans le quartier, le quotidien n’est pas toujours rose. Quant à son collège, il a une sale réputation. Pour éviter les embrouilles avec ses camarades, il se met à dessiner pour détourner l’attention de lui au dessin, art pour lequel il a un réel talent.

Heureusement, dans ce collège, il y a aussi Camille, une fille avec un sourire aussi timide que doux. Cette fille remarquable fait battre le cœur de Tom, bien que ce dernier ne se fasse guère d’illusion sur la réciprocité de ses sentiments.

Mais un jour, Camille est victime de harcèlement par ses camarades de classe. Tom vole alors aussitôt à son secours. Son acte d’héroïsme va-t-il le faire sortir de la transparence dans le regard de Camille?

Amitié et entraide

Fioul, de Vincent Faurie, aux éditions Fleurus, est un roman très touchant, destiné aux jeunes adolescents. Une histoire entre collégiens qui parlera à beaucoup d’ados, qui emprunte leur langage parfois cru et très direct, leurs codes, leurs attitudes.

Dans ce roman, l’auteur évoque la précarité, cette absence du minimum pour se nourrir et rester propre. Avec beaucoup de sensibilité, il montre combien le sort des autres est l’affaire de tous, combien la solidarité et l’amitié peuvent permettre d’embellir le quotidien de chacun. Un roman porteur d‘espoir, qui montre que même les situations qui paraissent les plus désespérées peuvent trouver une embellie..

Informations pratiques

Fioul, Vincent Faurie – Editions Fleurus, août 2020 – 120 pages – 12,90€ – Pour enfants de 9-13 ans

Le barrage, David Almond et Levi Pinfold

le barrage
©Karine Fléjo photographie

Un livre magnifique, tant par la splendeur des illustrations que par les émotions véhiculées par l’histoire. Une ode vibrante aux vertus de la musique.

Construction d’un barrage

La vallée a été désertée par les habitants. Ce lieu autrefois si joyeux, où les gens dansaient au rythme des violons et des cornemuses, va bientôt disparaitre, englouti par les flots. En effet, la construction du barrage est presque achevée et les villages ont été évacués.

Mais avant que l’eau n’envahisse tout, que les derniers vestiges et les dernières maisons debout ne soient noyés sous les flots, un père et sa fille viennent à l’aube rendre hommage en musique à ce lieu. Violon, chants, danse inondent chaque maison de la vallée grâce au touchant duo. En souvenir de ce qui n’est plus. En prévision du lac qui sera. Et de la musique qui, envers et contre tout, continuera de résonner, autour de soi et en soi.

Le pouvoir de la musique

Le barrage, de David Almond, somptueusement illustré par Levi Pinfold, est un ouvrage bouleversant. Un livre d’une grande sensibilité, sur la disparition d’un lieu de vie, la naissance d’un autre paysage et l’espoir, que l’on parvient à garder envers et contre tout, grâce à la musique. Ce duo père-fille, uni par l’amour qu’ls se portent et par la musique qui les transporte, est d’une déchirante beauté. Quant aux aquarelles de Levi Pinfold, elles sont si douces, si saisissantes, que l’on a envie de découper chaque page pour l’encadrer et en faire un tableau.

Encore un MAGNIFIQUE livre de cette géniale maison d’édition québécoise, les éditions d’Eux.

Informations pratiques

Le barrage, David Almond (texte) et Levi Pinfold (illustrations) – éditions d’Eux, avril 2020 – 32 pages – 16€

Bande dessinée : Sea Shepherd, Guillaume François Mazurage

Sea Shepherd bande dessinée
©Karine Fléjo photographie

Une immersion fascinante dans les combats que mène l’organisation internationale Sea Shepherd contre les braconniers financés par les cartels. Ou comment des hommes de tous horizons s’engagent pour sauver le vaquita, le mammifère marin presque éradiqué du globe. Inspiré de faits réels.

