Le bonheur est un papillon, Marilyse Trécourt

Le bonheur est un papillon

Et si l’on vous donnait la possibilité de tout recommencer, de revenir 20 ans en arrière et de modifier le cours de votre vie?

Changer de vie

Thomas, quadragénaire, est revenu dans la propriété familiale qui a bercé son enfance. C’est alors qu’il se retrouve face à face avec une apparition, celle de sa grand-mère défunte. Cette dernière lui fait une proposition incroyable : revenir 20 ans en arrière, pour recommencer à zéro, réparer ses erreurs, modifier les décisions qu’il regrette. Et, si cette vie lui parait meilleure que l’actuelle, il pourra même choisir de rester dans cette existence revisitée.

Thomas accepte. Cette existence qu’il va pouvoir orienter en se souvenant de ses erreurs, de ses regrets, sera-t-elle forcément plus agréable? Voire parfaite? Qu’est-ce qui, dans son existence actuelle, génère en lui tant de culpabilité et de souffrance? Que cherche-t-il a fuir, à réparer?

Modifier ses choix va avoir des conséquences qu’il ne maitrise pas forcément, sur lui comme sur les autres…

Etre heureux de ce que l’on a

Je vous ai déjà parlé de Marylise Trécourt avec son roman de développement personnel Vise la lune et même au delà (chronique ici), ou encore Pas besoin d’être un super héros pour réaliser mes rêves (chronique là). Dans son nouveau roman, Le bonheur est un papillon, elle pose une question très intéressante, à laquelle répondre se révèle être plus complexe qu’on ne le croit : que feriez-vous si vous aviez la possibilité de recommencer votre vie, de revenir 20 ans en arrière?

On serait tenté de répondre aussitôt : « Génial, je reviens en arrière et modifie toutes les décisions, tous les choix que je regrette »! Et de s’imaginer mener alors une vie parfaite. Mais c’est aller bien vite. En effet, changer une décision va non seulement impacter notre vie mais aussi celle de ceux avec lesquels nous sommes en lien. C’est le fameux « Effet papillon », théorie développée par Edward Lorenz au début des années 70. Ainsi, si une décision différente peut améliorer notre vie à court terme ou du moins la rendre plus conforme à nos attentes, elle peut influencer défavorablement la vie des personnes proches, avoir des conséquences en chaine non désirées, ce qui rend le bilan très mitigé.

Alors, faut-il vivre avec le regret de ne pas pouvoir revenir sur nos erreurs passées, ou faut-il se réjouir de la vie que l’on a, célébrer chaque bonheur, même le plus infime, à notre portée? Un livre passionnant qui pourrait être illustré par cette si juste citation d’Alexandre Jollien : « Trouver la beauté, la joie, là où elles se donnent : dans ce corps, dans cet être, dans cette vie, et non dans une vie idéalisée. C’est dans le quotidien, dans le banal, que la joie réside. »

Informations pratiques

Le bonheur est un papillon, Marilyse Trécourt – éditions Eyrolles, septembre 2020 – 16€ – 300 pages

Sur le chemin du cœur, Mary Laure Teyssedre


Un roman émouvant, positif, lumineux, sur le cheminement de deux êtres indiciblement attachants. Une rencontre karmique, qui va aider chacun à évoluer vers un mieux-être, à dépasser sa problématique. A se dépasser.

Secret

Claire élève seule sa fille Camille. Après une carrière dans le marketing, elle a décidé à 35 ans de suivre une voie plus en harmonie avec ses aspirations profondes. Après 4 ans d’études, elle s’est installée comme psycho-énergéticienne. Un métier qui la comble.

