Un si petit monde, Jean-Philippe Blondel

Un si petit monde

Après La grande escapade, Jean-Philippe Blondel nous donne des nouvelles de ses personnages dans une suite : Un si petit monde. Plongée dans le quotidien des habitants d’un groupe scolaire de province en 1989, un petit monde où chacun se connait, s’épie.

1989, année de bouleversements

Nous retrouvons les personnages de La grande escapade une vingtaine d’années plus tard. Nous sommes en 1989, date charnière avec la chute du mur de Berlin, la montée du Sida. Les bouleversements de l’Histoire diffusent au sein de la petite communauté enseignante de province et provoquent des répliques. Ce qui leur semblait amoral, impossible, inenvisageable vingt ans plus tôt, est désormais à portée de main. Les secrets se dévoilent. Les envies aussi. Ainsi, Janick Lorrain et Michele Goubert affirment leur préférence pour un monde sans hommes. Philippe Goubert ose vivre une existence plus conforme à ses besoins et aspirations, prouvant qu’on peut encore s’épanouir à 50 ans. Chacun tente de trouver sa place dans un monde en perpétuel mouvement.

La vie provinciale sous la délicate plume de Jean-Philippe Blondel

Même si Un tout petit monde est présenté comme une suite « indépendante » du précédent roman La grande escapade, pour avoir lu les deux je conseille fortement de lire le premier avant. Le cas échéant, on ne saisit pas toutes les allusions au passé des personnages ni les subtilités de l’intrigue et c’est vraiment dommage. Les personnages ont vieilli avec nous, leurs mentalités ont évolué. Jean-Philippe Blondel saisit l’extraordinaire dans l’ordinaire de leur vie, les révolutions qui touchent chacun tandis que la révolution du monde est en marche. Ou comment l’Histoire affecte leurs histoires personnelles. Avec beaucoup de sensibilité, de tendresse et d’humour, il nous rend ces personnages familiers, attachants. Comme une balade que le lecteur et les personnages effectuent entre amis, le temps d’un roman.

—> Retrouvez La grande escapade : chronique ICI

Informations pratiques

Un si petit monde, Jean-Philippe Blondel – éditions Buchet-Chastel, mars 2021 – 256 pages – 18€

2 réflexions sur “Un si petit monde, Jean-Philippe Blondel

  1. La grande escapade figure sur ma liste de demandes de livres à la bibliothèque mais ils sont toujours très longs à venir quand il s’agit du réseau de bibliothèques de ma région mais je ne désespère pas car c’est un auteur que j’ai déjà lu et dont j’aime particulièrement la plume 🙂

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s