Préserver les océans

Sea Shepherd est une organisation internationale dont les actions directes ont pour but de préserver les océans, depuis plus de 40 ans. Il s’agit en effet de lutter contre ceux qui détruisent la vie et l’habitat marin. Car l’océan est un écosystème à l’équilibre complexe et fragile, dont la survie de l’homme dépend : c’est en effet le premier producteur d’oxygène, avant les forêts. Il constitue la première machine de régulation du climat.

C’est pour observer le travail des équipes de Sea Shepherd, que le dessinateur Guillaume François Mazurage a embarqué en 2018 au large du Mexique sur un de leurs bateaux. La mission d’alors portait le nom d’opération Milagro. Il s’agissait de lutter contre le braconnage du vaquita, un mammifère marin en voie d’extinction, très prisé par la médecine traditionnelle asiatique et vendu à prix d’or (jusqu’à 25 000 dollars le kilo…). Une mission pour le moins périlleuse contre les cartels …

Une bande dessinée informative essentielle

Sea Sherpherd, opération Milagro, est une histoire extrêmement vivante, instructive et passionnante, tirée de l’expérience de l’auteur, Guillaume Mazurage. Une prise de conscience essentielle. Une immersion dans l’univers de ceux, avocats, biologistes, danseurs, ingénieurs, hommes et femmes de tous horizons, qui ont tout quitté pour se mettre au service de la sauvegarde des océans et essayer de faire évoluer les mentalités. Cette bande dessinée alerte les jeunes, ces adultes de demain, sur les menaces qui pèsent sur les océans. La mer régule aussi bien les températures que la météo, et donc tout ce qui menace l’océan et son équilibre, menace l’homme. Pêche industrielle, pollution, pesticides, plastiques, herbicides détruisent les écosystèmes de l’océan. Il est urgent d’agir. De réagir. Et cela commence par informer.

Des illustrations dynamiques, vivantes, au service d’une histoire passionnante.

Informations pratiques

Sea Shepherd, Guillaume François Mazurage – éditions Robinson, juin 2020 – 56 pages – 11,95€

Livre pour enfant : Le garçon invisible, Trudy Ludwig

le garçon invisible
©Karine Fléjo photographie

Une histoire superbe, d’une grande sensibilité, sur ces enfants qui se sentent invisibles au sein d’un groupe. Ceux que l’on ne remarque pas, ni n’entend.

Se sentir invisible

Arthur est un petit garçon discret. Tellement discret, que personne ne le remarque à l’école, pas plus la maitresse que les élèves.. Personne ne lui propose de jouer, de s’asseoir près de lui à la cantine. Quant aux fêtes d’anniversaire, on ne pense pas même à l’inviter. Il reste donc toujours seul.

Alors Arthur, passionné de dessin, se réfugie dans son monde imaginaire, crée des histoires dans lesquelles les superhéros se font des amis partout où ils vont.

Un jour, un petit nouveau arrive à l’école. Un petit garçon asiatique de culture différente, ce qui n’est pas sans attirer les moqueries de la classe. Sauf d’Arthur. Ces deux enfants différents chacun à leur manière, sauront-ils s’épauler pour devenir plus forts et se faire accepter des autres? Arthur parviendra-t-il à sortir de son sentiment d’invisibilité grâce à cette nouvelle amitié?

La place de l’enfant

Je vous ai déjà fait l’éloge de cette maison d’édition québécoise, les éditions d’Eux. Et je vais me répéter (et me répèterai encore 😉 ) : j’adore la ligne éditoriale de cette maison d’édition pour la jeunesse (« la lecture doit être un élément de transformation pour l’enfant « ), la qualité et la sensibilité de ses textes, la beauté de ses illustrations. Le garçon invisible, de Trudy Ludwig et Patrice Barton, est ouvrage magnifique, d’une extrême sensibilité : j’ai été indiciblement touchée par le sort de ce petit garçon qui ne parvient pas à se faire une place au sein d’un groupe, qui ne parle pas aussi fort que les autres, se fait oublier tandis qu’est grande son envie de se mêler aux autres enfants. De petits êtres à ne pas négliger! L’auteure et conférencière de renom, Trudy Ludwig, consacre son travail à la place de l’enfant dans notre société, aux obstacles qu’il rencontre et doit surmonter pour grandir et avancer. Une histoire forte, de merveilleuses et infiniment tendres illustrations (félicitations Patrice Barton) qui forment un outil pédagogique fort utile pour les parents et enseignants.