Une sérénité pourtant mise à mal lors d’un déjeuner de famille. Sa grand-mère, alors âgée de 90 ans, fait en effet une révélation inouïe : à 15 ans, elle a été victime d’un viol. Un viol que, faute de la moindre éducation sexuelle à l’époque, elle était incapable de qualifier. Et de tomber enceinte de son violeur. Et de mettre au monde une petite fille, la tante de Claire. Plus fou encore : sans argent, à une époque où être fille-mère attirait l’opprobre, sa grand-mère a fini par épouser son violeur. Ce grand-père qu’elle a tant chéri est donc en réalité un agresseur…

Elle réalise alors combien cette agression demeurée dans l’ombre a influencé sa propre vie, une vie peuplée d’épisodes abusifs de toutes sortes. Et si les révélations de sa grand-mère étaient la pièce manquante de son puzzle intérieur ?

Deux mois plus tard, elle fait la rencontre d’un homme prénommé Fred. Les révélations que Fred fait à Claire lui font l’effet d’un électrochoc. Son histoire, le sienne, se télescopent avec fracas. Elle est consciente qu’il va lui falloir dépasser la violence de ces synchronicités. Tous les deux ont besoin de temps, de distance, de s’éloigner pour espérer mieux se retrouver.

Que la vie les mette en présence l’un de l’autre était-il un hasard ? Vont-ils, chacun de leur côté, faire la paix avec leur part d’ombre, oser la mettre en lumière et l’aimer ?

Voyage intérieur et rencontre karmique

Impossible de reposer le livre une fois la lecture commencée. C’est un récit émouvant, passionnant, lumineux que nous offre Mary Laure Teyssedre. Celui du parcours de deux personnes que l’Univers a fait se rencontrer afin d’évoluer, de se guérir.

Avec beaucoup de sensibilité, d’humanité, l’auteure nous invite à balayer nos préjugés : personne n’est tout blanc ni tout noir, totalement victime ou totalement coupable. Nous avons tous des parts d’ombre, lesquelles nous hantent tant que nous les relayons dans les coulisses de notre conscience. Accepter de les mettre en lumière, de voir que toute situation y compris difficile, nous a permis de grandir, d’apprendre sur nous et sur les autres, est essentiel. Pour avancer. Pour évoluer. Pour mettre fin aux évènements répétitifs.

Un livre édifiant, riche en enseignements, qui invite à s’accepter tel que l’on est, avec ses qualités et ses défauts, ses parts d’ombre et de lumière. Et à accepter l’Autre tel qu’il est. Une invitation à la tolérance et à l’amour dans toutes ses acceptions.

Informations pratiques

Sur le chemin du cœur, Mary Laure Teyssedre – Editions Jouvence, juin 2020 – 272 pages

Mon année Instagram, 365 idées photos (Eyrolles éditions)

Mon année Instagram, éditions Eyrolles

©Karine Fléjo photographie

Vous êtes instagrammer(euse) ou photographe et manquez d’inspiration ? Alors ce guide est fait pour vous !

Présentation du guide

Vous avez un compte Instagram et souhaitez le booster ? Vous voudriez alimenter votre compte mais peinez à trouver des idées ? Ou tout simplement, vous aimez la photographie mais êtes parfois en panne d’inspiration ? Alors ce guide peut vous aider à trouver des sujets. Il se décline en 52 thèmes à explorer : Architecture, Motifs, Ombres, Coucher de soleil, Sur le vif, Minimalisme, Rétro et autres problématiques très variées.

Ainsi, le 9 de chaque mois, pourquoi ne partageriez-vous pas les neuf meilleurs moments du mois écoulé en assemblant vos photos par thématique ou en fonction de leurs couleurs ? Il existe des applications gratuites pour faire des montages photos très esthétiques.

Ou encore, pourquoi ne pas détourner le traditionnel selfie ou portrait en remplaçant le visage avec quelque chose d’inattendu (pochette vinyle, livre, dessin…) ?

Pour chaque thème à explorer, le guide vous propose quatre hashtags pertinents, pour apparaître dans les fils de recherches sur l’application et ainsi augmenter le nombre de visites sur votre compte. A vous de jouer !

