Rentrée littéraire : Avant elle, Johanna Krawczyk

Avant elle

Au décès de son père, un homme secret, réfugié d’Argentine, Carmen découvre des écrits intimes, une sorte de journal, qu’il tenait. Une bombe. Un roman fascinant, brillant, impossible à lâcher.

Secrets de famille : faut-il préférer la vérité à l’amour?

16 années après le décès de sa mère, c’est son père que la mort fauche brusquement. Lui, son roc, son héros, son modèle. Un homme de gestes tendres. Depuis son décès il y a un an et demi, Carmen est à la dérive, noie son chagrin dans l’alcool, peine à être une maman aimante pour sa petite fille Suzanne. Un jour, un garde-meubles la contacte et l’informe que son père y stockait des affaires. Elle doit les récupérer immédiatement faute de quoi elles seront détruites. Et de s’y rendre. Elle y réceptionne un bureau qu’elle ramène chez elle. Dans un double-fond du bureau, elle découvre des documents dont sept petits carnets noircis par la main de son père. Et une énigmatique petite clef.

Si sa mère était une femme joyeuse, volubile, du moins les dix premières années de son existence, Carmen ne peut pas en dire autant de son père. Un homme taiseux, tellement secret sur son passé en Argentine. Pas plus qu’elle ne connaît ce qui a fait basculer sa mère dans la dépression, elle ne sait quelle a été la vie de son père avant sa venue en France. Ces carnets vont-ils lui permettre d’éclairer les zones d’ombre de la vie de son père? Vont-ils répondre aux questions qu’elle se pose sur le naufrage de sa mère? Mais surtout, la vérité est-elle préférable à l’amour? Toute vérité est-elle bonne à découvrir ? Ou quand on réalise que les êtres les plus proches de soi sont parfois de parfaits étrangers…

Un premier roman magnifique

Sur le bandeau qui accompagne ce premier roman de Johanna Krawczyk aux éditions Héloïse d’Ormesson, Anne Goscinny évoque un roman magistral. Je ne peux que la rejoindre après avoir lu ce roman. Avant elle est en effet un roman fascinant, émouvant, brillant. Un roman à tiroirs qui, tel un feu d’artifice, fait exploser les secrets et les apparences les uns après les autres. Pulvérise les illusions. Que se passe t-il dans l’esprit d’une personne qui découvre que son père n’est pas l’homme qu’elle a toujours vénéré? Faut-il insister et vouloir à tout prix découvrir la vérité, quitte à ce qu’elle fasse voler l’amour en éclats? L’auteure nous fait voyager dans l’espace et dans le temps, nous immerge au cœur de la Révolution argentine. Dans un style remarquablement maitrisé et une intrigue habilement construite, le lecteur découvre en même temps que l’héroïne, Carmen, ce que fut le vrai rôle de son père lors de la révolution. Qui il était vraiment. Mais pas seulement.

Un premier roman qui a tout d’un grand!

« Peut-être qu’il y a des secrets qui doivent le rester, peut-être que toutes les vérités ne sont pas bonnes à connaître? Le mensonge protège là où la vérité foudroie, pourquoi faudrait-il toujours que la vérité triomphe? »

Informations pratiques

Avant elle, Johanna Krawczyk – éditions Héloïse d’Ormesson, janvier 2021 – 153 pages – 16€

4 réflexions sur “Rentrée littéraire : Avant elle, Johanna Krawczyk

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s