Un ENORME coup de coeur ❤ !

Informations pratiques

Le garçon invisible, Trudy Ludwig (texte) et Patrice Barton (illustrations)- éditions d’Eux, août 2020 – 32 pages – 14€

Site des éditions d’Eux : https://editionsdeux.com/

Le premier (et génial) dictionnaire Larousse des maternelles !

©Karine Fléjo photographie

Les éditions Larousse publient un dictionnaire destiné aux enfants de 4 à 6 ans. Un outil pédagogique ludique, pour accompagner l’enfant dans son apprentissage de la langue. Un trésor de 2000 mots et de 1000 illustrations.

Le premier dictionnaire pour les maternelles et CP

C’est un ouvrage pédagogique merveilleux que nous proposent les éditions Larousse avec ce dictionnaire illustré spécialement conçu pour les petits. Qu’ils soient en moyenne ou grande section de maternelle, ou en cours préparatoire (voire plus), les enfants trouveront dans cet ouvrage une mine de mots nouveaux ou familiers, ainsi que des dessins illustrant le sens des mots.

Cet ouvrage commence par une familiarisation avec les lettres et les sons. Car pour que l’enfant comprenne un mot, il faut qu’il apprenne de quoi le mot est composé. Du son A comme AnAnAs, Abeille ou Abricot, au son OI comme OIe, rOI ou dOIgt, le tout illustré joyeusement.

Suit un vrai dictionnaire de 2000 mots, avec des définitions accessibles à la compréhension des 4-6 ans, des exemples, synonymes et dessins pour faciliter l’accès au sens.

Enfin, l’ouvrage se termine en proposant aux enfants de découvrir le monde : en effet, pas moins de 32 planches illustrées lui permettent de découvrir, d’identifier, de reconnaître du vocabulaire lié aux oiseaux, aux animaux de la mer, à la ville, au jardin , aux fruits, à la ville, etc.

larousse des maternelles

Un livre complet, incontournable pour l’apprentissage de la langue.

Une initiation aux sons et aux lettres

Le dictionnaire Larousse des maternelles est un ouvrage extrêmement bien conçu pour les enfants qui ne savent pas encore lire ou commencent seulement leur apprentissage de la lecture. Un outil à la fois amusant et enrichissant, qui permet à l’enfant et à l’adulte d’échanger et de partager autour des lettres, des sons, des mots. L’enfant peut ainsi identifier le mot dans l’image et écouter le texte explicatif lu par l’adulte, voire le lire lui-même s’il maîtrise la lecture. Pour chaque mot, l’enfant se voit proposer une illustration claire, des exemples proches de son univers, des synonymes, des contraires et des mots de la même famille.

Je trouve ce dictionnaire génial et n’ai qu’un seul regret : qu’il n’ait pas existé quand j’avais 5 ans (il y a quelques décennies 😀 ) tant il est passionnant et bien conçu.

Un incontournable de la rentrée de vos chères têtes blondes.

Informations pratiques

Le dictionnaire Larousse des maternelles – éditions Larousse, juin 2020 – 320 pages – 14,95€ – Pour enfants de 4 à 6 ans, MS/GS/CP

Livre pour enfant : Mon livre de l’amitié

mon livre de l'amitié
©Karine Fléjo photographie

Avoir des amis est une source de bonheur, d’épanouissement et de confiance en soi. Mais se lier d’amitié n’est pas toujours facile. Ce livre explique clairement aux enfants ce qu’est l’amitié, comment la développer, l’entretenir, ce qu’il faut ou ne faut pas accepter au nom de l’amitié. Excellent.

L’amitié chez l’enfant

Avoir des amis avec lesquels partager des jeux, des rires, échanger, jouer, rêver est un facteur d’épanouissement, joue un rôle essentiel dans le développement physique et psychologique du petit. Et alimente la confiance en soi. Pour autant, il n’est pas toujours aisé pour un enfant de se faire des amis, d’aller vers les autres et de les laisser venir à soi. Les timides, les petits nouveaux dans une école ou dans une activité, les complexés, les soumis, resteront en retrait à rêver d’être intégrés.