Ce que le guide vous apporte

  • Des idées de sujet à exploiter en photographie.
  • Des défis photographiques à relever chaque jour de l’année.
  • Des hashtags pertinents.
  • Des conseils de mises en scène et de compositions.

Ce que le guide ne vous apporte pas

  • Si votre compte Instagram est déjà défini par un thème particulier unique (cuisine, voyages, livres, mode…), alors vous ne trouverez pas vraiment comment exploiter votre thème. Ce guide ne vous offre pas beaucoup d’idées de mises en scène au sein d’un unique thème. Il explore davantage la diversité des thèmes que l’exploration approfondie d’un thème.
  • Si vous vous contentez des quatre hashtags proposés pour chaque thème, la liste sera insuffisante pour vraiment booster le nombre de visites sur votre compte. Disons que les idées de hashtags fournies sont des compléments utiles à votre propre liste de hashtags mais restent insuffisantes en elles-mêmes.

Ce guide s’adresse donc essentiellement aux personnes qui n’ont pas de profil Instagram avec un thème unique et qui cherchent des idées au quotidien pour diversifier leurs thèmes, leurs sujets.

Informations pratiques

Mon année Instagram, collectif, éditions Eyrolles, septembre 2019 – 368 pages illustrées – 14,90€

Un développement très personnel, Sabrina Philippe

Un développement très personnel de Sabrina Philippe

©Karine Fléjo photographie

Développement personnel, coaching, ont le vent en poupe. Le marché du bonheur et du bien-être est très lucratif. Mais existe-t-il réellement une recette du bonheur ? Le bien-être est-il à rechercher auprès de ces « gourous » ou au fond de nous ? Un roman inspirant.

Le marché florissant du bonheur

Sophia incarne la réussite, tant professionnelle que privée. Un mari, un enfant, une magnifique maison, des revenus financiers faramineux, un milieu professionnel où elle est connue et reconnue de tous, des tenues luxueuses et une silhouette savamment entretenue. De l’extérieur, elle est la femme qui a tout. Tout pour être heureuse. Il y a quelques années de cela en effet, Sophia a changé de vie et s’est lancée dans le développement personnel, plus exactement comme coach de vie. Après quelques maigres compétences acquises lors de stages de fin de semaine, elle s’est estimée suffisamment armée pour dispenser la recette du bonheur autour d’elle, à ceux qui paient pour venir à ses conférences et à ses entretiens personnalisés ou à ceux qui achètent ses livres.

L’événement qui l’a véritablement lancé ? Son livre « Ce que l’Univers veut pour vous », livre vite devenu un best-seller. Depuis, prise dans le tourbillon du succès, elle enchaîne les conférences, les rencontres pour des dédicaces, les croisières avec coaching de développement personnel pour les passagers. Ces revenus conséquents lui permettent d’offrir à son fils tout ce quelle n’a pas eu enfant. Mais l’argent n’est pas l’amour…

Tel un bolide engagé sur une ligne droite, Sophia fonce, convaincue d’œuvrer pour le bien-être de ses proches, de ces inconnus en quête de sens. Des aspirations nobles, qui occultent ses intentions réelles, à savoir l’appât du gain et recevoir, à travers l’adulation de ses fans, l’amour qui a toujours manqué à sa vie.

Mais deux événements vont la faire sortir de route. C’est alors le crash frontal avec la réalité de sa vie. Et quand on a tout perdu, on n’a pas d’autre choix que de tout reconstruire. Sur des bases plus solides si possible. Ce qui suppose analyser et comprendre ses erreurs. Sophia saura-t-elle être pour elle-même ce soutien qu’elle croyait apporter aux autres ? La source du bonheur est-elle à rechercher dans les livres, chez les coachs, ou se trouve-t-elle au fond de chacun d’entre nous?

