Le Karinotron avec… Thierry Cohen !

dyn002_original_202_240_jpeg_58330_1e46e620f2c1eb0a1bc501ff 

Thierry Cohen, directeur de l’agence de communication lyonnaise A. Capella,  est un écrivain français né à  Casablanca. Auteur de trois romans au succès retentissant – J’aurais préféré vivre (éditions Plon, 2007), Je le ferai pour toi (éditions Flammarion en 2009), Longtemps, j’ai rêvé d’elle (éditions Flammarion, 2011) – il a reçu en 2007 le grand prix Jean D’Ormesson pour J’aurais préféré vivre. Un prix qui récompense un roman pour sa capacité à défendre la langue française.

 Traduit en plus de dix langues, les droits de ses romans J’aurais préféré vivre et de Je le ferai pour toi ont été cédés pour des adaptations cinématographiques, respectivement confiés à Gilles Paquet-Brenner  (réalisateur de Elle s’appelait Sarah) et à Gérard Krawczyk (réalisateur de Taxi 2, L’été en pente douce). Celui qui s’ingénie à  » faire vivre les mots, pour qu’ils fassent naître des émotions », partage donc avec brio sa vie entre l’écriture, son métier de chef d’entreprise et sa famille. 

 Le Karinotron de Thierry Cohen :

 

1-Votre livre de chevet :


Pas de livre de chevet en particulier. Je n’ai pas trouvé mon roman lumière !
Ou alors mes classiques : Romain Gary, Michael Cunningham, Isaac Bashevis Singer, Kerouac, etc.

2- Vos lectures :

 
Les derniers jours de Stéfan Zweig de Laurent Seksik.
Les heures souterraines de Delphine de Vigan

3-Votre façon d’écrire :


En me laissant porter par mes émotions. Puis en me moquant d’elles lors de la relecture. Je cède à la spontanéité de mes personnages puis je deviens critique de mon travail et je corrige.

4-Votre rapport aux lecteurs :


Un très beau rapport. C’est sans doute l’un des aspects les plus touchant de l’après-écriture. J’adore la relation que nous entretenons. Je réponds à tous les messages qu’ils (surtout « elles ») m’envoient car je considère que se donner la peine de dire à un auteur ce que l’on a pensé de son roman est un acte d’une gentillesse extrême.
Je discute avec eux, de temps en temps, sur Facebook.
Par contre, je n’aime pas les dédicaces qui ne permettent pas vraiment d’échanger. Je préfère les rencontres, les discussions dans le monde réel ou dans celui plus facile d’accès qu’est le virtuel.

5- votre prochain livre :


Celui que je lirai ? La grande maison de Nicole Krauss
Celui que j’écrirai ? Une histoire assez tourmentée autour d’un suspense… existentiel.

 

Double suspense par conséquent, celui de l’attente de découvrir le prochain roman de Thierry Cohen et l’intrigue qui l’anime !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s