Bonne nouvelle, l’amitié s’apprend ! Il est tout à fait possible de surmonter les difficultés à aller vers les autres, d’apprendre à surmonter sa crainte du rejet. Ce livre sur l’amitié donne en effet des clés à l’enfant pour oser entrer en contact avec les autres, poser des limites, surmonter les brouilles, se réconcilier, soutenir ses amis.

Un livre avec plein d’exemples concrets

Ce livre sur l’amitié, de Félicity Brooks (texte) et Mar Ferrero (illustrations) est un outil pédagogique complet et fort utile, destiné aux enfants de 3 à 5 ans. Grâce aux nombreuses mises en situation illustrées, il permet de faire comprendre à l’enfant l’importance d’avoir des amis, comment s’en faire, ce que représente l’amitié et le partage, mais aussi le pardon, le compromis. Des exemples illustrés répondent à toutes les questions qu’il peut se poser, avec des mots compréhensibles pour lui.

Un insert à destination des parents aide ces derniers avec des outils concrets à accompagner leur enfant dans son ouverture aux autres.

Un livre que je recommande VIVEMENT!

Informations pratiques

Mon livre de l’amitié, Felicity Brooks et Mar Ferrero – éditions Usborne, août 2020 – 10,95€

Site des éditions Usborne : https://www.usborne.fr/

Livre pour enfant : Le club des chatons, Sue Mogredien

Le club des chatons
©Karine Fléjo photographie

Une collection qui séduira tous les amoureux des animaux en général et des chats en particulier. Une nouvelle aventure de fillettes propriétaires de chatons intrépides à découvrir dans chaque tome! A partir de 7 ans

Des aventures félines

Elles sont six copines, heureuses propriétaires chacune d’un chaton. Et elles ont décidé de monter un club secret : le club des chatons. Du haut de leurs huit ans, Mina, Lili, Lou, Violette, Chloé et Jade se réunissent régulièrement avec leurs joyeux félins. Elles évoquent les mésaventures de ces derniers, leurs bêtises, leurs prouesses et consignent tout cela dans un cahier.

Cette fois, c’est Mina qui a du souci à se faire. En effet, depuis qu’elle a Roméo, son adorable chaton, elle délaisse un peu les devoirs et le rangement de sa chambre. Alors ses parent la rappellent à l’ordre, d’autant que sa grande sœur Sunita est irréprochable, s’occupe admirablement bien de son lapin Pirouette. Mina fait des efforts, mais à vouloir tout gérer, elle perd un peu les pédales et un matin elle file à l’école en oubliant de nourrir Roméo…Saura-t-elle prouver à ses parents qu’elle sait être à la hauteur de ses responsabilités?

Une collection pour les amoureux des chats

Dans chaque tome du Club des chatons, on retrouve les six fillettes, avec pour chaque nouvelle histoire, un zoom mis sur une fillette et son chaton en particulier. Des aventures rythmées, espiègles, joyeuses, dans lesquelles les enfants se reconnaitront. Et l’occasion de faire prendre conscience aux jeunes lecteurs, des responsabilités que représente l’adoption d’un chat (ou d’un animal en général), des difficultés que l’on peut rencontrer, des contraintes inhérentes à la présence d’un animal, indépendamment des joies, nombreuses, qu’ils procurent à leur propriétaires. Une collection qui permet aussi de partager le quotidien de chatons et de mieux connaître ces adorables boules de poils!

Informations pratiques

Le club des chatons, Sue Mogredien – éditions Nathan 2020 – 4,95€ le tome – 94 pages

Livre pour enfant : Bébé va au marché

Bébé va au marché
©Karine Fléjo photographie

Sur un marché avec maman

Bébé aime se promener, solidement attaché dans le dos de sa maman, tandis que sur sa tête elle porte un panier. Sur ce marché africain, les étals sont remplis de fruits et légumes tous plus alléchants les uns que les autres, avec des parfums délicieux, des couleurs chatoyantes, ce qui attire irrésistiblement le regard du tout-petit. Usant de son charme, de son espièglerie, il sourit aux vendeurs et se voit remettre à chaque fois noix de coco, maïs, oranges, bananes et autres victuailles qu’il déguste et dont il met le reliquat discrètement dans le panier de sa maman.