Un roman inspirant et fascinant

Je suis Sabrina Philippe depuis son premier livre et force m’est de reconnaître qu’à chaque fois la même magie opère : il lui suffit de quelques phrases, de quelques mots, pour être emporté dans son univers. Une écriture magnétique. Ici, Sabrina Philippe nous interroge sur cette quête du bonheur tous azimuts auprès de coach, de gourous et autres prédicateurs qui ont le vent en poupe ces dernières années. Ces personnes ont-elles la recette du bonheur ? Existe-t-il une recette universelle du bonheur ? Et si nous nous trompions, si la sérénité et l’accomplissement ne pouvaient s’obtenir que par un travail sur soi, par une plongée au cœur de l’intime et non à l’extérieur de soi ? Et si l’essentiel était d’être et non de « par-être », de s’accepter tel que l’on est, de s’aimer inconditionnellement avec ses failles et ses richesses ? Car c’est seulement quand on parvient à s’aimer, à embrasser toutes les facettes de notre personnalité, qu’on peut à notre tour donner de l’amour autour de nous. Transmettre.

Un roman passionnant, bouleversant, qui rapproche psychologie et spiritualité et invite à se poser les bonnes questions. Pour naître à soi, mettre l’ego à distance et se recentrer sur l’essentiel.

A lire!

Respire ! Maud Ankaoua

Respire! de Maud Ankaoua

©Karine Fléjo photographie

Après avoir atteint les sommets avec son premier roman « Kilomètre zéro », Maud Ankaoua nous offre une bouffée d’oxygène salvatrice avec son nouveau livre « Respire ! » Un roman lumineux, inspirant, édifiant et viscéralement humain. Un roman à son image.

Et si tout obstacle avait sa raison d’être ?

Malo est un brillant jeune homme. A moins de 30 ans, son parcours est déjà hallucinant et les éloges à son endroit dans la presse financière unanimes. Quand l’entreprise XSoftware, implantée en Thaïlande, rencontre des difficultés majeures, Malo apparaît donc comme l’homme providentiel. Et de lui demander de mettre ses compétences au service du redressement de XSoftware.

Alors qu’il arrive en Thaïlande pour relever ce défi, Malo passe une visite médicale d’expatrié. Une simple formalité qui tourne cependant au drame, quand il entend le médecin évoquer avec sa collègue des résultats alarmants : ses jours seraient comptés… C’est la sidération.

Alors que le sol s’ouvre sous ses pieds, qu’il envisage le pire enfermé dans son bureau, une vieille femme de ménage de Xsoftware, à la sagesse et à la bienveillance infinies, frappe à la porte. Elle lui fait une proposition étrange : s’il accepte de lui donner trente jours de sa vie, elle promet de l’aider à changer le cours de son existence. Considérant qu’il n’a plus rien à perdre, fasciné par le magnétisme et la lumière qui émanent de cette femme, Malo accepte.

A-t-il eu raison de lui faire confiance ? Est-il possible de sortir grandi des épreuves ? Et si Malo parvenait à changer de regard, à voir dans la difficulté une opportunité à terme et non juste une souffrance présente ? Et si, plus largement, chaque épreuve dans notre vie avait pour dessein de nous permettre de nous accomplir ?

Un roman aussi touchant qu’éminemment inspirant

Si comme moi vous aviez lu Kilomètre zéro, alors peut-être vous demandez-vous comment Respire ! va pouvoir rivaliser, tant Maud Ankaoua avait mis la barre haute.

Et pourtant si.

Et pourtant c’est aussi bien.

Et peut-être même mieux encore.

Car dans ce roman de développement personnel, l’auteure réussit une nouvelle fois le tour de force de nous offrir une vraie et merveilleuse histoire, des personnages viscéralement humains et indiciblement attachants, une intrigue riche en rebondissements, une construction sans failles, et ce, sans jamais occulter la dimension de développement personnel. Au fil des pages, Maud Ankaoua partage ses connaissances, ses expériences, invite à réfléchir, éclaire nos zones d’ombre. Autrement dit, le lecteur voyage, se divertit, s’émeut, réfléchit et s’instruit à la fois. Par cette lecture, l’auteure ouvre notre regard, nous interpelle. Et nous insuffle sa formidable énergie et son non moins formidable optimisme.

