Providence, de Valérie Tong Cuong : un hymne à la tendresse, une ode à l’espoir!

providencevalrietongcuong

Providence, Valérie Tong Cuong
Editions Stock, avril 2008.

Je ne sais qui du livre ou de moi a dévoré l’autre. La couverture refermée, l’auteur a su donner tant de vie, tant de chair à ses personnages, qu’ils continuent à vivre en moi. Des personnages que rien, à priori ne prédestinait à se rencontrer, sinon ces  incidents du quotidien (un retard de métro, une chute de vélo, un attentat…) qui font basculer la vie en une fraction de seconde.

C’est ainsi que Marylou secrétaire excessivement dévouée, Tom amoureux bafoué, Prudence victime de ségrégation passive, Albert méprisé par ses proches, Charlie au suicide manqué, vont se rencontrer dans le même service d’urgences. Des êtres esseulés, affamés d’affection, prêts à se nourrir les uns des autres. Sur la trame de leurs solitudes, Valérie Tong Cuong tisse avec fluidité et sensibilité des liens d’une déchirante beauté, faits de moments d’abattement, d’exaltation, de doutes, d’espoir, de rebondissements incessants. Dans une construction remarquable, le canevas, dont seul l’auteur connaît le motif final, se dessine. On s’attache  aux protagonistes, on s’engouffre au pas de course dans leur sillage, impatients de partager leur sort, ému d’assister aux liens qui entre eux se nouent. Tristes de devoir les quitter la dernière page arrivée…

Un roman empli de fraîcheur, de tendresse, d’une ineffable profondeur, où l’auteur se fait l’écho de cet aphorisme de Camus : « Vivre, c’est ne pas se résigner. » En effet, Valérie Tong Cuong nous montre qu’il existe une forme de partenariat entre les épreuves de la vie et ce que l’on décide d’en faire. Autrement dit, on doit s’employer à être l’acteur de son destin. Apprendre de ses échecs, de ses blessures, s’en nourrir afin d’avancer, d’apprendre, de grandir.

Un regard juste et lucide. Une sublime leçon d’espoir. Un océan de tendresse.

Koryfée


Bibliographie de l’auteur  :

Providence, Editions Stock 2008
Noir dehors, Editions Grasset 2006
Ferdinand et les iconoclastes, Editions Grasset 2003
Gabriel, Editions J’ai lu 2002
Où je suis, Editions Grasset 2001
Big, Nils Editions 1999

Site de l’auteur : http://providence-valerietongcuong.blogspot.com/

Informations pratiques :

Prix éditeur : 18€
Nombre de pages : 224
ISBN : 9782234061088

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s