De sorte que la balade terminée, le panier s’est rempli de victuailles à l’insu de la manan!

Un livre tendre

C’est un livre empli de tendresse que nous offre les auteures, celui d’un petit garçon rieur et de sa maman, en balade au marché. Une invitation au voyage sur les marchés africains, marchés sublimés par les illustrations joyeuses d’Angela Brooksbank. L’occasion pour l’enfant de s’amuser à compter avec le bébé le nombre de fruits récoltés, ceux mangés, et ainsi de se distraire tout en apprenant.

Un album qui ravira les tout-petits !

Informations pratiques

Bébé va au marché, , Atinuke (texte) et Angela Brooksbank (illustrations)- éditions des éléphants, juin 2020 – à partir de 2 ans – pages cartonnées – 12€

Littérature jeunesse : Omoiyari, Marie-Alice Harel

omoiyari
©Karine Fléjo photographie

Un livre somptueusement illustré sur l’origine des contes, entre aphorismes et philosophie.

Comment naissent les contes

Au cœur des montagnes, dans le village imaginaire d' »Omoiyari »(qui signifie « compassion » en japonais), les contes ont trouvé un refuge hospitalier. Ils y naissent et grandissent, se perpétuent de génération en génération grâce à ceux qui les racontent. Mais d’où viennent-ils? La nuit, dans le village d’Omoiyari, d’éminents lettrés tentent de percer le mystère de leur origine. Nous entourent-ils naturellement, ne se faisant connaître qu’à ceux qui savent les écouter? Mystère.

Toujours est-il que les contes guident les humains, leur distillent des conseils, leur inspirent de la sagesse. Et se réinventent sans cesse.

Des illustrations nippones sublimes

Les éditions Cipango, éditeur pour la jeunesse, nous offrent avec Omoiyari, un livre illustré d’une grande beauté. Des estampes japonaises toutes plus magnifiques les unes que les autres accompagnent le texte, issues de divers artistes.

Je suis un peu plus sceptique en revanche, sur l’accessibilité du texte aux enfants, texte très philosophique.

Une jolie lecture, directement inspirée des traditions japonaises, sur la transmission des enseignements par les contes.

Informations pratiques

Omoiyari – D’où viennent les contes- Marie-Alice Harel- Editions Cipango, mai 2020 – 14€

Livre pour enfant : On va où?, Cécile Serres

©Karine Fléjo photographie

Un album sans texte , très joliment illustré, sur l’exode des hommes mais aussi des animaux.

Une double histoire d’exode

C’est une double histoire d’exode que nous offre Cécile Serres. Dans ce livre à double entrée, entièrement composé de superbes dessins crayonnés, l’enfant reconstitue le parcours d’un jeune garçon obligé de fuir son pays en guerre : déracinement, départ avec de maigres bagages sur des routes interminables, traversée en rafiot sur une mer hostile, où va-t-il?

En prenant le livre dans l’autre sens, l’enfant découvre le sort des ours blancs sous l’effet du réchauffement climatique et de la fonte de la banquise : jusqu’où les ours vont-ils dériver?

Un album sans texte

L’intérêt de l’album sans texte est de permettre à l’enfant de développer son langage, de construire des phrases à partir des images contemplées, de développer son sens de l’observation et de compréhension des enchainements. Mais aussi de partager avec l’adulte son interprétation des illustrations. Ce procédé requiert une participation plus active de l’enfant que celui des albums illustrés avec des textes.

Ici, les magnifiques illustrations entrainent l’enfant et les personnages sur le chemin de l’exode d’un ours et d’un petit garçon. Leurs chemins finiront-il par se croiser?

Un très beau livre, sur un sujet d’actualité.

Informations pratiques

On va où? Cécile Serres – éditions Cipango – 40 pages – 17€