C’est plus qu’une respiration que nous procure Maud Ankaoua. Avec Respire !, elle nous offre un oxygène salvateur, nous invite à interroger ces croyances que nous érigeons en vérités : oui, il est possible de réécrire son passé; oui il est possible de tirer de chaque expérience difficile le meilleur. Mieux : toute difficulté sur notre route a sa raison d’être, vise à nous inciter au dépassement et donc à accéder au meilleur de nous-mêmes. Autrement dit, le plan se révèle être toujours parfait !

Et le vôtre le sera encore plus si vous lisez ce livre 😊

Un roman à lire, relire, offrir ❤

Pas besoin d’être un super héros pour réaliser mes rêves, Marilyse Trécourt

Pas besoin d'être un super-héros pour réaliser mes rêves, Marilyse Trécourt

©Karine Fléjo photographie

Un livre de développement personnel truffé d’outils pratiques, d’exemples inspirants, pour oser sortir de sa zone de confort et concrétiser ses rêves. Et pas besoin d’être un super-héros, c’est à la portée de chacun !

Dépasser ses croyances limitantes et développer sa confiance en soi

Nous avons tous des rêves, que ce soit concernant notre vie professionnelle, notre vie amicale ou amoureuse. Mais parmi nous, il y a ceux qui se contentent de rêver et ceux qui décident de concrétiser leurs rêves. Si vous ne voulez pas continuer à rêver votre vie et désirez vivre vos rêves, alors ce livre est fait pour vous. Que votre rêve soit petit ou grand, singulier ou commun, unique ou pluriel.

L’ouvrage est une forme de pérégrination ayant pour destination finale une vie conforme à vos besoins et aspirations. Un chemin qui se déroule en trois étapes : faire le point sur vos besoins et vos rêves, vous créer une nouvelle vie, et enfin, vous lancer. A chaque étape, les bonnes questions à se poser, des réflexions à mener, des conseils, des cartes défis et un témoignage inspirant. Tout une mallette d’outils issus de la pensée positive, de la projection, de la méditation, outils qui vont vous aider à lâcher-prise, à reprendre confiance en vous, à mobiliser votre énergie et vos ressources en tous genres pour oser le changement. Avouez qu’il serait dommage de passer à côté de votre vie et de rester la marionnette de vos peurs, non?

Un « livre-coach » pour avancer pas à pas

Marilyse Trécourt sait de quoi elle parle. Il y a une dizaine d’années, sa vie n’était pas pleinement satisfaisante. Mais pour autant, elle avait peur de faire le grand saut, se contentait d’admirer avec envie ceux qui eux, osaient. Jusqu’au jour où son sentiment d’insatisfaction est devenu plus pénible à supporter que la peur que le changement lui inspirait. Alors elle a osé quitter sa zone de confort et suivre une voie plus conforme à ses désirs, à ses besoins. Et ses résultats parlent pour elle : auteure à succès, elle a publié par moins de 8 livres en six ans.

Ce sont les fruits de ce parcours, de cet essai transformé avec brio, qu’elle partage ici avec les lecteurs. Il ne s’agit pas de théories recensées dans un énième livre de développement personnel, mais de conseils et d’exercices tirés de l’expérience de l’auteur,  d’outils testés et approuvés par elle. Un parcours de vie inspirant, à l’image de son livre. Pas besoin d’être un super-héros pour réaliser mes rêves est un ouvrage complet : vous y trouverez des exercices à effectuer pas à pas, douze méditations guidées, des témoignages, des cartes défis en fin d’ouvrage. Alors, prêts pour commencer l’année 2020 sous les meilleurs auspices? Souvenez-vous : nul besoin d’être un super-héros, vous n’avez aucune excuse pour ne pas essayer!

Informations pratiques

Pas besoin d’être un super-héros pour réaliser mes rêves, Marilyse Trécourt – Editions Eyrolles, novembre 2019 – 175 pages – 14,90€

Fabrice Midal : Méditer, le bonheur d’être présent

méditer, le bonheur d'être présent, Fabrice Midal

©Karine Fléjo photographie

Un roman graphique passionnant, sur ce qui a amené Fabrice Midal à la méditation et en quoi elle lui a sauvé la vie. Le partage d’une expérience riche, superbement scénarisé et illustré. Ou la méditation vue de l’intérieur.

Ce que la méditation n’est pas

Ce roman graphique sur le cheminement de Fabrice Midal, philosophe et enseignant en méditation, nous montre comment l’auteur, qui ne connaissait pas du tout cette pratique, en est venu à la méditation. Et les bienfaits indéniables retirés de cette pratique. L’occasion de remettre la méditation à sa vraie place, dans son vrai rôle, loin de l’image que s’en font parfois ceux qui ne la pratiquent pas ou ceux qui la vendent à toutes les sauces.

  • Méditer n’est pas se couper du monde : non, la méditation ne signifie pas vivre en ermite dans une grotte et n’être centré que sur soi, assis sur son coussin. Il s’agit non pas de se couper du monde mais de l’accueillir.
  • Méditer n’est pas faire le vide dans sa tête, refouler ses pensées : c’est au contraire prendre conscience des pensées qui affluent et se réancrer dans son corps et dans sa respiration.
  • Méditer n’est pas une activité « perchée » pour intellos ou bobos : c’est une voie puissante et libératrice, ouverte à chacun, pour habiter son corps , ressentir et apprivoiser ses émotions.
  • Méditer est un acte religieux d’obédience bouddhiste : la méditation est souvent associée à la pratique des moines bouddhistes. Mais ces aspects religieux ne sont pas indissociables de la pratique méditative. Fabrice Midal a, à ce titre, fondé une école laïque de méditation.

Méditer, ce n’est pas gérer quoi que ce soit, c’est apprendre à respecter les êtres et les choses… sans endoctrinement religieux, sans isolement.

Un éclairage passionnant sur la méditation

J’ai lu plusieurs ouvrages sur la méditation, avant de la pratiquer. Et ce livre n’est pas un ouvrage de plus sur le sujet mais un ouvrage différent, un livre qui apporte un éclairage nouveau : Fabrice Midal, fondateur de l’école occidentale de méditation, nous fait part de sa propre expérience, de son parcours, nous parle en connaissance de cause, de l’intérieur. Et balaie à cette occasion tous les clichés et idées reçues sur la méditation. Il se confie sur son mal-être adolescent, son hypersensibilité, sa difficulté à trouver sa place et à s’accepter, et nous montre en quoi la méditation l’a réconcilié avec lui-même, avec les autres, avec la vie. Un parcours de vie inspirant et un éclairage qui peut aider d’autres personnes qui se cherchent, à trouver du sens, à être présents à eux-mêmes, à s’autoriser à être tout simplement.

Un ouvrage touchant, fascinant et inspirant.

Et vous, êtes-vous prêts pour partir à l’aventure de votre propre vie?

Informations pratiques : 

Fabrice Midal, Corbeyran(scénariste), Emmanuel Despujol (illustrateur) : Le bonheur d’être présent – Editions Philippe Rey – Octobre 2019 – 158 pages illustrées – 20€

Devenez narcissique et sauvez votre peau! Fabrice Midal

 

devenez narcissique et sauvez votre peau Fabrice Midal

©Karine Fléjo photographie

C’est un ouvrage passionnant, édifiant et très clair, que nous propose Fabrice Midal. Être narcissique n’est pas être orgueilleux ni égoïste, mais avoir pris le temps de faire connaissance avec soi et de s’aimer tel que l’on est. Un pré-requis indispensable pour des relations authentiques avec les autres.

Apprendre à se connaître

Bien souvent nous nous méconnaissons. Nous ignorons nos compétences, nos dons, notre richesse, notre beauté. Et ne nous résumons qu’à nos défauts. Pourquoi ? Car nous n’avons jamais appris à nous regarder. Se regarder est en effet mal perçu dans notre société et assimilé à tort à de l’orgueil, de la vanité, du nombrilisme. Or apprendre à nous connaître, à cerner nos qualités, nos défauts, nos besoins, nos envies, nos limites, nos compétences,  nos forces et nos faiblesses, est essentiel. « Il n’est pas de plus grande violence envers soi-même que de se croire ou de se prétendre pauvre (de qualités, de valeur, de talents…), alors que nous sommes riches« , me disait récemment un maître tibétain. Quand Fabrice Midal propose de revisiter le mythe de Narcisse, il entend ici nous inviter à mieux nous regarder, à faire connaissance avec nous-même, à nous respecter.

Narcissisme n’est pas nombrilisme

Narcissisme n’est pas ici nombrilisme. L’idée n’est pas de se considérer le plus intelligent, le plus beau, le plus méritant et de cumuler les superlatifs vaniteux à notre égard. Non, il s’agit de connaître et de reconnaître ce que nous sommes, de l’accepter et de le respecter, dans notre singularité. Car chaque être est aimable au sens digne d’être aimé.

Sans nous rendre compte, nous nous persécutons parfois à longueur de temps : à la première erreur commise, nous nous traitons de nul ; au premier oubli nous nous traitons d’imbécile ; on est fatigué et on rechigne à faire le repassage, on se traite de flemmard, etc. Combien de fois par jour, sans nous rendre compte, nous fustigeons-nous, nous rabaissons-nous, nous flagellons-nous pour ce que nous faisons ou ce que nous sommes ? Certes, nous sommes imparfaits. Certes nous commettons des erreurs. Mais nous ne sommes pas des dieux, juste des humains ! Soyons donc plus tolérants avec nous-mêmes, acceptons nos imperfections sans nous considérer comme le dernier des nuls et aimons-nous malgré ces faiblesses ! Prenons soin de nous¸ respectons-nous, chérissons-nous, comme nous le ferions de notre enfant.

Des relations authentiques avec les autres

Le cas échéant, à force de nous rabaisser, de ne pas nous respecter, nous laissons les autres nous malmener, nous manquer de respect, convaincus que nous ne méritons pas mieux. Cette prise de conscience est donc impérative pour mieux vivre.

S’aimer, c’est donc se dire entièrement oui. S’accepter tel que l’on est, pas juste aimer certaines facettes de soi (le physique, le statut social, …), avec ses richesses et ses défauts. Car ces défauts font partie de notre humanité. Et ne nous rendent pas indignes d’amour.

Se connaître, connaître ses besoins, ses limites, ses envies, permet d’être en paix avec soi et de se connecter en toute vérité aux autres, en étant authentique, sans se sacrifier ni se rabaisser. Alors, prêts à vous faire ce merveilleux cadeau?

lire en soi

Apprendre à lire en soi comme dans un livre ouvert…

Glissez Maud Ankaoua dans votre poche!

Kilomètre zéro Maud Ankaoua

J’avais chroniqué ce roman de développement personnel il y a deux ans, lors de sa sortie chez Eyrolles, avec un enthousiasme fou. Il sort aujourd’hui en format poche, aux éditions J’ai lu. Alors, si vous ne l’avez pas encore lu, ne passez pas à côté de ce livre si riche en enseignements!

Quels sont les secrets d’un bonheur profond ? 

Maëlle est la directrice financière d’une start-up. A la tête de 300 personnes, elle est toujours entre deux réunions, deux mails, deux appels. Elle court, partout, tout le temps, sans se poser de questions sur le sens qu’a une telle vie. Jusqu’à ce jour où une amie la sollicite pour une mission pour le moins inattendue. Atteinte d’un cancer, Romane souhaite en effet que Maëlle se rende au Tibet, en quête d’un manuscrit détenteur d’un savoir susceptible de la guérir.

En business woman qui se respecte, la première réaction de Maëlle est de répondre que c’est impossible, qu’elle ne peut pas se permettre de quitter ainsi son travail, ses responsabilités, ses collaborateurs.  Mais son cœur d’amie s’oppose à son mental : que peut-il y avoir de plus précieux que la vie de Romane, que la vie d’un être ? Tiraillée, elle se décide à partir au Tibet. Elle ignore alors que cet acte d’amour envers son amie se révélera être l’aube d’une renaissance pour elle aussi…

Kilomètre zéro, LE livre de développement personnel 

Mon billet aurait pu se limiter à ceci : Lisez ce roman de développement personnel, qui est bien plus qu’un roman, aussi touchant et captivant soit-il! Lisez-le! Vraiment .

D’une part, c’est un roman, donc beaucoup moins fastidieux à lire qu’un essai de développement personnel mais tout aussi riche en enseignements. D’autre part, ce livre est un véritable cadeau pour toutes celles et ceux qui aspirent à vivre en harmonie avec leur être profond et le monde qui les entoure. Il vous invite à vous arrêter pour vous interroger, pour vous recentrer sur l’essentiel, au lieu de courir dans tous les sens. Quels sont vos besoins réels, vos désirs profonds ? Sont-ils en accord avec votre vie actuelle ? Combien de fois entendons-nous dans notre quotidien des personnes se dire démotivées par leur travail, non épanouies dans leur vie de couple, en décalage avec la vie à laquelle elles aspirent? Souvent. Et pourtant, combien d’entre elles envisagent et entreprennent réellement un changement? Peu. Elles restent dans leur zone de confort, n’osent pas entreprendre de réelles réorientations, marionnettes agitées par les fils de leurs peurs. Faites-vous partie de ces personnes? Désirez-vous OSER le changement?

S’il est bien un enseignement dans ce livre, c’est que VOUS avez EN VOUS les ressources pour changer, pour évoluer vers une vie lumineuse, épanouissante, aimante. Et Maud Ankaoua en est la preuve vivante, la meilleure ambassadrice de son livre. Elle incarne en effet les valeurs qu’elle défend, Et son parcours est la preuve par l’exemple de la véracité des principes défendus dans le livre. C’est pourquoi ce livre n’est pas un livre de plus de développement personnel, c’est LE livre qu’il faut avoir lu.

Alors, prêts à faire du reste de votre vie la plus belle partie de votre existence?

Regarder la vie d’un œil neuf, comme un enfant qui découvre le monde. S’éveiller à ce que désire notre cœur et non pas agir en fonction de croyances automatiques guidées par la peur.

 

Citation du jour

On peut douter de tout, sauf de soi. Vous faites de votre mieux, toujours, j’en suis convaincue. Nous faisons tous de notre mieux, mais cela ne nous rend ni parfaits, ni infaillibles. Nos erreurs, nous les avons commises avec les informations dont nous disposions à ce moment-là, avec l’intention de réussir. Ce n’est qu’après coup que nous constatons qu’une meilleure solution était possible. C’est ce qui s’appelle l’apprentissage de la vie. Nous apprenons tous de nos erreurs, de nos difficultés. Mais si vous doutez de vous, vous vous rendrez responsable de l’échec d’une situation quand ce n’est pas forcément le cas.

Marilyse Trécourt – Une vie plus belle que mes rêves (éditions Eyrolles)

une vie plus belle que mes rêves Marilyse Trécourt

©Karine Fléjo photographie